07 octobre 2018

DES OURS DANS LES HLM? POURQUOI PAS?

Des ours dans nos montagnes, il y en a eu, autrefois, c'est vrai. Des loups dans nos campagnes, c'est encore plus vrai! Ils terrorisaient nos ancêtres campagnards...très froussards, à nos yeux modernes. Ils firent tant et si bien, à l'époque obscurantiste, auprès des autorités peu démocratiques de l'époque, qu'ils en obtinrent une extermination des pauvres bêtes. À notre époque, le Ministre concerné aurait rugi! Heureusement, nos voisins italiens ne furent pas aussi radicaux, et là où les hommes étaient rares et regroupés  dans... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2018

CE N'EST PAS MOI, C'EST LE RADAR!

Parmi les grondements qui s'entendent,à la télévision, ou qui s'impriment dans nos journaux, celui qui s'entend le plus fort, est le comptage des millions d'euros, que notre État avoue rafler aux automobilistes, grâce aux radars automatiques essaimés par centaines le long de toutes nos routes, même départementales. La religion des français est faite: les radars n'ont d'autre raison d'être que la collecte de cette manne, qui n' a pas besoin d'être votée, dont le montant n'est pas prévu dans le budget. Un "bonus" imputable aux pressés... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 octobre 2018

RETRAITES: OUI, NOUS EN SOMMES ENCORE À LA RENTE!

 Depuis que nous avons, avec raison, adopté le système par répartition, qui met à contribution une génération au profit de la précédente, nous persistons à nous croire en capitalisation, à voir nos retraites comme la juste rente, produite par notre épargne forcée. Si c'était vrai, c'est pour le coup que nous les vieux, serions dans la misère!* Quand nous réclamons que nos pensions soient augmentées, ou moins ponctionnées par les cotisations, maladie en particulier, c'est aux gains des actifs que nous nous en prenons sans en être... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 octobre 2018

LES CIMETIÈRES SONT REMPLIS DE GENS QUI SE CROYAIENT INDISPENSABLES...

C'est ce que m'inspire le psychodrame qui vient d'agiter notre vie politique, la démission sans grande surprise de l'homme qui pensait avoir fait Emmanuel Macron de A à Z. L'indifférence de l'héritier politique, du poulain devenu destrier, et se faisant les pattes en batifolant sur le globe terrestre, lui montraient que le fils avait tué le père. Alors, à quoi bon n'être que le soigneur, après avoir été le jockey, le dresseur? L'ingratitude finirait par se pointer, autant l'anticiper, plutôt que la subir. Ainsi se terminent les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 octobre 2018

CHERCHE MINISTRE DE L'INTÉRIEUR DÉSESPÉRÉMENT?

Il ne serait pas surprenant que le Président se sente désavoué, affaibli, par la démission de Gérard Collomb, son mentor précieux au moment du dévoilement de son projet présidentiel. Ou il ne veut pas le laisser partir sans résistance, leur affection réciproque étant à l'origine de la macronie. "Elle est affaiblie, en fait, car l'affection comporte une possessivité, et celle de Gérard Collomb a cet aspect, devenu encombrant pour le pupille devenu le maitre. Leur lien s'est fait ambivalent. Rester dans la fiction serait nuisible au... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 septembre 2018

EMMANUEL MACRON SE REFAIT UNE IMAGE AUX CARAÏBES.

C'est ce que je ressens en voyant les images du voyage qu'il fait aux Antilles, et, en particulier, à l'Île Saint-Martin, dévastée par un ouragan il y a un an. Les dégâts étaient si importants, que la reconstruction n'est encore qu'à peine perceptible. Mais, outre qu'il le reconnait, son contact avec la population est nettement plus facile qu'avec l'hexagonale. Il se fait engueuler, mais sans rage, et il retourne vite le ton des réclamations, fait écouter ses justifications. Il s'avère, en effet, que le taux de batisses assurées est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 septembre 2018

"TOUT CE QUI SERA PERMIS DEVIENDRA OBLIGATOIRE!

Je ressens ce "non dit" au coeur de toutes les protestations, immédiates et tenaces, dès qu'il est question d'une nouvelle liberté concernant nos moeurs. J'ai un recul de cinquante ans d'évolution de notre société, dans la postérité de Mai 1968, première rupture irréversible, mais ne concernant que notre jeunesse, à l'époque. Si d'autres parties de notre société ont saisi l'opportunité, et pris le train en marche, ce ne fut que pour obtenir des avantages en espèces, ne mettant pas en cause notre modèle social. Il n'en fut pas de même... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
28 septembre 2018

DIALOGUES DE SOURDS.

L'avertissement de la Cour des Comptes du non respect des 35 heures par la majorité des collectivités locales, au profit de leurs salariés, passe mal chez les bénéficiaires de cette mansuétude.  Les dialogues entre les représentants syndicaux et les journalistes attirés par le scoop ne vont pas plus loin que le déni de l'anomalie, et le refus de toute correction. Dont l'effet serait invisible au cas par cas, et ne serait perceptible qu'à l'échelle du département....peut-être. La défense syndicale est une contre offensive.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 septembre 2018

MACRON, HOLLANDE,COLLOMB, BAYROU....OU LA RÉVOLTE CONTRE LES PÈRES?

L'autobiographie qu'Emmanuel Macron a écrite, pour expliquer sa stupéfiante ambition, ne faisait, si je me souviens bien, aucune place à son père, ni davantage à sa mère, dans la construction de sa personnalité. Une grand-mère les avait remplacés, et le futur Président lui attribuait tout ce qu'il était devenu, un jeune homme brillant, instruit, cultivé, faisant l'admiration de ses professeurs, de tous ceux, pour lesquels, ou avec lesquels, il avait étudié, puis, travaillé. L'École Nationale d'Administration, n'était qu'un de ces... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 septembre 2018

LA FRANCE EST ELLE GOUVERNABLE?

La deuxième année du quinquennat du Président Emmanuel Macron est bien entamée, et sa popularité est déjà aux niveaux atteints par son prédécesseur François Hollande. Qui, lui, ne faisait rien, après avoir fait mal. En  Mai 2017, le Président Emmanuel Macron, jeune, intelligent, brillament, même, disposait d'un capital de popularité, pas exceptionnel, ça ne se voit plus en France, mais non contestable. Pourquoi a-t-il fondu, "comme neige au soleil" (formule fausse!), il y a une part de sa faute, il y a l'effet des attaques... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]