09 octobre 2018

LES MALHEURS D'ANGELA MERCKEL.

Il n'y a pas de destin, en général, et encore moins en politique, dans sa version démocratique. La carrière d'Angela Merckel, pupille d'Elmuth Kohl, se déroule depuis plus de vingt ans, à une vitesse continue, sans secousses. Le binôme franco-allemand formant la pièce maitresse politique de l'Union Européenne, l'entente politique, la coopération franco-allemande, passe de mains en mains présidentielles françaises, mais dans les seules mains allemandes d'Angela Merckel. Un exploit aux yeux d'un français, même initié à la politique... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2018

L'EUROPE AU BÛCHER? S'IL N'EN RESTE QU'UN, CE SERA MACRON!

Nation par nation, il n'est question que d'ELLE, unique objet d'un sentiment, plus souvent la haine que l'amour. De temps en temps, une pincée de raison. Rare, très rare! Pourtant, chaque nation composante est évaluée à la vigueur de son attachement à l'oeuvre collective. Aucune ne tire gloire de son ingratitude, la mieux cachée possible. À chaque jour sa crise européenne. Ces jours-ci, c'était l'Italie. Qui a démérité de l'Union par sa gestion, et a fini par retourner l'accusation, chargeant l'Union de tous ses malheurs. Le peuple... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 décembre 2017

CHÈRE ESPAGNE, BLESSÉE!

Je ne suis pas espagnol, je ne peux pas ressentir ce que les espagnols peuvent ressentir aujourd'hui.  En fait, si les indépendantistes ont une courte majorité, elle me parait bien trop courte pour se lancer dans l'aventure de l'indépendance. La jeune femme qui est à la tête du Ciudadamos catalan parle d'un rêve. Dont la mise en actes implique des mouvements et des actions sur lesquels il sera difficile de revenir. Pourtant, le remède, le retour à la raison, permettrait-il à la Catalogne de retrouver sa place comme si rien... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 novembre 2017

IMPORTATIONS DE BANANES "BIO": UN DÉSACCORD FRANCO-EUROPÉEN?

C'est une information saisie "au vol". Il y aurait un désaccord sur le cas des bananes. L'Europe serait moins sévère en matière de pesticides, les bananes étant présumées épluchées par les consommateurs. La France tient à respecter le libre choix de ses amateurs de bananes, et leur égalité. Sceptique
Posté par Sceptique à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2017

LE PLAN CATALAN.

 Le Président de la "Generalitat" Catalogne, Mr Puigdemont, a donc prononcé son discours, affirmant les droits, moraux, et aussi, politiques, à l'indépendance. Il s'est appuyé sur les résultats du référendum du 1er Octobre, donnant 90% des voix au oui à l'indépendance, malgré les désordres résultant des interventions de la justice, et l'absence de tout contrôle équilibré, comme il est d'usage dans les démocraties évoluées. Cette proportion de 90% ne s'était jamais vue jusqu'alors, lors de scrutins consacrés à cet enjeu. Il a... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2017

L'ESPAGNE EN DANGER.

Toutes les nations sont des constructions artificielles, résultant d'une volonté multiple, mais jamais unanime. Beaucoup résultent de guerres internes, dégageant des vainqueurs. Le modèle monarchique, légué par les envahisseurs germaniques de l'empire romain, avec ses règles, son modèle de transmission, a longtemps prévalu.Les plus récentes, en Europe, résultent de la volonté d'hommes politiques, qui ont convaincu les futurs citoyens. L'Allemagne, l'Italie en constituent des exemples.  L'Espagne unifiée résulte d'une reconquête,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2017

QUE PENSER DU CLASH FRANCO-POLONAIS?

Notre Président est parti en tournée des nations admises, en piteux état, dans l'Union Européenne, après la chute du mur de Berlin, dans la nuit du 9 au 10 Novembre 1989, l'effondrement de l'URSS, et la fin de sa mainmise totale sur les nations de l'Est européen, "libéré "par l'Armée Rouge en 1944-1945. Le partage politique de l'Est de l'Europe avait été acté à Yalta, par les Alliés, dont l'URSS de Staline était une pièce essentielle, vorace, et difficile à satisfaire. De 1945 à 1989, soit au total quarante quatre ans, ces nations... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 01:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2017

QU'ALLONS-NOUS POUVOIR FAIRE AVEC LE GRAND TURC?

Les débordements verbaux  du Président Erdogan, furieux des refus d'obéissance de ses vassaux européens, posent un problème sérieux. Personne n'était au courant de l'annexion. Nous allons devoir lui expliquer qu'il aurait du attendre notre avis, que la situation n'est plus celle du seizième siècle(1529) ou du dix-septième(1683). Le vingtième siècle et celui en cours ont été le cadre de la fin de l'Empire Ottoman, du sultanat de la Sublime Porte, et de la naissance d'une République Turque, moderne et non aventureuse, très... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2016

ANGELA MERCKEL, BIEN MAL REMERCIÉE?

Il ne se passe pas de jour, sans qu'en Allemagne, un immigré de fraiche date fasse parler de lui de la pire manière. Si celui dont j'ai commenté les actes, hier, ne faisait pas partie des derniers arrivants, il leur a sûrement été assimilé. C'est la masse, dont le partage a été refusé par beaucoup d'États européens, qui a abouti à créer des insatisfaits, dont l'égoïsme naturel a retourné les sentiments, de la gratitude à l'ingratitude, de la reconnaissance à la haine. C'était prévisible, il n'est pas possible d'affirmer que leur... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2016

ET SI LE ROYAUME-UNI AVAIT SEULEMENT PLONGÉ L'EUROPE DANS LE PORRIDGE?

C'est un billet en dernière page de l'Opinion, signé Guy Verhofstadt, qui me met "la puce à l'oreille". Pour la personnalité politique belge qui donne cette alerte, il appartient au gouvernement en exercice, celui de David Cameron, de notifier à l'Union Européenne la décision du Royaume Uni de quitter l'Union, afin de se conformer à un certain article 50 du traité européen concerné. Il semblerait que cette notification n'a toujours pas eu lieu, et qu'une intention contraire, de ne pas enclencher cette procédure, a été déclarée par le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]