03 mai 2017

L'ADHÉSION DE L'UNION EUROPÉENNE À LA TURQUIE. LES IMPATIENCES DE ERDOGAN!

Je plaisante, bien sûr, mais à peine. Dans un très récent discours, le Président turc a tancé l'Union Européenne pour sa mollesse dans les négociations d'adhésion. Et il a conclu par la menace, si rien de concret ne se passait, de retirer la Turquie des négociations, de laisser l'Union Européenne à sa solitude. Bon, ce n'est pas tout à fait dit comme ça, mais ça n'en est pas loin. Ce discours résulte de la réelle fâcherie qui s'est instaurée entre l'Europe et le Président turc. Du côté des états de l'Europe, sinon de la Commission,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2017

PREMIÈRE ÉPREUVE POUR DONALD TRUMP, EN ASIE.

Le bouillonnant nouveau Président des États-Unis se voit contré, humilié, aussi, dans cette partie du monde que nous appelons l'Extrême-Orient, mais qui, pour les États-Unis, est leur Occident. Pas "proche", mais constituant, depuis près d'un siècle une "marche", d'où peuvent provenir des menaces sérieuses. Depuis les années 1950, les deux Corées, nées de la deuxième guerre mondiale, ont une frontière qui concerne autant les américains qu'elles-mêmes. Et ce, par la volonté exclusive de la Corée du Nord, communiste depuis son... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2017

DONALD TRUMP ET KIM-JONG-UN.

Donald Trump avait-il besoin de menacer le petit dictateur nord-coréen d'anéantissement, s'il passait à l'acte en déclenchant le feu nucléaire sur une de ses cibles préférées? Comme si "IL" ne le savait pas, comme si ses protecteurs, la Chine et la Russie, ne l'avaient pas à l'oeil. "IL" dispose sûrement de la bombe A. Beaucoup moins sûrement de la bombe H. Mais, surtout, il rencontre des difficultés manifestes à mettre au point un vecteur sûr pour en expédier au moins une, et qu'elle atteigne sa cible. S'il y parvenait, si une de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 janvier 2017

UN BON EXEMPLE EN AFRIQUE.

L'affaire était banale dans l'Afrique post-coloniale, le maintien, contre le résultat d'une élection, d'un chef d'État décidant, après réflexion, de se maintenir. L'État en question est la Gambie, une enclave en forme de doigt de gant, bordant par ses deux rives le fleuve Gambie, s'enfonçant dans la partie du Sénégal appelée Casamance. Ce petit territoire a hébergé dès le 11ème siècle des comptoirs d'abord arabes, puis portugais, enfin britanniques, jusqu'à son indépendance en 1965. Comptoirs comportant en particulier la traite des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2017

IL N'Y A PAS TRENTE-SIX MANIÈRES D'ÊTRE UN DICTATEUR.

Je ne crains pas de faire de la peine à Jean-Luc Mélenchon, ou à d'autres admirateurs de la dynastie d'Hugo Chavez. S'ils ont changé d'avis sur leurs chouchous, ils le gardent pour eux, car ils veulent sauver le modèle. Hugo Chavez, devenu crypto-communiste par haine des États-Unis et de leurs habitants, a été, grâce aux revenus de son pétrole, le sauveur du Cuba de Fidel Castro, abandonné par son banquier russe, en faillite. Mais il est mort "prématurément"*, laissant sa chère vache à lait à son second, Maduro. Loin d'être aussi... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2017

MUTINERIE EN CÔTE D'IVOIRE.

Si je rédige un billet sur une affaire qui va laisser sans réaction un grand nombre de français, c'est par ce que je fais partie de ceux qui se sentent encore responsables des suites lointaines d'une colonisation "mimétique"*et d'une décolonisation bâclée, de part et d'autre. Je ne peux rien y faire, l'histoire est l'histoire, mais je souffre pour les victimes de ces désordres, trop souvent meurtriers. Un certain recul fait apparaitre une différence entre deux grands groupes de colonisations, celles qui furent le fait de nations... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2016

PEUT-ON DÉJÀ COMPARER OBAMA ET TRUMP?

C'est le jeu à la mode, pour encore trois semaines, comparer le Président sortant, avec ses huit ans d'ancienneté, et son successeur, élu mais pas encore possesseur des pouvoirs. La théorie du chaos permet d'avancer qu'ils ne feront pas la même chose, que Trump ne se précipitera au secours de pauvres-qui-ne-peuvent-pas-se-soigner. Ce n'est pas à la société américaine qu'ils doivent s'en prendre, et qu'ils remercient Dieu de leur sort. IL fait ce qu'il veut. Ce n'est pas la même théorie qui justifiera le changement des sympathies et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2016

SURPRISE AUX ÉTATS-UNIS: DONALD TRUMP EST EN TÊTE.....NON... ÉLU!

C'est la presse québécoise, de je consulte en ligne, qui l'annonce. Donald Trump, le conservateur populiste, pourrait bien être le prochain président des États-Unis, contre tous les pronostics, les plus récents inclus. Une heure plus tard, Il est élu! On est en droit de considérer ce résultat comme une catastrophe, même si un chef d'État élu par une démocratie se voit opposer des limites à ses intentions. "On" a reproché à Obama une certaine forme d'isolationisme. Celui de son successeur, si les incices de succès se... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 octobre 2016

LES PETITES PEURS QUI EN FORMENT UNE GRANDE!

Une partie de nos agriculteurs, de nos éleveurs, de nos syndicalistes, de nos écologistes, de nos élus, grands, moyens, ou petits, de nos journalistes, modestes ou célèbres, quelques-uns de nos politiques, dociles, attentifs à l'opinion, défendent le "small is beautiful". Mais aussi le "pour vivre heureux, vivons cachés."Et "the last but not the least" le principe de précaution . Notre bonheur présent, et à venir sont à ce prix: restons petits, à l'abri de nos frontières, naturelles ou convenues, mais aussi de nos... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2016

HOLLANDE, LA RUSSIE, LA POLOGNE: NUL BESOIN DE CHANGER DE JOUE. LA SECONDE BAFFE N'AURA PAS LIEU.

C'est le quotidien l'Opinion qui suggérait ainsi la mésaventure qui attendait notre Président: d'un côté la Pologne annule un contrat souscrit par un gouvernement précédent, pour la fourniture de 50 hélicoptères militaires à l'armée polonaise. Elle se tourne vers des fournisseurs américains et italiens. Et de l'autre, c'était la prochaine visite en France de Vladimir Poutine, pour cause d'inauguration d'une église russe, mais qui  peut difficilement éviter un entretien entre les chefs d'État. Et le Président Hollande, humilié et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]