24 octobre 2017

LA "SÉCU", SON TROU, SES REBOUCHEURS.

Tout nouveau pouvoir, installé en France, par la volonté précaire et révocable du peuple, se précipite sur ce qui donne une mauvaise image à notre pays. Le "trou de la sécu", qui vu sous un certain angle, est en pleine figure, en fait partie. Le Président, son gouvernement, et la Ministre des Affaires sociales, viennent d'ouvrir le dossier...effrayant. À quoi est-il du, ce trou, que dis-je, ce gouffre, ce cratère? À un dépassement chronique des dépenses sur les recettes possibles. Et cela, malgré un blocage des rémunérations des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 octobre 2017

LES DIFFICULTÉS DE L'AGRICULTURE. LA TENTATION DU SMALL IS BEAUTIFUL.

L'agriculture a fait faire un bond inimaginable à l'espèce humaine. Mais de premier métier, elle est devenue le dernier, dès qu'on rapproche les revenus du travail et ceux du capital investi. Pour le bonheur des autres humains, elle bénéficie d'une passion, celle des agriculteurs. Ils s'accrochent, au delà du désespoir. Dès ses débuts, elle a été un risque. Tous ces produits, qui auraient demandé cent fois plus de temps pour la cueillette, c'était tentant. Il a fallu que les communautés humaines se défendent des voleurs faméliques.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2017

UNE ÉCONOMIE LIBÉRALE EST ELLE POSSIBLE EN FRANCE?

Il en existe une partie, faite de grandes entreprises, nationalisées un temps(Mitterrand), puis re-privatisées par la droite revenue au pouvoir, considérant leur mauvaise gestion, parfois scandaleuse (Crédit Lyonnais) et la baisse de leurs performances. Elles forment maintenant la majeure partie du CAC 40. Il en existe des milliers, petites et moyennes, atteignant deux à trois centaines de salariés, au statut de SARL, non côtées en bourse. Ce tissu de PME a une très grande importance économique et sociale, mais il est fragile, ses... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2017

RETOUR, OU RECOURS, À L'ÉTAT?

"Les deux, mon général!" Notre nouveau Président a reçu en cadeau de bienvenue deux affaires bien françaises. Je choisis l'ordre d'entrée en scène. DMS, à La Souterraine, Creuse, STX à Saint-Nazaire, Loire Atlantique. La première, spécialisée dans la plasturgie, fournit notre industrie automobile en tableaux de bord. Notre industrie automobile encore en activité en France, je pense, car je doute que nos usines délocalisées en Europe de l'Est ou ailleurs dépendent de ce fournisseur hexagonal. Cette usine, ne pouvant soutenir la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2017

LE MERDIER, CHAPITRE II

Mon billet d'hier parlait des dépenses, des douleurs qu'elles provoquaient chez les trésoriers-payeurs, et chez les toxicomanes de l'argent public, en manque répétée. Mais l'argent public prenant, violemment, sa source dans les poches privées, les douleurs de l'arrachement sont incurables, et ceux qui doivent se charger de sa quantité, ne peuvent ignorer, s'ils ont du coeur, la douleur des contribuables. Un bon politique est comme un bon rebouteux. Il sort le portefeuille, l'allège, et le remet en place sans arracher le moindre cri.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2017

LE PRÉSIDENT MACRON ABORDE LE MERDIER.

Sigmund Freud, le fondateur de la psychanalyse, ne se trompait pas en accolant, symboliquement, l'argent, et les excréments. Si l'argent n'a pas d'odeur, son possesseur pue le fric! Ce sujet a prudemment été mis de côté au mement de la campagne. De tous côtés, on est resté dans le flou, (ou le "yakaka"!)* Tous ceux qui ont essayé de faire chuter Emmanuel Macron sur ses moyens ou ses antécédents, personnels ou familiaux, n'y sont pas parvenus. La jalousie, l'envie, sont à double face. Si on fait semblant de mépriser l'argent, quand... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 mai 2017

UNE PROMESSE QU'EMMANUEL MACRON, PRÉSIDENT, NE POURRA PAS TENIR.

Quelle promesse? Si j'en crois l'unique tract reçu de son mouvement, celle de la retraite par répartition, à 62 ans. Un fac-similé de sa signature, quelques mots chaleureux manuscrits, sont présumés authentifier l'origine. "On" a du lui souffler que cette promesse faisait partie de la plus élémentaire prudence. Il l'a suivie. Son projet de retraite à points, très raisonnable, a du être considéré comme trop savant pour être compris et admis. Mais les gestionnaires des caisses de retraite sont unanimes à juger nécessaire de pousser... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mars 2017

LA GUYANE ET LES BOURGEOIS DE PARIS.

J'ai bien connu la Guyane, quelques années après sa départementalisation, qui a été l'occasion d'investissements dans des infrastructures surdimensionnées, et abandonnées, dès que la facture est parvenue à la Métropole, comme on appelle là-bas l'origine de tous les maux. J'avais découvert un pays très pauvre, car très ingrat envers les hommes, leurs efforts divers pour vivre de leur travail. Donc, tenu à bout de bras par la Métropole, encore, dont les fonctionnaires faisaient, au moins, tourner un commerce élémentaire de produits... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2017

LE CETA ET SA FURIE.

Le CETA, c'est le traité de libre échange négocié entre le Canada et l'Union Européenne. Il a été approuvé par un certain nombre d'états de l'Union, au contraire de celui qui était négocié avec les États Unis, et butait sur leurs exigences et leurs refus. De ce dernier, l'élection de Donald Trump aidant, on ne parle plus. Bien que les enjeux des deux traités, leur esprit, aussi, soient très différents, les contestataires systématiques des traités économiques les "mettent dans le même sac". Celui de la poubelle de l'histoire. Ils se... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2017

EMBRASSEZ-VOUS, MES AMIS!

Le libéralisme n'a pas la cote, en France. Il ne comporte pas beaucoup de théoriciens, et très peu de politiques prêts à tenter l'expérience de cette audace, lâcher la bride à la vie économique et à ses acteurs. Un des fervents partisans français de cette théorie économique, se fondant sur la liberté d'entreprendre et de gérer, Mathieu Laine, publie dans le "Monde" daté du mardi 17 Janvier 2017, un éloge appuyé de François Fillon et d'Emmanuel Macron, qui lui semblent prêts à user de cet outil, qu'il conseille et soutient de son... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]