12 juin 2018

LA RENCONTRE DE SINGAPOUR, ENTRE KIM-JONG-UN, ET DONALD TRUMP.

Elle peut, elle doit, être prise au sérieux, aboutir à une détente, à la fin officielle de la guerre qui oppose, heureusement fictivement, la Corée du sud, partie prenante de notre "monde libre", et l'ex, ou le crypto, monde communiste, solidaire par sa référence à la théorie "socialiste", malgré les nuances de son application. Ce n'est plus qu'un lien de famille, dont on ne sait pas jusqu'où il irait, en cas de conflit réel. Un beau jour des premiers mois de cette année, le dirigeant de la Corée du Nord, qui rêvait tout haut... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 mai 2018

KIM QUI RIT, TRUMP QUI TROMPE, KIM QUI CRIE, TRUMP QUI FUIT!

Le monde n'a pas été soulagé longtemps. Le temps d'une poignée de mois. Le bras de fer à base de bombes atomiques et de leurs vecteurs (nord-coréens), avait fini par faire fortement douter des engins nord-coréens. Et le Président chinois, Xi Jinping, à son tour, avait fini par convoquer Kim Jong Un, et lui intimer de cesser ses provocations, bidon, ou pas. Du coup, Donald Trump ne pouvait prolonger les siennes. Les jeux olympiques d'hiver, en Corée du Sud, mais si proches de la Corée du Nord, ont permis à Kim Jong Un d'affficher un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 mai 2018

FAUT-IL PRENDRE AU SÉRIEUX LA RÉÉLECTION DE MADURO (AU VÉNÉZUÉLA)?

Oui, parce que les vénézuéliens vont en baver encore plus et plus longtemps. Non, parce qu'elle est, forcément, et naturellement "pipée". Une dictature*, c'est aussi le talent de fabriquer le résultat de n'importe quelle élection. La solution sera "un accident", pas une "bonne" élection. Sceptique *La confrérie des dictateurs prospère, ces derniers temps. Kim Jong Un, de la Corée du Nord, après sa crise de bonté, est revenu à ses sentiments ordinaires. Il réclame à la Corée de Sud la "restitution" d'une douzaine de serveuses, qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mai 2018

FOUET, AMENDES, CRAVACHE ET MARTINET?

C'est ce que nous promet, notre presse, si nous nous obstinons à faire du "biseness" avec l'Iran excommunié par le Pape Trump 1er. Notre pétrolier Total, le portefeuille rempli de contrats juteux, se demande s'il ne va pas les mettre à la corbeille, pour calmer le Père Fouettard américain. La possibilité de lui résister semble exclue pour notre perle du CAC 40. Se sent-il écrasé entre Trump et Mélenchon? "On" prend l'exemple d'une de nos grandes banques, frappée d'une lourde amende, pour une transction litigieuse en dollars. La... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 avril 2018

RENART ET TEDDY BEAR

Renart, le très malin, espérait séduire, de nouveau, le butor qui a réussi à se faire élire, par un peuple désemparé, Président des États-Unis. Il ne voulait pas l'abaisser, l'humilier, mais, j'oserais le dire, le rééduquer, refaire ce que sa mère (celle de Donald Trump) n'a pas fait. Tout indique que Renart n'y est pas parvenu, que ce voeu, très courant chez les femmes, échoue, heureusement. Prendre conscience de sa malfaçon, entreprendre de rectifier le mal fait par la mère à son enfant, par excès ou par défaut, n'est possible que... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2018

LES ÉTATS-UNIS, L'IRAN, ET LA FRANCE.

Pour les États-Unis, il n'y a qu'un Iran, le méchant, l'odieux, même. Celui qui les a humiliés dès la chute du shah, en traitant tous les citoyens américains qui se trouvaient là, personnels diplomatiques en particulier, comme de vrais ennemis. Quant aux doubles nationaux, ils ont du éviter de mettre un pied dans leur pays natal, s'ils ne voulaient pas se retouver en prison, puis au cimetière, pour cause de trop vigoureuse affection. Encore récemment, des imprudentes, surtout, des intellectuelles de renommée internationale, sont... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

EXTRÊME-ORIENT: LA CHINE SIFFLE LA FIN DU JEU.

La visite d'État, en grande pompe, de Kim-Jong-Un, en Chine, où il a été reçu par Xi Jinping, est très significative. Le leader chinois réaffirme la solidarité des nations se définissant comme communistes, il prend acte du renoncement du turbulent nord-coréen, à ses provocations dangereuses. Incidemment il permet à Donald Trump de remettre ses pieds sur terre. C'était la partie la plus difficile. La paix est sûrement ennuyeuse pour les va-t'en-guerre, mais les guerres seront plus catastrophiques que jamais. La vraie force est d'y... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
19 mars 2018

L'ORDRE TURC RÈGNE À AFRINE.

 Erdogan n'a pas hésité, il a saisi une opportunité livrée par la guerre civile syrienne, une intervention sur son territoire, pour engager son armée contre des kurdes syriens, fidèles à Bachar Al Assad, mais aussi exécrables que les autres pour un turc. Il a été difficile aux occidentaux d'intervenir, de se porter au secours des kurdes. Erdogan est encore leur partenaire dans l'OTAN, et il garde sur son territoire des centaines de milliers de réfugiés syriens, et de migrants d'autres origines, partis de leur pays africain vers... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 février 2018

LE CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN EST-IL DÉFINITIVEMENT UNE IMPASSE?

l'Esprit de l'Escalier, l'émission hebdomadaire d'Élisabeth Lévy et d'Alain Finkielkraut, était, ce dimanche, à trois voix. Il s'y ajoutait celle de l'israélien Gilles Wiliam Goldnadel. Était en cause une "dérive" de l'État d'Israël vers un durcissement et un abandon possible des garanties des droits de l'homme, inscrits dans la constitution de l'État juif, face au déni de tout droit par la partie palestinienne. On en connait la cause, l'accaparement de la partie palestinienne par le Hamas, qui s'arcboute sur le verdict "évident"... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

LA VOLTE-FACE DE KIM JONG UN.

Le petit dictateur de la Corée du Nord  est passé brusquement de l'intention de nettoyer le monde des américains par un déluge de bombes atomiques, chacune portée jusqu'à l'objectif par une fusée intercontinentale, dernier cri, à une subite annonce pacifiste. C'était une pure forfanterie, un énorme bobard, et un risque énorme pour la paix du monde, même si cette paix n'est que le résultat d'un équilibre des forces. Chaque camp, l'ex-communiste*, et le capitaliste**, dispose des moyens d'anéantir l'autre, assez rapidement pour... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]