11 août 2017

L'HOMME ENTRE DEUX PASSIONS: LA HAINE, ET...LA HAINE!

Il y a d'un côté ceux qui haïssent ceux qui y sont, et aiment ceux qui voudraient bien y être, et le contraire, ceux qui aiment ceux qui y sont, et détestent ceux qui aimeraient bien y être, aussi. Pas clair? Je nomme, je désigne... À Brest, il ya des bretons qui s'aiment, mais qui détestent les non-bretons, en raison de la distance qu'ils ont du parcourir pour arriver en Bretagne. Les bronzés qui fuient le bronzeland et remercient Allah d'être encore en vie à l'arrivée, ont une place privilégiée dans leur collimateur. À Barcelone,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2017

FORFANTERIES NORD-CORÉENNES

Kim Jong Un, le petit roi de Corée du Nord, épuise les ressources de son royaume pour aboutir à son rêve, disposer d'une fusée à portée intercontinentale, capable de transporter une de ses bombes A, jusqu'à un endroit quelconque des États-Unis d'Amérique. Il vient d'en faire lancer une Nième, qui a fait en un peu moins d'une heure, un parcours en cloche de mille kilomètres d'un point à l'autre, avant de plonger dans la mer du Japon. "IL" en a immédiatement conclu qu'il disposait du vecteur qui lui permettrait de toucher n'importe... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

VERS UNE ÎLE FORTIFIÉE COMME CAPITALE MONDIALE?

Je réagis à la violence qui environne le G20 de Hambourg, où les casseurs "alter mondialistes" se déchainent, au point qu'on redoute un ou des cas de mort violente, de part, ou d'autre, manifestant ou policier. Si je comprends bien, ces CAM, non seulement contestent la légitimité des divers gouvernants, quel que soit leur mode de désignation, mais affirment la leur, par auto-proclamation, "nécessaire et suffisante". C'est bien sûr une impasse. Le refus de reconnaissance sera définitivement réciproque. La pression de l'attaque... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2017

LANCERS DE NAIN À PYONG-YANG.

Le petit roi nord-coréen semble n'avoir qu'une idée, remarquablement fixe: réussir le lancement d'une fusée intercontinentale, chargée d'une bombe atomique, autant que possible. Ce qui se passera pour son pays et pour le monde, après, ne le préoccupe pas du tout. Le dernier missile lancé (pas loin d'un par jour!), a, cette fois, enfin, les caractéristiques d'un engin à portée intercontinentale. Reste maintenant à y caser une bombe A, dernière étape plutôt difficile, dit-on pour se rassurer. En face de lui, de l'autre côté de l'Océan... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2017

INJURES "PSYCHIATRIQUES","TRANS-PACIFIQUES"

Kim Jung Un, le petit père du peuple nord-coréen, a traité son homologue nord-américain de "psychopathe". Dont il a, il est vrai, quelques traits. Donald Trump ne sait pas assez de coréen pour avoir pu lui demander:"T'es tu regardé?" C'est la question qui surgit immédiatement. Leur différence réside dans le degré du contrôle auquel l'un comme l'autre est soumis.  Il est permis de penser que le nord-coréen, dictateur incontesté, n'en subit aucun de son entourage, dont chaque membre tient à sa vie, en sursis au jour le jour. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juin 2017

ILS ONT CAPTURÉ UN HOMME, ILS RENDENT UN "LÉGUME".

Le régime nord-coréen était tout heureux d'avoir pu mettre la main sur un visiteur ennemi, un étudiant, qui s'était permis de mettre dans ses bagages une affiche exposée dans son hôtel. Condamné à quinze ans de travaux forcés, il est resté au secret, jusqu'à ce que, brusquement, "IL" le libère, et le renvoie dare dare par avion sanitaire, vers son pays, les États-Unis. En effet, le travailleur forcé n'est plus bon à grand chose. Il est dans le coma depuis un an, à la suite d'une toxi-infection botulique. Celle-ci, liée à la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 juin 2017

LÉGISLATIVES: UN "TABAC" D'EN MARCHE SERA-T-IL UNE "PREMIÈRE" ?

Pour le mouvement du Président, le succès annoncé sera sûrement exceptionnel. Mais logique. Les électeurs français n'ont aucune raison de ne pas donner au Président choisi, les moyens humains d'accomplir ce pour quoi il a été élu. Les législatives conforteront son mandat. Dès qu'il s'agit du vivant, une action détermine une réaction. La déception produite par le quinquennat de François Hollande, les actions judiciaires contre François Fillon, les outrances de Marine Le Pen, ont déterminé une réaction qui s'est concentrée sur le jeune... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2017

MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE: COMMENT ÉVITER LA DÉMAGOGIE?

C'est un sujet récurrent, une obsession qui accompagne, ou poursuit, la vie de notre démocratie, depuis des décennies. Des lobbyistes lâchent sur internet des descriptions apocalyptiques du "pognon" ramassé par nos élus de tous niveaux. Vrais, ou faux, les chiffres ne sont accompagnés d'aucune analyse, d'aucune comparaison avec les systèmes politiques comparables. "Ils" doivent donner l'impression que le système a un prix exorbitant, qu'il garantit aux élus un niveau de vie de nababs, en contrepartie d'un travail et d'une... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2017

LE PROBLÈME FRANÇAIS, C'EST LA HAINE!

Une élection, à onze candidats pour un vainqueur (ou une....), ça fait dix déçus, sans compter leurs électeurs. Pour la plupart, les candidats déçus remballent leurs espoirs et leur déception, quelquefois, mettent fin à leur vie politique (pas à l'autre, heureusement). Certains insistent, tous les cinq ans, en raison de la haute estime qu'ils ont de leurs idées, en raison inverse du résultat obtenu au précédent essai. Ils ne comptent que sur eux-mêmes pour reconnaitre leur génie. À force, à force, se disent ils... Par contre, du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 février 2017

AFFAIRE FILLON? QUELLE AFFAIRE FILLON?*

"ELLE" n'a comme motivation à son entretien, aux harcèlements bien organisés destinés à "le faire sortir de ses gonds", à le pousser à la faute humaine, que de l'empêcher d'être élu Président de la République, ce qui lui permettrait d'entreprendre la réalisation de son programme, le plus dérangeant de ceux qui sont "sur le marché". Tout ce qui lui est reproché n'est qu'interprétation secondaire de choix légaux, quatorze ans après-coup, aboutissant à des ragots venimeux. Une inspiration par ce qui s'est passé outre-atlantique n'est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]