11 décembre 2018

LA CRISE FRANÇAISE, LES GILETS JAUNES, LES MALHEURS DU PRÉSIDENT, LE CLAP DE FIN?

De nombreux commentateurs, chroniqueurs ou journalistes, se font une joie d'analyser, de trier, et d'évaluer, les diverses synthèses des revendications fourre-tout des "gilets jaunes. Elles paraissent tellement éloignées de la réalité humaine, de ses organisations sociales, qui ne sont pas d'une variété infinie dans le monde réel. Celles qui naissent d'une révolution, d'une crise grave, comme celle que nous vivons, ont elles une longue vie, dans la forme qui a été imaginée? Très peu.  L'imagination humaine est prolifique, la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:18 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
20 novembre 2018

LES AVATARS DE CARLOS GHOSN.

Ils ont surpris les dirigeants français, de l'entreprise Renault, du ministère de l'économie, et les actionnaires. La valeur de l'action Renault a chuté.  Ils ont laissés goguenards les ouvriers de Renault. Ce qu'il a fait pour la prospérité de l'entreprise n'était qu'un du. Toute dette est effacée par le salaire payé. Comme sa première préoccupation n'était pas le bien-être des salariés, mais la satisfaction des clients, et de ses commanditaires, il était "anti-social". Mais après le premier choc de son arrestation au Japon,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 novembre 2018

LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP EST IL "GÉRABLE"?

Son collègue français, Emmanuel Macron l'a quelque peu taquiné, en citant les États-Unis comme adversaire possible d'une armée européenne réelle. Après le délai nécessaire pour percevoir l'insolence du Président français, le Président Trump a rugi de colère, et s'est fendu d'un tweet urgent, et vengeur. Mais après un "embrassons-nous, Folleville" d'un Macron pas contrit du tout, le lion newyorkais s'est calmé, est revenu dans la réalité. Il a dit:"des sous!", des sous pour l'OTAN, auquel les européens ne cotisent pas assez. Les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 septembre 2018

MACRON, HOLLANDE,COLLOMB, BAYROU....OU LA RÉVOLTE CONTRE LES PÈRES?

L'autobiographie qu'Emmanuel Macron a écrite, pour expliquer sa stupéfiante ambition, ne faisait, si je me souviens bien, aucune place à son père, ni davantage à sa mère, dans la construction de sa personnalité. Une grand-mère les avait remplacés, et le futur Président lui attribuait tout ce qu'il était devenu, un jeune homme brillant, instruit, cultivé, faisant l'admiration de ses professeurs, de tous ceux, pour lesquels, ou avec lesquels, il avait étudié, puis, travaillé. L'École Nationale d'Administration, n'était qu'un de ces... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 septembre 2018

ALEXANDRE BENALLA DEVANT LA COMMISSION DU SÉNAT.

 l'adjectif qui qualifie la dite commission, ne me revient pas..les sénateurs n'étant pas des monstres assoiffés de sang, je n'ai pas d'inquiétude pour lui, et je doute qu'il en sorte une demi-livre de vérités nouvelles. Quant à l'amitié qui a lié Emmanuel Macron et Alexandre Benalla,elle est née lors de la campagne présidentielle, pour la sécurité de laquelle, le sieur Benalla a été prêté par le Parti Socialiste au camarade Macron. L'amitié réciproque vient de ce que pour Benalla, le candidat Macron avait des traits de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 septembre 2018

LE TRISTE DESTIN DES SAVOIRS, D'HIER, À AUJOURD'HUI.

Ça m'a sauté à la figure, hier après-midi. J'écoutais le journal de Pujadas, sur LCI. L'homme en broche, qui rotissait à petit feu, était Alexandre Benalla, l'ex Monsieur Muscle du P.S., puis, grâce à son prêt, celui du candidat Emmanuel Macron. Les journalistes qui s'occupaient de sa cuisson, glosaient gravement sur le pourquoi et le comment IL était parvenu à occuper cette place de confiance. Il leur paraissait incroyable qu'il ait pu exister une affinité entre les deux hommes. Appartenant à la génération qui a vécu pleinement les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2018

LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP EST-IL UN MALADE MENTAL?

La notion de folie est faible, car galvaudée. Chacun est un fou pour qu'elqu'un d'autre, la diversité des esprits est très grande, mais leur instabilité, à partir d'un certain degré, fait douter les observateurs sensés. Depuis son entrée en politique, comme candidat républicain à la Présidence des États-Unis, Donald Trump a suscité des flots de questions. À certains, il parait avoir perdu le contrôle de sa raison, tant il en exprime des changements brusques, et d'une intensité allant jusqu'à l'inversion du sens. Tout, et son... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 juillet 2018

LES PRISONS ET LES HOMMES

Pendant des millénaires, le maintien de l'ordre des sociétés a reposé sur la peine de mort ou le bannissement. La prison ne semble avoir concerné que les dominants, se faisant de l'ombre entre eux.  L'évolution vers ce qui devient la norme des sociétés modernes, l'égalité de la sanction pour un délit défini, quelque soit le statut social de l'auteur, est difficile, en raison de la résistance des classes dominantes. Et la fin de la peine de mort dans la plupart des mêmes sociétés, a réduit à un unique moyen les sanctions des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 juin 2018

LA NOUVELLE "BAVURE" DU PRÉSIDENT DONALD TRUMP.

La mise en actes par le Président américain de sa lubie de séparer de leurs parents les enfants de migrants, surpris sur le territoire des États-Unis, choque violemment un grand nombre de citoyens américains, qui se sentent humiliés par l'image que montre d'eux leur président*.  Leur protestation, leur désaveu, sont très nets, sincères, et attendus. Le citoyen américain s'idéalise tout autrement. Il se sait capable de violence, mais ne s'approuve pas, bien au contraire. L'impudeur de ces cages séparées, contenant, l'une, les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 juin 2018

UN G7 POUR RIEN!

 un flash aperçu sur l'écran de mon téléviseur, ce matin: dès le dos tourné, le Président américain Donald Trump a renié sa signature des conclusions du laborieux G7, convoqué au Canada, présidé par Justin Trudeau. "Il" y était arrivé, soigneusement le dernier, et sans cacher son hostilité, son principe "america first", et sans le préciser, "alone". Une comédie, avec force poignées de mains et tapes dans le dos, avec son comparse et néanmoins ennemi, Emmanuel Macron.  In n'a rien accordé, le Président des États-Unis n'est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]