06 juillet 2018

L'ÉTAT PRÉFÈRE-T-IL UN VOYOU EN PLEINE FORME À UN FLIC CABOSSÉ?

C'est le sentiment que l'actualité laisse supposer, avec sa multiplication d'agressions à l'encontre de policiers, en service, ou hors service. Leur état de policiers n'étant pas secret, vivant dans un milieu ouvert, ils ou elles, ils et elles, sont pris pour cibles dans leur quartier de résidence. Quant à ceux qui ont eu la gachette trop rapide lors d'une agression, ils voient au dessus de leur tête deux foules vociférantes, l'une qui les applaudit, l'autre qui les accuse, et demande leur mise en prison. Dans leur dernier cas, il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2018

PROVOCATION, RÉPRESSION, RÉVOLUTION.

Ce catéchisme aux innombrables succès imaginaires, a construit l'esprit d'un certain nombres de nos jeunes, depuis quelques décennies. Que deviennent les meilleurs élèves de ces écoles de castagne, dont les meilleures sont à Nantes et à Rennes?  Ou ils se font oublier, ou nos responsables de l'ordre public attendent sagement qu'ils se calment. On est en droit de penser que, quand il n'y a pas de travail, ils se reposent, tout simplement. Ma correspondante de Loire-Atlantique me prévient qu'un champ de bataille va s'ouvrir,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2018

LA GRÈVE....ET POURQUOI PAS LE GRAND SOIR?

Les cheminots, les étudiants, qui veulent, à bon droit, leur diplôme en même temps que leur inscription, et quelques autres mécontents ça ou là, il pourrait y avoir assez de monde pour en finir avec cette démocratie à la noix, qui porte scandaleusement au pouvoir, une fois sur deux, un président-des-patrons. Alors que seuls mériteraient une place, petite, ou grande, les représentants des travailleurs, des vrais, pas n'importe lesquels. Les dirigeants syndicaux, les bons, ont ressorti un bon vieux concept, la convergence des luttes,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 mars 2018

LES FRANÇAIS, ET LES BAGNOLES.

 L'annonce par les syndicats de la SNCF d'une grève sophistiquée, sur deux mois, "farcis" de week-ends et de vacances, mais aussi d'examens, a nettement relativisé l'autre atrocité, celle-là, du gouvernement, la réduction à 80 kmh de la vitesse sur les routes à deux fois une voie, sans séparateur médian, particulièrement accidentogènes. Pour un conducteur français, les accidents sont toujours dûs aux autres, les mauvais conducteurs, les "nuls". À ce titre, il ne devrait avoir aucune limitation de la vitesse, en dehors des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 février 2018

RÉFORMER LA SNCF? IMPOSSIBLE! D'ABORD RÉFORMER LE SYNDICALISME.

Le rapport Spinetta, demandé par le gouvernement, est entre ses mains depuis quelques heures, et dans les médias, à la disposition de ceux qu'il intéresse. Il fait hurler les comptables, comme tous les précédents, et empêche les Yakas de dormir. Nettoyer les écuries d'Augias est d'une urgence absolue. Bien sûr! Il y a eu, avant le quinquennat de François Hollande, qui n'a jamais pris de risques de cette ampleur, des crises socio-économiques qui ont fait oser les politiques responsables. Oser les réformes chirurgicales prescrites par... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2017

LA GUYANE CROIRAIT BIEN AU PÈRE NOËL, MAIS DOUTE, DOUTE....

Il y a quelques mois, quand la Guyane Française a fait la grève pour recevoir plein de cadeaux, il lui en a été promis autant qu'elle voulait. Elle attend toujours, semble-t-il, car les demandeurs accueillent fraichement le successeur, Emmanuel Macron. Ce dernier, qui fait régulièrement des tournées dans les confettis lointains de l'ex-Empire français, maintenant agglomérat de dom, de tom*, et de territoires**, vient de débarquer en Guyane. À peine le pied posé, il a rappelé:"Je ne suis pas le Père Noël!" Ça ne pouvait que fâcher... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 septembre 2017

OUI, JEAN-LUC MÉLENCHON, EMPORTÉ PAR SON ENVIE, A FAIT "UNE SORTIE DE ROUTE"!

À force de se convaincre, ou de rêver, qu'Emmanuel Macron a été faussement élu, que c'est LUI qui devrait être à l'Élysée, Jean-Luc Mélenchon a insinué que le Président "légitime" pourrait se voir déposé par la rue. Mais il a sorti une bêtise, en donnant comme exemple que "la rue" avait vaincu les nazis. Quand, et où?  Au contraire, le parti hitlérien s'est servi de la rue pour séduire et parvenir au pouvoir. Par ailleurs, la force de la rue n'est pas suffisante. Il faut, en face, la faiblesse de l'institution ou de l'homme qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 avril 2017

GUYANE: UNE DERNIÈRE "MOLLESSE" DE FRANÇOIS HOLLANDE?

Kourou n'est pas Bamako, mais le Centre Spatial vaut certainement plus cher que deux milliards et demi. Et une bonne partie de son capital n'est pas à nous, mais à nos associés. Dans mon précédent billet consacré à cette affaire, j'imaginais possible la prise comme gage de cet ouvrage par les indépendantistes de l'UTG. J'imaginais, aussi, la mobilisation de toutes les forces de sécurité présentes en Guyane, à la sanctuarisation du Centre Spatial. Il n'en a rien été. À la fin de non recevoir opposée à la nouvelle exigence des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2017

CHÈRE GUYANE, CHERS GUYANAIS....

Ça ressemble à une lettre affectueuse, mais aussi à  un commentaire rageur du résultat de la négociation. Le problème est qu'il renouvelle une mauvaise habitude séculaire, la seule solution à court terme, la seule solution, aussi, qui dispense la Guyane et les guyanais de réfléchir aux causes de leurs problèmes, et aux solutions difficiles qui pourraient réellement les réduire, au moins. Leur point de vue a une logique imparable: "ils" n'ont pas demandé à être là, ils sont victimes de l'histoire, d'abord, de la géographie,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2017

"SUPPRIMER LE PRÉCARIAT"? LEQUEL? ET COMMENT?

Le "précariat", état d'incertitude frappant des membres d'une société, est un mal dont l'origine se situe dans la nuit des temps, à partir d'un certain niveau de développement démographique et économique. Il ne touche pas las sociétés primitives de chasseurs-cueilleurs, comme il en existe encore dans les zones les plus dures, les plus ingrates de notre terre.  On sait que l'évolution des sociétés humaines vers l'agriculture et l'élevage, qui ont supprimé, théoriquement, la précarité originaire, celle de l'offre alimentaire,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]