17 septembre 2017

L'ENFANT, ENCORE L'ENFANT, TOUJOURS L'ENFANT.

En promettant la procréation médicalement assistée à toutes les femmes, sur simple demande, donc, Emmanuel Macron, le futur Président de la République, a semé un paquet de germes de discorde. Pas tellement entre les citoyennes lambda, qui ne s'attristent pas d'un intérêt pour elles, mais entre les spécialistes des deux sexes, qui se sont positionnés sur ce créneau. Leur question lancinante est:"quel sera l'avenir des enfants mis au monde, pour la satisfaction de la seule mère?" La question subsidiaire est:"un enfant peut-il vivre... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 août 2017

LE VÉGANISME, UNE RÉVOLUTION DE PALAIS?

On en reparle de nouveau beaucoup, de ce véganisme, un décret collectif, qui recrute, affirmant que l'humanité peut et doit supprimer de son alimentation, tout ce que nous fournissait depuis des millénaires le genre animal, chassé, pêché, ou élevé par nos soins, en vue de finir dans nos estomacs. Qu'importe l'histoire de l'homme, chasseur-cueilleur, prédateur et rarement proie, qui a peint dans des grottes ses obsessions. Qu'importent les études modernes, scientifiques, qui établissent les besoins incontournables des adultes de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2017

NOBODY PERFECT!

C'est encore la Presse, de Montréal (Québec) qui me fournit la matière de mon billet d'aujourd'hui.Elle date de quelques jours, l'information n'ayant pas été relayée par les médias européens. Pas très fiers, sûrement. Les hôteliers espagnols se sont étonnés, puis alarmés, de la prolifération de plaintes pour intoxications alimentaires ayant gâché les vacances de clients....britanniques.  Plaintes auprès de tribunaux....britanniques, pour avoir le bénéfice d'une loi anglaise de protection des voyageurs, victimes d'incidents ou... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 01:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2017

MÉDITATIONS

Il n'y a pas, dans la presse des dernières vingt-quatre heures, de sujet ou d'évènement, que je n'aie déjà eu l'occasion de traiter. Le monde est toujours aussi affligeant, dominé par la haine et la bêtise, réciproques et donc également partagées. Quelques goinfres exceptés, qui augmentent leur part. Cette conjonction s'est déjà produite, à deux reprises assez proches, et s'est résolue sous la forme d'une empoignade mondiale. Deux guerres mondiales, sans guérir tout le monde du goût du sang, ont permis l'édification de garde-fous,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2017

À PROPOS DE LA HAINE.

J'écoutais de matin la retransmission d'un "Vingt-qatre heures en question", de Yves Calvi,, sur LCI. Le sujet était, justement, la haine qui explose en cette fin de campagne présidentielle. Des experts en la matière (histoire contemporaine) faisaient un parallèle avec les années 1930, trait d'union événementiel entre la crise de 1929, et le déclenchement de la deuxième guerre mondiale. La place, dans cette tranche d'histoire, de la violence nazie. Je fais une différence entre le système haineux, inventé et appliqué par Hitler et ses... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:03 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
08 mars 2017

NOS CHÈRES FEMMES, NOS PAUVRES HOMMES, ET LE MALHEUR DE L'HUMANITÉ.

À peine sortis d'un âpre combat de mâles, résolu, non pas à l'ancienne par l'enterrement des vaincus, mais par la méthode moderne de la "tchatche", des communiqués, des rassemblements comptabilisables, du rappel des votes à la loyale, nous voilà à la fête des femmes, dont le but est de nous rappeler que dans l'ensemble, nous, les hommes, enfin, ceux d'ici, ne les traitons pas bien. Nous sortons des placards les yakas, ces moulins à prière qui accompagnent nos campagnes électorales. Ce sont les meilleures occasions de changer quelques... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2017

CES SEPT PETITES PLANÈTES QUI FONT RÊVER.

Depuis que l'homme a la conscience de sa singularité, qu'il peut poser des mots sur lui-même et sur sa vie, il n'est jamais loin de maudire la planète qui est son domaine et sa prison, et, s'il scrute le ciel, c'est en partie pour y trouver le paradis où il pourrait, enfin, vivre heureux. Pas seulement comme fantôme sans os, destin promis pour faire passer la pilule. De progrès en progrès de sa connaissance de l'univers, IL a commencé par vérifier que toutes les planètes qui tournent aussi autour du soleil, sont, elles, totalement... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 février 2017

PRÉSIDENT, SINON...RIEN!

Depuis les réformes constitutionnelles actées par le Général De Gaulle, rappelé au pouvoir en 1958, à l'acmé de la crise politique accompagnant l'impasse algérienne, notre régime démocratique est passé de parlementaire à présidentiel. Pour achever son oeuvre, De Gaulle a ajouté l'élection du Président par le suffrage universel direct, à deux tours. Le premier tour est ouvert, pas totalement, afin de contenir le flot d'ambitions présidentielles qui germent dans des dizaines de têtes. Les candidats* doivent être parrainés par un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2017

UNE PETITE HISTOIRE AU DÉBUT D'UNE GRANDE.

Je place ce billet sous l'égide de "l'homme éternel". En l'occurrence, "éternellement"..con! La petite histoire, je l'ai recueillie à l'occasion de l'émission "Les douze coups de midi". Il fallait dire ce qui était arrivé à l'homme qui, le premier, avait fumé en public, comme il l'avait appris...aux Amériques.  La réponse, "on l'a jeté en prison...Pour "possession"! La fumée qu'il exhalait ne pouvait être que celle de l'enfer, du démon, son maitre, tiens! Il y est resté six ou sept ans. Pas mal dans une vie de ce temps là! Il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2016

LE DROIT DE S'ENTRETUER EN ROND DIVISE DE NOUVEAU LE MONDE.

Ce droit, qui a concerné tous les peuples du monde, dès son origine, a fait l'objet d'une prise de conscience à la suite de la deuxième guerre mondiale et ses millions de victimes, plus souvent froidement éliminées que victimes latérales des faits de guerre eux-mêmes. La publicité qui en a été faite a bénéficié du développement des médias et de la photo, celle-ci, fixe ou sous forme de films, mettant plus efficacement sous les yeux des peuples les horreurs commises en leur nom. En même temps que, sous le choc, les nations, petites... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]