28 mars 2017

UNE ENVIE DE PARLER DE MACRON.

 Il pourrait servir de modèle à une représentation de Saint Sébastien, car sa personne a été traversée par plus d'une flèche, et ça pleut toujours. "Même pas mal!" semble-t-il dire, à chaque tir. De son programme, on ne connait que quelques préoccupations majeures, et très orthodoxes. Réduction du déficit....donc de la dépense publique, réduction du chômage, par réduction des ponctions sur les entreprises. Moderniser notre économie en portant les efforts d'investissement sur les formes les plus modernes de l'industrie. Utiliser... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2017

"ÉMISSION POLITIQUE"

François Fillon, le candidat de la droite et du centre, était hier soir l'invité de cette émission de France 2. C'était un élément important de sa campagne, un test de sa résistance, de sa combativité. Car il n'a rencontré, n'a été confronté, qu'à des ennemis, plus ou moins "jurés", davantage voués aux coups de dents qu'à des cadeaux. Le dossier monté par le PNF et la presse est revenu sans cesse sous les crocs d'un François Fillon pas défaitiste du tout. D'autant plus que les preuves d'un coup monté par l'Élysée arrivent de toutes... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 mars 2017

"AFFAIRE" FILLON: LE DÉNOUEMENT!

Alain Juppé a tranché. Il ne se voit pas en sauveur, en rassembleur. Il sait bien que s'il s'expose, comme tout candidat à la présidence de la République, il se verra attaqué sur son passé judiciaire (un sacrifice pour son chef).  Il aurait pu éviter de cracher sur son rival, d'où vient tout le pataquès. Mais sa sagesse sera bénéfique. Sa décision ferme a ramené les rêveurs à la réalité. Réunis en Comité politique, ils ont abouti à une conclusion réaliste: soutenir sans faille, sans tergiversations, François Fillon, désigné par... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 mars 2017

J'AI HONTE!

La défection des "intéressés", ceux qui attendaient quelque chose pour eux de la victoire de François Fillon, ne m'affectait pas, ne me surprenait pas. Mais celle de ses plus fidèles, les irremplaçables , qui se sont lancés dans la reconquête depuis cinq ans, c'est le coup de grâce. Pour lui, pour moi. Il ne peut aller jusqu'au bout tout seul, sans armée, sans intendance, sans "train des équipages". On le dit, "ébranlé", s'accrochant au test de popularité du Trocadero. Même s'il se révèle réel, concret, réconfortant, l'intendance et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2017

LE LYNCHAGE(MÉDIATIQUE) DE MEHDI MEKLAT

Mehdi Meklat est un jeune écrivain, issu de la "diversité", devenu la coqueluche du monde bien pensant, grâce à deux romans publiés et salués par la critique.  Mais il a été dénoncé par une femme pour une duplicité "aggravée". Sous un pseudonyme très "souchien", il envoyait sur le réseau Twitter, des tweets "racistes", "sexistes", "homophobes", et "antisémites". Chouchou la veille, il est devenu l'horreur, pendable ou dépeçable, sans procès, sans défense. Son aveu et sa contrition ne pèsent rien en face de la condamnation... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2017

COLONISATION: LE PROPOS SOMMAIRE D'EMMANUEL MACRON.

Se préparant à la charge de Président de la République, Emmanuel Macron a voulu rencontrer un de nos principaux partenaires, à la fois historique, politique, économique, et humain, l'Algérie. Pour faire plaisir aux dirigeants, encore tous issus du FLN qui nous a combattus, il leur a déclaré que la colonisation est un crime contre l'humanité, semblant oublier que nous en étions nous-mêmes issus, et que ce phénomène concerne l'ensemble de l'humanité. Il n'y a pas si longtemps que ça que les frontières se sont figées. Je n'apprendrai... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 février 2017

LA CONFÉRENCE DE PRESSE DE FRANÇOIS FILLON.

Le babillage des journalistes avant qu'il entre en scène était tragi-comique. Un concours de Fillon-bashing, à peine plus prudent, moins venimeux, que la veille. Et puis, il est entré, il s'est installé à son pupitre, et a pris la parole. Il a admis que les français d'aujourd'hui avaient le droit de critiquer les moeurs parlementaires héritées du passé. Mais que ce qu'on lui reprochait était parfaitement légal, et n'avait jamais transgressé la décence, les obligations sociales, et les fiscales. Il a insisté sur la réalité de la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2017

LA NOUVELLE BATAILLE DES ARDENNES.

Je trouve symbolique le choix de ce territoire par François Fillon, pour le démarrage de sa contre-offensive. Car c'est dans ces parages qu'en Mai 1940 notre armée a été bousculée, puis, prise à revers, par une armée allemande, arrivée par une voie "impossible", celle des Ardennes. Et ce sont ces faits militaires, enchainant désastre sur désastre, qui ont abouti à l'armistice et à la Résistance, initiée par l'appel du 18 Juin. L'épopée du Général de Gaulle, de la France Libre, y a sa source, tragique, mais bien réelle. En ouvrant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2017

QUINZE JOURS... LA MER À BOIRE? OU L'AMER À BOIRE?

Quinze jours, c'est le temps de patience, de résistance, de solidarité, que demande François Fillon, candidat désigné par les militants et les sympathisants des Républicains. Que quelques cas de pessimisme, de catastrophisme, ou d'ambition défoulée, s'expriment, c'est humain. Il ne s'agit pas d'une vraie guerre, mais d'une épreuve politique sérieuse. Une débandade, un sauve-qui-peut, donneraient des Républicains une image épouvantable. Il ne faut pas oublier que dans la cohorte des candidats rivaux du nôtre, un très sérieux dispose... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2017

L'OFFENSIVE CONTRE FILLON: LE CALIBRE AUGMENTE, LES TIRS S'INTENSIFIENT.

Il parait que c'est sur Pénélope qu'on tire. Allons donc! L'objectif est d'empêcher le candidat de la Droite et du Centre d'aller plus loin, de le faire céder, devant l'intensité de l'offensive, et l'invasion des routes politiques par les réfugiés.  Un Mai 1940, en Février, en 2017.  Je n'ai pas calculé le pourcentage d'augmentation des libéralités du député-chef de famille, cadeaux de mariage, de naissance, et de baptêmes. Libellés en euros, avant l'adoption de la monnaie unique. Au fait, la conversion des francs lourds... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]