05 novembre 2018

QUAND LES PAUVRES SE RAPPELLENT À NOTRE ATTENTION.

Si Macron dit"A!", LREM reprend en coeur "A!". Et les oppositions s'arrachent les meilleures lettres de l'alphabet. Il y en a assez pour toutes, malgré leur nombre. Le meilleur, le plus prompt, c'est Jean-Luc Mélenchon? Deux immeubles s'effondrent "spontanément" à Marseille, il dit, sans risquer de se tromper, encore un logement de pauvres! Ils ne l'étaient pas par destination. C'étaient des "immeubles de rapport", construits pour être loués. Les loyers ayant été bloqués à l'occasion des guerres et des après-guerres, les revenus... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 janvier 2018

UN CLICHÉ DE NOTRE AFFREUX MONDE.

Un gros titre de la Presse, de Montréal, résume la question posée et re-posée, chaque jour qui passe. Ce jour, elle a la forme d'un rapport, au sens arithmétique du terme: Un PDG gagne en quatre jours le salaire de toute une vie d'un ouvrier bangladais. Le scandale de l'économie capitaliste tient dans cette formule, oeuvre d'une ONG, OXFAM, qui part en guerre contre ce modèle d'économie, apparu en Occident au début du dix-neuvième siècle, lors de la seconde révolution industrielle.  OXFAM réclame, pour faire cesser ce scandale,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2018

LES MALHEURS DES TUNISIENS.

Le poids du chômage, chaque année plus lourd, a fini par déclencher des émeutes, dont l'infanterie est faite des jeunes tunisiens désespérés.  Les commentateurs évoquent immédiatement celles qui ont mis fin au règne de Ben Ali, Président, et PDG d'une mafia avisée dans ses placements et leur gestion. J'ai séjourné en Tunisie, quelques mois avant la fin de cette dictature, et j'ai entendu les propos amers sur l'accaparement des richesses et les inégalités.  Et pourtant, la destitution et l'exil de Ben Ali, la récupération... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2017

L'ORDRE RÈGNE, AUSSI, À CARACAS.

Maduro, le successeur de Hugo Chavez, a beaucoup souffert il y a quelques mois de l'action d'une opposition paraissant motivée, tenace, héroïque. Le pays ruiné, la population, manquant de tout, ne perdait rien de plus à harceler un pouvoir disqualifié, malgré son inspiration castriste, dopée au Mélenchon. D'un jour à l'autre, le monde attendait sa chute. Elle approchait, mais sans jamais atteindre le but. Quelques dizaines de morts plus tard, quelques centaines d'emprisonnés de plus, et quelques habiles manipulations... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

LES ÉTATS-UNIS, LA CHINE, LA CORÉE DU NORD...

Sur la chaine LCI, hier, j'écoutais un aréopage de journalistes et "d'experts", sérieux, essayant de comprendre le jeu dangereux en cours, entre les trois partenaires. Dans ce jeu, le plus petit, Kim Jong Un, dictateur de la Corée du Nord, s'active à la mise au point de son armement nucléaire, et, surtout, à celle des vecteurs trans-continentaux pouvant les transporter jusqu'au coeur de son ennemi juré, les États Unis d'Amérique. Les dits États-Unis, représentés par leur Président, fraichement élu, Donald Trump, essaient de l'en... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2016

LE COEUR A SES RAISONS. LA RAISON EN A D'AUTRES.

L'ONG, née en France, mais devenue internationale, Médecins Sans Frontières, vient de prendre une décision spectaculaire . Elle renonce aux financements qu'elle sollicitait auprès de l'Union Européenne. Sa raison? La politique de l'UE, frileuse, pour ne pas dire plus, à l'égard des réfugiés du Moyen-Orient et de l'Afrique sub-saharienne. L'accord avec les turcs pour garder, moyennant finances, un maximum de réfugiés sur leur sol, passe on ne peut plus mal. MSF verrait du meilleur oeil une Union Européenne ouvrant grands... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2016

PAUVRE HUMANITÉ, ENTRE PEUR DE MANQUER, ET PEUR D'EN FAIRE TROP!

J'écoutais ce matin la "page" économie d'une chaine d'information. Il n'était question que de la croissance mondiale, examinée de près par le G7 réuni à Tokyo, d'une mollesse à faire gémir. Le manque de confiance dans l'avenir en serait le premier facteur. Associant le présent à un passé pas très ancien, la pompeuse et onéreuse COP21, consacrée, elle, à la meilleure manière de demander moins à notre planète, je n'ai pu m'empêcher de penser aux contradictions humaines, relayées par les hommes politiques. Notre Président, François... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2016

LES "FOUTEURS" DE GUERRE, UNE ESPÈCE ENVAHISSANTE.

À tout seigneur, même petit, même horreur. Kim Jong Un, en Corée du Nord, jongle avec nos nerfs. Il semble avoir une seule obsession, attaquer, à coups de bombes atomiques, son double du Sud, pacifique, libre et prospère, ainsi que, pour faire bonne mesure, son protecteur américain, nettement plus puissant, et plus distant, aussi. Il a mis au travail ses élites, pour qu'elles réalisent au plus vite une bombe thermonucléaire, et les vecteurs nécessaires à leur envoi vers ses cibles désignées. Après ça, y aura-il des survivants pour... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2016

DÉTRUIRE L'IVOIRE RÉCUPÉRÉ SUR LES TRAFIQUANTS, EST-CE UNE BONNE IDÉE?

Les éléphants d'Afrique constituent une espèce menacée, car ils sont victimes d'une chasse interdite qui n'a comme but que la récupération de l'ivoire de leurs défenses, matière première d'un art chinois très réputé. Malgré les conventions internationales interdisant toutes les opérations, de la chasse à la vente des objets fabriqués, le trafic alimentant la Chine, le prix atteint par l'ivoire (1000 euros le kilo), est attractif pour les braconniers, professionnels ou opportunistes. Qui risquent leur vie pour cet argent qui manque... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2015

LA RAISON A DES RAISONS, QUE LE COEUR NE DIGÈRE PAS.

 Le cas d'Ali Al-Nimr continue de troubler l'opinion occidentale, qui ne comprend pas que de telles moeurs soient tolérées par nos responsables politiques. Notre propre barbarie est maintenant tellement loin dans notre passé, que celle d'autres sociétés, cohabitant avec nous sur la terre, nous est insupportable. D'autant plus que nos libertés sont vues comme la peste par les mêmes, et les poussent à la prophylaxie la plus radicale.  Comme nous le faisons en cas d'épizooties dangereuses pour nos troupeaux. Mais pas en cas... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]