Depuis le seizième siècle, et les suivants, c'est un réchauffement qui dérange les humains, après un coup de froid qui fit mal à tous ceux qui avaient fait confiance en la douceur du moyen âge!Les colonies scandinaves qui avaient pris pied au Groënland, furent anéanties. Il se passa quelques siècles avant que les humains y réapparaissent. Sans la douceur précédente, quand-même!

Pour ne pas ennuyer, je passe sur le réchauffement actuel, qui date de quelques siècles, et s'accélèrerait, nous promettant le retour à la douceur médiévale, pour les optimistes, le passage au tropical, pour les sévères pessimistes. Les bananiers remplaceront les vignobles, pas de discussion!

Dûment prévenu, l'homme moderne se sabre "en effigie", accuse ses voisins de tous les maux, et lui promet, charitablement, la mort sans phrases.

Heureusement, ce sont les enfants qui grimpent aux rideaux, en proférant les pires menaces. Pragmatiques, pas pressés d'hériter du fardeau, ils ne vont pas plus loin que les anathèmes. "J'y pense, et puis j'oublie, est leur devise. Dite, en plus, en suédois, seuls les suédois sont compris par leur porte parole. 

Mais, répétés à l'envie, les reproches et les anathèmes font sûrement des dommages. Qui ne devraient devenir visibles qu'au bout d'un certain temps!

Ce sera tout pour aujourd'hui. Je mets en ligne pour distraire mes fidèles lecteurs.

Sceptique