Trump a tranché, ce n'est qu'un jeu, un feu d'artifices. "LUI et MOI on s'aime!

Et si c'était vrai? Le monde, c'est sûr, aurait toutes les raisons d'être soulagé.

Je me suis déjà permis d'observer que les performances des missiles lancés ne semblaient pas avoir fait le bond nécessaire. 

A priori bien informé, Trump reste impavide, affiche une confiance totale envers le petit dictateur nord-Coréen. Il bluffe, c'est tout.

Faut-il craindre, "il va se faire avoir". "Comme un bleu"?*

Rien ne permet de le dire. Comme je m'autorisais à l'écrire, il y a deux jours, ces engins de courte portée, lancés par la Corée du Nord, ne se sont pas rapprochés des engins intercontinentaux.

La vigilance est recommandée. Chaque tir est suivi de bout en bout, sans aggraver l'inquiétude. Le protecteur chinois s'inquièterait davantage, si nécessaire.

Même si nous n'avons pas affaire à un Président Américain "normal", il n'a, jusqu'à maintenant, jamais poussé le monde au bord du gouffre.

À suivre, normalement.

Sceptique

*Les Présidents américains sont bien conseillés.