01 juillet 2017

EMMANUEL MACRON ET L'AFRIQUE.

La France est impliquée, sentimentalement, et concrètement, dans l'histoire de l'Afrique sahelienne et sub-sahelienne. C'est elle, qui, pour des raisons étrangères à cette vaste zone, l'a conquise, pacifiée, gouvernée, équipée. Mais elle n'en a pas changé la géographie, le climat, les hommes qui l'occupaient, les uns sédentaires, cultivateurs et éleveurs, les autres nomades, vivant des trafics trans-sahariens. Les premiers ne sont pas des guerriers, les autres oui. L'histoire de l'humanité permet le constat que le nomadisme "ne... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 juin 2017

LE PRÉSIDENT MACRON VEUT-IL "DOMPTER" LE PRÉSIDENT TRUMP?

L'invitation du Président américain Donald Trump aux cérémonies du 14 Juillet 2017 aurait un rapport avec le centenaire de l'intervention des armées américaines sur le front français. Ce "coup de pouce" a donné l'avantage aux alliés et a pesé sur l'issue de la guerre, une victoire, conclue par l'armistice du 11 Novembre 1918. Nous avons notre première dette de sang envers les États-Unis, dès cette époque. On a beau démontrer que l'entrée en lice des américains dans les conflits européens se justifiait, aussi, par leurs propres... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 avril 2017

QU'EST-CE QUE "LE PEUPLE GUYANAIS"?*

Je place cette réflexion dans ma rubrique "histoire", car cette science humaine a quelque chose à dire, en réponse à ma question.  La France, qui n'a jamais été très voyageuse( "on y est si bien!"), a cependant piqué une crise de jalousie, à l'annonce des fabuleuses découvertes des navigateurs portugais et espagnols. Elle était alors engluée dans la guerre de religions, entre catholiques et protestants. Mais ses monarques ne goûtèrent pas l'annonce du partage, exclusif, du  continent jusqu'alors inconnu, pris un moment... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2017

MÊME "VRAIE", TOUTE HISTOIRE EST UN CHAPELET D'ERREURS....ET D'HORREURS.

La guerre civile syrienne entre dans sa septième année, la Syrie est un champ de ruines, le nombre de victimes dépasse 300.000, celui des réfugiés, plusieurs millions, celui des "parties prenantes" doit être autour d'une dizaine.  Imperturbable, Bachar Al Assad, héritier de son père, auteur du coup d'État "baassiste" qui a mis fin à la monarchie hachemite, installée dans les années 1920, responsable, par la brutalité de sa répression de l'agitation populaire lors du "printemps arabe" d'une évolution catastrophique dont on ne... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2016

FAUT-IL SUPPRIMER L'ÉCOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION?

Il y a deux sortes d'énarques*. Ceux qui font leur carrière dans les divers rouages du sommet de l'administration, et ceux qui entrent en politique par la porte des cabinets ministériels, attirent l'intérêt des ministres par leur compétence et leur efficacité dans la constitution des dossiers et leur aboutissement. La phase suivante est d'être incités à postuler un mandat électoral important pour le mentor et son parti. Causes et effets en même temps, les histoires personnelles, familiales, et le besoin d'idées qui caractérise les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2016

RÉFLEXIONS SUR LE 19 MARS.

Une bonne moitié, ou plus, de notre peuple a été irritée de ce que le Président François Hollande ait choisi cette date du 19 Mars pour commémorer la guerre d'Algérie, empoignade de trois résistances, celle des algériens contre les possédants du territoire depuis l'invasion de 1830, celle des pieds-noirs, descendants des divers peuplements européens installés par la France, avec son accord et sa protection, celle de son armée, chargée depuis 1945 des combats retardateurs du reflux "impérial", à la fois humiliée, et désespérée. En... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2015

UN LIVRE.

L'organisation de mon temps ne me permet plus de lire beaucoup de livres. Je me nourris essentiellement de presse, quotidiens imprimés ou en ligne, lettres quotidiennes d'hebdomadaires.  En matière de livres, l'histoire et les essais divers ont ma préférence. Je peux en lire quelques lignes ou quelques pages, reposer le livre, et le reprendre, quelques heures, ou quelques jours plus tard, sans avoir perdu l'essentiel de la démonstration, sans avoir oublié ce que j'ai lu par petits bouts. Je ne pourrais pas faire de même pour un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2015

LA "MONARCHIE RÉPUBLICAINE": UN BIEN, OU UN MAL? (I)

Cette définition de la situation créée par la constitution de la cinquième république, comportant, en particulier, l'élection du président de la république au suffrage universel, relie assez bien, je le pense, l'ancien régime, monarchique et héréditaire, héritier de l'Empire Romain et de ses envahisseurs germaniques, et notre situation politique réelle et actuelle, vécue au jour le jour, d'une élection présidentielle à l'autre. Quelle que soit son opinion sur cette réalité, chaque majorité, associant un Président de la République et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 octobre 2015

LE BOMBARDEMENT DE L'HÔPITAL DE MSF (À KURDUZ) EST UNE ERREUR, PAS UN "CRIME DE GUERRE".

J'ai la plus grande estime pour cette oeuvre humanitaire, symbole de la non-indifférence française. Je la soutiens depuis des années. Mais le dossier du drame, publié par le Monde daté du 9 Octobre 2015 est clair. L'appui aérien a été demandé par le commandement afghan, informé de tirs talibans en provenance de l'hôpital. Si un hôpital est un site préservé pour une armée régulière, il devrait l'être aussi pour n'importe quel combattant.  Dans un échange de tirs, il est souvent dificile de savoir de quelles directions ils... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2015

QUELQUES RÉFLEXIONS (LIBRES) SUR L'ARME NUCLÉAIRE.

Les soixante dix ans, de la bombe A sur Hiroshima, puis, sur Nagasaki, viennent d'être commémorés. Il me semble qu'avec le temps, la raréfaction des témoins des événements, le sentiment de la nécessité de les utiliser s'est affaibli, celui de la culpabilité s'est amplifié. "On" se demande si c'était bien nécessaire, si l'arrêt rapide de la guerre, qui a suivi, leur doit quelque chose. Je suis un survivant de cette période, j'avais 14 ans en 1945, et je m'informais avidement des événements. J'étais déjà un "sujet*", et je ne désavoue... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]