21 juillet 2019

OÙ ON REPARLE DE BENALLA

IL EN A ÉTÉ QUESTION, CET APRÈS-MIDI, OU IL S'EST RAPPELÉ AU BON SOUVENIR DES POLITIQUES ET DES MÉDIAS. JE PENCHE VERS LA SECONDE RAISON. Les collaborateurs des hommes politiques se révèlent toujours précieux. On les voie ou revoie, de manière durable, ou répétée. Cela veut dire que leur utilité s'est conformée, ou même intensifiée. Le tout venant n"est pas forcément le plus important. C'est le rôle du collaborateur, irremplaçable, qui va finir par prendre du relief. J'use d'un mot pour définir les personnages qui prennent une place... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
29 mai 2019

DÉCOUVERTE, TARDIVE, D'UN HOMME INTELLIGENT ET AGRÉABLE.

 Ayant exclu, à l'avance, un soutien au candidat des républicains désigné par Laurent Wauquiez, je n'avais pas prêté attention à cet homme, Xavier Bellamy. Son passage sur une chaine d'information à laquelle je suis fidèle, m'a permis de le découvrir. Intelligent, réfléchi, modéré. Un talent mal placé, simplement. J'espère que la prochaine fois, IL ne se fera pas "avoir". Il mérite mieux que le rôle dont on l'a affublé. La question qui se pose aujourd'hui, quelques jours après le désaveu des Républicains, est l'avenir de ce... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 mars 2019

BOUTEFLIKA: SI LES ALGÉRIENS NE VEULENT PLUS VOTER POUR MOI, JE M'EN CHARGERAI TOUT SEUL!

C'est ce qui ressort de la dernière déclaration du Président contesté. Président il est, président il restera, car telle est sa décision*. Lue et enregistrée par Sceptique.
Posté par Sceptique à 09:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
04 février 2019

QU'ATTEND LE PRÉSIDENT MACRON DE SON RÉFÉRENDUM?

Si, "normalement", il compte sur l'approbation populaire des propositions qu'il compte faire à la fin du grand débat en cours, il sait que les réponses à ce modèle de consultation se partagent inégalement entre une réponse à la question, et une réponse au poseur de la question.  Dans cette optique, compte tenu de son niveau de popularité, c'est sciemment qu'il envisage d'être désavoué....et de pouvoir...démissionner dignement. Mais il sait qu'il sera promptement regretté, en raison du spectacle, peut-être bien plus, que... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2019

LE GRAND DÉBAT:ESSAI TRANSFORMÉ!

Je me suis trompé!  Emmanuel Macron a gagné son pari. Il a eu un dialogue franc et d'un niveau élevé avec les maires normands, par lesquelles et lesquels commençait la grande consultation qu'il a programmée. Direct, courtois, chaleureux et franc, le Président a écouté, noté, les problèmes que les maires de communes de toutes tailles lui exposaient. Une réponse immédiate, concrète, attestant son information, sa compétence, sa franchise, a placé le débat à son plus haut niveau. Bien sûr, les maires sont des élues et élus, au... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
24 décembre 2018

GILETS JAUNES: UNE OBSTINATION SUSPECTE.

J'ai ouvert très tôt, ce matin, mon "étrange lucarne", et je suis tombé sur des images des faits de la journée, de leurs acteurs, de leurs échanges avec les journalistes de la chaine d'information. Un gilet jaune représentait le mouvement. À chaque question, il répétait, sans véhémence, qu' "Ils" iraient jusqu'au bout, le pouvoir. J'ai été frappé par son regard, fixe, derrière ses grosses lunettes de myope. Il me rappelait.....une personnalité qui avait joué un rôle majeur de 1933 à 1945, et qui a fini au bout d'une corde. Brrrr! ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 décembre 2018

LA CRISE FRANÇAISE, LES GILETS JAUNES, LES MALHEURS DU PRÉSIDENT, LE CLAP DE FIN?

De nombreux commentateurs, chroniqueurs ou journalistes, se font une joie d'analyser, de trier, et d'évaluer, les diverses synthèses des revendications fourre-tout des "gilets jaunes. Elles paraissent tellement éloignées de la réalité humaine, de ses organisations sociales, qui ne sont pas d'une variété infinie dans le monde réel. Celles qui naissent d'une révolution, d'une crise grave, comme celle que nous vivons, ont elles une longue vie, dans la forme qui a été imaginée? Très peu.  L'imagination humaine est prolifique, la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:18 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
20 novembre 2018

LES AVATARS DE CARLOS GHOSN.

Ils ont surpris les dirigeants français, de l'entreprise Renault, du ministère de l'économie, et les actionnaires. La valeur de l'action Renault a chuté.  Ils ont laissés goguenards les ouvriers de Renault. Ce qu'il a fait pour la prospérité de l'entreprise n'était qu'un du. Toute dette est effacée par le salaire payé. Comme sa première préoccupation n'était pas le bien-être des salariés, mais la satisfaction des clients, et de ses commanditaires, il était "anti-social". Mais après le premier choc de son arrestation au Japon,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 novembre 2018

LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP EST IL "GÉRABLE"?

Son collègue français, Emmanuel Macron l'a quelque peu taquiné, en citant les États-Unis comme adversaire possible d'une armée européenne réelle. Après le délai nécessaire pour percevoir l'insolence du Président français, le Président Trump a rugi de colère, et s'est fendu d'un tweet urgent, et vengeur. Mais après un "embrassons-nous, Folleville" d'un Macron pas contrit du tout, le lion newyorkais s'est calmé, est revenu dans la réalité. Il a dit:"des sous!", des sous pour l'OTAN, auquel les européens ne cotisent pas assez. Les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 septembre 2018

MACRON, HOLLANDE,COLLOMB, BAYROU....OU LA RÉVOLTE CONTRE LES PÈRES?

L'autobiographie qu'Emmanuel Macron a écrite, pour expliquer sa stupéfiante ambition, ne faisait, si je me souviens bien, aucune place à son père, ni davantage à sa mère, dans la construction de sa personnalité. Une grand-mère les avait remplacés, et le futur Président lui attribuait tout ce qu'il était devenu, un jeune homme brillant, instruit, cultivé, faisant l'admiration de ses professeurs, de tous ceux, pour lesquels, ou avec lesquels, il avait étudié, puis, travaillé. L'École Nationale d'Administration, n'était qu'un de ces... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]