24 juillet 2013

BÊTISES EN TOUS GENRES, DE CHOLET ET D'AILLEURS.

En matière de bêtises, les rôles sont bien partagés: la droite les dit, la gauche les fait*. On ne saura peut-être jamais ce qu'a dit exactement Monsieur Bourdouleix, Député-Maire de Cholet, mais la présence du nom maudit de Hitler dans sa bouche va lui valoir tous les ennuis de France. Son poste de maire l'an prochain, sans doute pas. Les choletais sont encore libres, même s'ils sont les ennemis de la liberté...des nomades. En attendant, les casseroles, accrochées à la veste de l'affreux jojo, tintinnabulent. À Trappes, si on en... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
10 juillet 2013

LE GOUVERNEMENT SUPPRIME LES BOURSES "AU MÉRITE"(Le Figaro.fr, 10/07/2013)

Madame Geneviève Fioraso a décidé de supprimer ces bourses crées par Madame Valérie Pécresse au profit des étudiants bien notés, mais "limites" du côté des revenus. Dans la même ligne, je suggère à Madame la Ministre de proposer* un impôt sur les mentions et les notes au dessus de la moyenne. Et l'égalité, bordel! Sceptique *Si elle ne sait pas qu'elle n'en a pas directement le pouvoir (comme le croit son collègue de l'Éducation Nationale), "on" se chargera de le lui rappeler.
Posté par Sceptique à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2013

LE MUR DES CONS, OU "ÇUI KI DI KI É"

C'est le retour à l'envoyeur à la manière de Coluche qui réplique le mieux au....jugement! Il ne sert à rien de "grimper aux rideaux"! "Cons", on l'est tous un petit peu quelque part, et beaucoup lors de certaines occasions dans sa vie. Est-ce grave que ce soient des juges titulaires, en exercice, susceptibles d'être rencontrés, qui se permettent de qualifier ainsi des élus de la République? S'il est une connerie, c'est bien cette incantation cucu:"J'ai confiance dans la justice de mon pays". Sauf à considérer l'ensemble des hommes,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 janvier 2013

CANTINES SCOLAIRES, MAISONS DE RETRAITE, ET DONNEURS DE LEÇONS.

La bien-pensance, celle qui s'autorise d'avoir mis son champion à la tête de l'État cette année, défend bec et ongles une catégorie d'actes d'incivisme et de désinvolture, et condamne sans procès leurs victimes "sortant de leurs gonds". S'il est vrai que la colère, le "ras-le-bol", sont mauvais conseillers, il me semble qu'il faut comprendre les auteurs d'actes spectaculaires, n'ayant aucun caractère de crime. Le premier "scandale", par ordre chronologique a été le transport au domicile d'un de ses (mauvais) fils, d'une nonagénaire,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2012

Coupable de crime de lèse-majesté, Falorni sera banni!

La fée du logis, sis au 10 de la Rue de Solférino, a été catégorique: le tombeur de sa meilleure amie Ségolène Royal, ne l'emportera pas en paradis. Il n'intégrera pas le groupe socialiste dont il était membre, et qui croule, déborde, étouffe, sous l'afflux de nouveaux élus*. Car celui là, ce pelé, ce galeux, a osé braver la patronne de son Parti, qui l'avait prié de s'écarter, pour laisser la place à sa préférée.  Après le premier tour, il était derrière sa rivale parachutée. De quelques points. Mais têtu comme un breton, il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 février 2012

De Borloo à Véolia, le grand air de la calomnie.

Quand j'ai lu les premières bribes de cette "information", je me suis dit que si des liens de sympathie pouvaient exister entre les responsables politiques et ceux des grandes entreprises, la supposition de compétences interchangeables était dangereuse. Elle a été "essayée" pendant les années Mitterrand, avec le succès resté en mémoire. Les politiques font de mauvais managers, et les managers de mauvais politiques. Dans le cas particulier évoqué par toute la presse*, j'ai immédiatement pensé que Jean-Louis Borloo ne serait pas "the... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 septembre 2011

Quand "bravitude" et "conne-attitude" se rencontrent

Elle n'y était pas spécialement invitée, mais elle y est allée, bravement, à la Fête de l'Huma. C'est qu'elle a une sacrée escalade à faire, Ségolène, pour se hisser au sommet convoité.  Elle s'est fait siffler, huer. Qu'elle fut aux côtés du "chef", hélas, non charismatique, du Parti hôte, ne changea rien à l'affaire. Il lui fallut du temps pour récupérer un sourire crispé. Il y a de la discipline qui s'est perdue, à moins que ce soit le réalisme qui ait du mal à entrer dans les têtes..  Pour ne rien laisser perdre, "ils"... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 14:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 juin 2011

Bernard Tapie et notre foutu* état de droit

Bernard Tapie était un bon copain de ceux qui, en 1981, avaient nationalisé les banques, et y avaient installé d'autres...copains.  Normalement, les amis de nos amis sont nos amis. Hélas, que ce soit en politique ou en affaires, l'amitié est précaire et révocable. Quand Bernard Tapie, devint Ministre du gouvernement de Pierre Beregovoy, en 1992, il dut confier au Crédit Lyonnais la vente de "ses" affaires**. La banque eut du mal à trouver preneur pour Adidas, mais finit par lui trouver un acheteur dans des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2011

Sommes-nous les propriétaires des forêts du Brésil?

La France a la chance, très contestée, d'avoir commencé son histoire très, très longtemps, avant la fondation de Greenpeace, le gouvernement mondial auto-proclamé.  "Nous" avons donc "profité" de cette tranquillité de plus de 7000 ans, pour conquérir, au dépens de la couverture forestière de l'après-glaciation, notre territoire, en le défrichant, et en le couvrant de grandes terres à blé, de prairies pour veaux, vaches et moutons, et de quelques centaines de milliers d'hectares de vignes et de vergers. Il ne nous reste de notre... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 avril 2011

Quand Médiapart shoote...

Le foot est un sport populaire, et, quand il est de qualité, un spectacle excitant, apprécié par une majorité des hommes* , comprenant des bourgeois et des "intellos". C'est un jeu collectif, ce qui crée un nombre infini de combinaisons imaginables et de situations réelles qui ne le sont pas, et relèvent du calcul des probabilités. Les valeurs individuelles, développées par un long et intense apprentissage, se traduisent par une exploitation immédiate de la situation du jeu, à chaque instant. C'est pourquoi, sauf différence évidente... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]