21 février 2017

PRÉSIDENT, SINON...RIEN!

Depuis les réformes constitutionnelles actées par le Général De Gaulle, rappelé au pouvoir en 1958, à l'acmé de la crise politique accompagnant l'impasse algérienne, notre régime démocratique est passé de parlementaire à présidentiel. Pour achever son oeuvre, De Gaulle a ajouté l'élection du Président par le suffrage universel direct, à deux tours. Le premier tour est ouvert, pas totalement, afin de contenir le flot d'ambitions présidentielles qui germent dans des dizaines de têtes. Les candidats* doivent être parrainés par un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2017

UNE PETITE HISTOIRE AU DÉBUT D'UNE GRANDE.

Je place ce billet sous l'égide de "l'homme éternel". En l'occurrence, "éternellement"..con! La petite histoire, je l'ai recueillie à l'occasion de l'émission "Les douze coups de midi". Il fallait dire ce qui était arrivé à l'homme qui, le premier, avait fumé en public, comme il l'avait appris...aux Amériques.  La réponse, "on l'a jeté en prison...Pour "possession"! La fumée qu'il exhalait ne pouvait être que celle de l'enfer, du démon, son maitre, tiens! Il y est resté six ou sept ans. Pas mal dans une vie de ce temps là! Il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2016

LE DROIT DE S'ENTRETUER EN ROND DIVISE DE NOUVEAU LE MONDE.

Ce droit, qui a concerné tous les peuples du monde, dès son origine, a fait l'objet d'une prise de conscience à la suite de la deuxième guerre mondiale et ses millions de victimes, plus souvent froidement éliminées que victimes latérales des faits de guerre eux-mêmes. La publicité qui en a été faite a bénéficié du développement des médias et de la photo, celle-ci, fixe ou sous forme de films, mettant plus efficacement sous les yeux des peuples les horreurs commises en leur nom. En même temps que, sous le choc, les nations, petites... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2016

L'HOMME, ENTRE CORPS ET CULTURE.

Un lecteur, que je remercie, a déniché dans mes archives ce billet daté du 13 Mars 2014. Je l'ai relu, et estimé qu'il restait d'actualité et pouvait être remis en ligne. De plus, ma philosophe "maison" l'a gratifié d'un commentaire. Il n'est pas très courant, quand on parcourt les pages économiques d'un quotidien, de tomber sur la chronique d'un philosophe. Certes, les philosophes réfléchissent sur cette particularité de l'homme, la pratique de l'économie dans le cadre de leur culture, mais leurs critiques de l'existant, et la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 01:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 septembre 2016

65 MILLIONS DE FRANÇAIS, ET MOI, ET MOI...

J'écoutais, ce matin, sur France Inter,* l'entretien de Patrick Cohen avec François Fillon, ancien Premier Ministre, et candidat à la présidentielle de 2017. J'ai été impressionné par le calme, la sagesse, la modération et en même temps la fermeté de l'homme politique. Le journaliste était là pour le provoquer, le pousser à la perte de contrôle. Normal, dans ce métier. En fin d'entretien, François Fillon a été mis en communication avec des auditeurs, désirant l'interroger. Trois, en tout. Chacun n'a exposé que ses craintes... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 août 2016

VERS UNE AGENCE DE VOYAGES INTRA-GALACTIQUES?

"Elle" ne figure pas encore dans l'annuaire des professions. Mais elle est bel et bien dans l'esprit de la majorité des humains, tous ceux, en tout cas, qui ont entendu parler du monde immense et fantastique qui nous environne. C'est pourquoi j'ai placé ce billet dans la catégorie de "l'homme éternel", apte au rêve, au grandiose, à l'impossible. Le bruit qu'a fait l'annonce de la probabilité d'une planète pouvant être comparée à la nôtre, orbitant autour de l'étoile la plus proche de notre système solaire, "seulement" 4,2... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2016

LA TUERIE D'ORLANDO: LA MALADIE DE L'HOMME.

Les événements de cette ampleur, leur répétition, à partir d'un ensemble de causes connues, individuelles et sociétales, interrogent tous les témoins, c'est à dire, toute l'humanité, puisque, méridien par méridien, chaque homme est atteint par une information détaillée et commentée. Comment est-ce possible? À qui la faute? Que pouvons-nous faire, pour prévenir? Pour empêcher?  Car punir est impossible, le coupable mourant à la fin de l'événement, comme ses victimes. Toute action judiciaire est éteinte. Et prévenir? Il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 juin 2016

LA MORT EST ELLE UNE VICTOIRE...DE LA MORT?

 La glose qui accompagne la mort de Cassius Clay, ou Mohamed Ali,  le célèbre boxeur américain, donne à réfléchir. C'était une célébrité, plus politique, plus américaine, que sportive, malgré ses exploits. D'abord parce que lui même a revendiqué d'être autre chose. Partie prenante, il a mis tout son poids au service de la lutte pour l'égalité des droits civiques des noirs américains. Ce qui lui a valu des mesures de rétorsion humiliantes, annulées par un jugement de la Cour Suprême. Il s'est converti à l'islam, dans le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2016

CATASTROPHE D' ÉGYPT-AIR: ATTENTAT? OU..."SURMENAGE" ?

"Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse". Ce n'est pas de l'obsolescence programmée, explication malveillante de la moindre durée des "artefacts" humains produits à prix plancher. Ce n'est certainement pas ce  dont on peut soupçonner l'industrie aéronautique. Mais une fois achetés avec toutes les garanties, les acheteurs, des hommes, font de leurs avions ce qu'ils veulent, les "exploitent". Il est admis par tous les utilisateurs de machines que le risque de panne augmente avec la durée de l'usage. Il en résulte,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2016

ÊTRE, OU NE PAS ÊTRE: Y-A-T-IL UNE QUESTION?

Les 400 ans de la mort de Shakespeare ont remis la célèbre question dans toutes les mémoires. "Elle" semble toujours semer le doute parmi les acteurs, toujours à la recherche de la meilleure façon, de leur point de vue, de l'énoncer. L'auteur a placé dans la bouche de son personnage une autre question, éclairante, et déterminante: la vie dans l'au delà est-elle équivalente à l'autre, celle qu'on va perdre? C'est cette question là qui n'a pas de réponse. La  vie, de l'âme, après la mort, personne n'est jamais revenu en raconter... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]