J'ai ouvert ce matin ma chaine d'information préférée sur une crise de folie furieuse. Déclenchée par des images diffusées et commentées la veille, montrant des chercheurs observant à l'aide de hublots sertis dans la peau de bovins, le fonctionnement digestif de bovidés.

La vivisection, ce procédé d'observation "in vivo"", qui en fait partie, ne date pas d'hier, et permit au grand physiologiste du 19ème siècle Claude Bernard, de décrire et de comprendre la physiologie des animaux à sang chaud, dont nous faisons partie. Cette connaissance s'est élargie à tous les besoins de la recherche des mécanismes normaux, et pathologiques, dont la connaissance est indispensable à la médecine et à la chirurgie.

Les étudiants en médecine de nos jours sont instruits des connaissances obtenues par les pionniers de la science, sans qu'il soit nécessaire de refaire ces recherches. De nouveaux problèmes justifiant de reprendre ce modèle sont rares, et bénéficient des progrès de l'anesthésie. La recherche nécessite, cependant, le maintien en activité des laboratoires de physiologie, de physio-pathologie. Aucune connaissance concernant le vivant n'est considérée comme sûre et définitive. Les nouvelles questions auxquelles il faut répondre se présentent constament.

Il s'agit dans ces faits qui font scandale des besoins de la connaissance, dont l'intérêt n'est jamais unanime. Les passions sont les passions, celle de l'ignorance en est une, et il est maintenant admis qu'elle puisse être militante!

Les réactions à ces observations "in vivo"vont jusqu'à leur interdiction. La majorité des journalistes participants opine affirmativement. Seul le scientifique François de Closets prend la défense de la raison, dénonce la déraison.

Dans la foulée, la consommation de viande est attaquée. Ces journalistes ignorent suffisamment la science biologique pour admettre comme possible l'interdiction de la consommation "humaine" de viande. Ils ne mentionnent pas leurs chats et leurs chiens!

Mais où est donc passée la science, à une exception près????

Pas sceptique, pour le coup!