02 décembre 2017

OBAMA QUI RIT, TRUMP QUI ENRAGE

Pendant que le Président Obama joue son rôle, maintenant unanimement apprécié, au moins par comparaison, son successeur problématique ne sait plus où donner du "tweet". Un moustique assoiffé ne pourrait pas l'énerver plus que le dictateur nord-coréen et sa démangeaison d'en découdre à la bombe atomique. Sur le territoire américain seulement, semble-t-il penser! L'idée d'en prendre autant sur son pays, le perdant en même temps que sa vie et son peuple, le retient peut-être, mais l'indisponibilité de la fusée adéquate est plus... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2017

LE PROCHAIN VOYAGE DU PRÉSIDENT MACRON À ALGER.

Le précédent voyage d'Émmanuel Macron à Alger, comme futur candidat à la présidence de la République, avait fait un bruit douloureux. Dire que sa conquête, au début du dix-neuvième siècle, avait été un "crime contre l'humanité", concept vieux de quelques décennies seulement, a fait mal aux français de presque toutes les opinions. La prise de conscience de la péremption de l'idée même de la colonisation, d'un territoire occupé et annexé, par un autre peuple possédant un avantage militaire, date du constat de son échec, un paquet de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2017

TROP DE S.O.S. PRÊTENT-ILS À CONFUSION?

Je ferai grâce à mes lecteurs de lhistoire de l'alphabet Morse (du nom de son inventeur), qui a permis l'utilisation de l'ancêtre du télégraphe en représentant les lettres par des combinaisons de signaux courts (des points) et longs, des traits. Les lettres étaient formés par une combinaison de signes longs ou courts. S.O.S est représenté par trois points S, O, par trois traits. S.O.S., signifiant un appel au secours. Pendant plusieurs décennies, ce mode de communication par le télégraphe fut très utilisé. Les opérateurs exercés... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2017

CATALOGNE: LE BRAS DE FER AVEC L'ESPAGNE.

Le gouvernement espagnol a choisi l'application de l'article 155 de la constitution espagnole, pour mettre fin à la déclaration ambiguë d'indépendance du président catalan Puigdemont. Évidemment, les militants et les dirigeants indépendantistes manifestent leur colère, pendant que les prudents vident leur compte en banque. Ceux qui sont interviewés disent que c'est pour "embêter" l'Espagne! On ne sait jamais comment va évoluer une telle crise. Il me semble que la guerre civile de 1936 a tellement marqué les esprits, que les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2017

ERDOGAN, LE GRAND TURC, ET LES KURDES.

Les kurdes sont un peuple montagnard, répandu sur toutes les zones montagneuses qui encerclent les bassins du Tigre et de l'Euphrate. Sans reconnaitre aucune souveraineté, ils se répartissent de la Turquie à l'Iran, se reconnaissant comme peuple, mais pas comme nation unitaire.  Ne se soumettant à personne, ils ne sont aimés par aucun état de l'ancien empire ottoman, Turquie en premier, mais aussi la Syrie, l'Irak, anciennes possessions ottomanes, et l'Iran, héritier de l'empire perse, et bastion de l'islam chi'ite. L'invasion... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 août 2017

LA CRISE PROVOQUÉE PAR LA CORÉE DU NORD, ET LE GENDARME DU MONDE.

La crise internationale, dont la Corée du Nord a pris l'initiative, en menaçant les États-Unis d'une attaque nucléaire, grâce à des vecteurs qu'elle aurait mis au point, inquiète sérieusement le monde. Malgré les doutes sur l'état d'avancement réel du programme nucléaire nord-coréen (engins et vecteurs) la menace est prise au sérieux par le Président américain, dont le pays est la cible annoncée.  Au moins sous la forme d'une attaque de l'île de Guam, une base américaine dans l'Océan Pacifique, un "porte-avions", immobile mais... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2017

COMMENT SONT CHOISIS LES CHEFS D'ÉTAT "SOCIALISTES"?

À première vue, c'est toujours un mystère, qui s'estompe au long des années de présence à la tête de l'état considéré. L'impression tenace est qu'un chef "socialiste", c'est à dire, communiste, est désigné à vie. Ce qui est logique, puisqu'il a été désigné comme le meilleur, "de loin".  Les destitutions de chefs communistes sont plutôt, ou très, rares. En écrivant ces lignes, il ne s'en présente aucune à ma mémoire. Pourtant il me semble que l'actuel Président de la Chine Populaire, Xi Jinping, a été désigné par les instances... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2017

PASSE-MOI LA RHUBARBE, JE TE PASSERAI LE SÉNÉ.

C'est l'impression, peut-être sommaire, que me fait la vision du duo Trump, Macron, occupant tous les écrans des chaines d'information, toute la journée d'hier ou presque. Mimiques grimaçantes mais positives d'un Trump recevant la traduction des propos du Président français, constat par ce dernier du seul point de désaccord, celui de l'application du traité de Paris, dit de la COP21. Surenchère de compliments par le Président américain, lançant aux français des dithyrambes élogieux sur notre jeune Président, qui présentait très bien,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2017

QUE FAIRE DE LA PUISSANCE NAVALE CHINOISE?

Ma source d'inspiration est un article sous ce titre, publié par Mathieu Duchatel sur le site Telos. Le fond du commentaire est la mise en garde des actuels "maitres des mers", les occidentaux, rassemblés autour des États-Unis, dont la domination est toujours concrète. Ses alliés rassemblés dans l'OTAN, n'ont que des flotilles, par comparaison. Effectivement, l'Amérique, celle de Donald Trump, après celle d'Obama, s'inquiète sérieusement des ambitions maritimes de la Chine, qui a des visées politiques de portée mondiale. Nous avions... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

L'ADHÉSION DE L'UNION EUROPÉENNE À LA TURQUIE. LES IMPATIENCES DE ERDOGAN!

Je plaisante, bien sûr, mais à peine. Dans un très récent discours, le Président turc a tancé l'Union Européenne pour sa mollesse dans les négociations d'adhésion. Et il a conclu par la menace, si rien de concret ne se passait, de retirer la Turquie des négociations, de laisser l'Union Européenne à sa solitude. Bon, ce n'est pas tout à fait dit comme ça, mais ça n'en est pas loin. Ce discours résulte de la réelle fâcherie qui s'est instaurée entre l'Europe et le Président turc. Du côté des états de l'Europe, sinon de la Commission,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]