01 août 2019

LES URGENCES? À FORCE D'EN DIRE DU MAL, LES BIEN PENSANTS VONT LES SUPPRIMER!

J'entre dans le débat qui fait rage depuis plusieurs heures sur le web, mais dans un grand désordre. Commençons par les brancards par lesquels les maux commencent. Ceux qui les nomment ainsi ne savent pas ce qu'est un brancard. Ils n'en ont jamais vu! Mais la mauvaise nomination, sortie des blocs opératoires, a déjà la vie dure et la gardera. Ce sont des lits sur roues, permettant les examens et les soins des malades couchés par des soignants divers travaillant debout. C'est bien plus commode que les soins pratiqués aux malades... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 juillet 2019

DEUX FRANCES, MAIS QUELLE EST LA BONNE?

La France du matin ss'est massée sur les champs Élysées, pour voir et complimenter l'Armée Française. Celle de l'après-midi l'a vomie, a cassé tout ce qu'elle pouvait,niant tout lien avec les impeccables militaires, et la France légale, pour parler maurassien. Les événements de la nuit n'ont rien apporté. Il y a toujours deux Frances, une réelle, concrète, nous livrant le pain quotidien, l'eau courante et l'électricité, l'autre promettant la lune. Sans sans rien d'autre que plein de sous confisqués à ceux qui doivent en avoir... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 02:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2019

MOBILISATION DE SENTINELLE: TOUS CEUX QUI AIMENT CAUSER...LE SONT AUSSI!

Jean-Luc Mélenchon a conduit l'ouverture, par l'objurgation faite aux militaires de ne tirer en aucun cas, même s'ils en reçoivent l'ordre! Bigre, ça, ça s'appelle prendre au sérieux la mesure, annoncée, de confier aux militaires de Sentinelle*la garde statique de sites officiels, pour libérer les policiers de cette tâche. Devançant son Ministre de l'Intérieur, Emmanuel Macron s'est exprimé sur la grave question, en martelant qu'en aucun cas, les militaires de sentinelle ne participeraient au maintien de l'ordre. Activement. Les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
17 novembre 2018

GILETS JAUNES: COMME UN AIR DE GUERRE CIVILE.

Quand  on permet explicitement, même avec un appel à la modération, une manifestation qui a un objectif aussi clair que l'était celui des gilets jaunes, on s'expose aux risques qui se sont révélés. On leur a dit, "vous pouvez manifester, c'est permis", "mais vous ne devez pas bloquer, c'est interdit! Tu parles! Ils ont bloqué, des automobilistes, pénétrés de leur droit sacré de circuler. Une manifestante a été tuée, par une automobiliste obstinée. D'autres, de part et d'autre, ont été blessés. Ils disaient, "nous allons... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 octobre 2018

LE CRIME COMMANDITÉ PAR M.B.S. POURRA-T-IL ÊTRE PUNI?

Malgré tous les indices et toutes les preuves convergentes de l'implication du Prince Mohamed Ben Slimane, "régent" du Royaume d'Arabie Saoudite,, dans la liquidation du journaliste du Washington Post, l'émotion et la colère du reste du monde auront peu de chances de faire trembler le commanditaire.  "Too big, to fail!" Donald Trump, pourtant ennemi du Washington Post, brandit son sabre et lui fait faire des moulinets, mais l'Arabie Saoudite, si elle ne le tient pas par la barbichette, a des arguments juteux auxquels le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2018

DIALOGUES DE SOURDS.

L'avertissement de la Cour des Comptes du non respect des 35 heures par la majorité des collectivités locales, au profit de leurs salariés, passe mal chez les bénéficiaires de cette mansuétude.  Les dialogues entre les représentants syndicaux et les journalistes attirés par le scoop ne vont pas plus loin que le déni de l'anomalie, et le refus de toute correction. Dont l'effet serait invisible au cas par cas, et ne serait perceptible qu'à l'échelle du département....peut-être. La défense syndicale est une contre offensive.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 avril 2018

LES ZADISTES NE VEULENT PAS DE CADEAUX, MAIS UNE SOUMISSION.

Les "zadistes" de Notre Dame des Landes, expulsés manu militari il y a quelques semaines, ont attendu que les gendarmes se soient retirés pour revenir par petits paquets, d'abord, puis, en masse, dès que cela leur a paru possible. Ils avaient préparé ce retour, chargé d'éléments de charpentes pour reconstruire leurs "maisons". Les gendarmes sont revenus avec les engins de démolition. Pendant ce temps là, la préfète répétait à qui voulait l'entendre qu'il suffisait de présenter un projet agricole pour recevoir un lopin. Car l'État n'a... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

QUELLE SOCIÉTÉ IMAGINENT LES SYNDICATS?

Les syndicats, je suis pour. J'ai toujours été syndiqué, tout au long de ma carrière professionnelle, mais l'honnêteté intellectuelle prend de sacrés coups de la mégalomanie "incontournable" qui fait le fond de la pensée syndicale.  Ca va de la gorge du patron à celle du Président de la République selon la prise convoitée, en passant par les divers niveaux de protection du tiroir-caisse en jeu. Directe, et pingre, pour un simple patron, prometteuse, mais hérissée de vipères sifflantes, sitôt que l'affaire est grosse. Il faut... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2018

NOUS N'AVONS PAS D'ARGENT, MAIS DES IDÉES, PAR MILLIONS!

Si le monde était gouverné par Emmanuel Macron, "il" irait certainement mieux. Mais à condition que son chéquier soit fourni par la Banque Mondiale. Pour le moment, c'est notre Trésor Public qui honore les chèques. Comme celui que notre généreux Président vient de donner au Sénégal, pour l'aider à renforcer sa côte atlantique, grignotée par un océan dilaté par une température en hausse. La nôtre, de côte atlantique, subit la même érosion accélérée. Comme nous ne sommes pas prêts à marcher à pied, à nous peler de froid, et à... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 janvier 2018

INTERPRÈTES AFGHANS: ON LEUR REFAIT LE COUP DES HARKIS?

Je me suis déjà exprimé sur cette question, il y a quelques années, en condamnant la position prise par le gouvernement français, en même temps que notre décision du retrait de nos troupes, le refus de leur donner asile, avec leur famille. Une "brève", comme on en pêche sur internet, fait état d'un de ces auxiliaires de notre armée, ayant réussi à entrer en France, et menacé d'expulsion. Notre administration, sur ordre, ou non, a mis en acte notre proverbiale ingratitude. Nous accueillons, par engagement international, des dizaines... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]