07 janvier 2015

ACTE DE GUERRE À CHARLIE-HEBDO.

Deux, certains disent trois, hommes en tunique noire et cagoulés se sont introduits sous la menace de leur arme (Kalachnikov? Fusil à pompe?), dans les locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie-Hebdo, et ont tué la quasi totalité de l'équipe de dessinateurs, et quelques autres personnes, dont deux policiers. Le premier, affecté à la protection du directeur, l'autre, un intervenant dans la contre-attaque. Les assaillants ont pris la fuite en la jalonnant d'attaques d'automobilistes pour changer de voiture. Leur bilan total était en... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2015

UNE PROFESSION GÊNANTE. MAIS INDISPENSABLE.

C'est de la médecine "de ville", "libérale", que j'ose parler. Depuis la création de l'assurance maladie en 1945, elle a connu une prospérité considérable, en effectifs, en prospérité, en qualité, et en quantité, de l'offre. À côté d'elle, le Service Public, pour l'essentiel, "hospitalier", également d'un niveau plus qu'honorable, en quantité, et en qualité, de l'offfre. Et pourtant....personne n'est content! Au premier rang, le bailleur de fonds. L'État, en fait, qui a pris en mains, en plus de sa part, le service public... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2015

LE CLUB MÉDITERRANÉE, UNE IDÉE QUI SE VEND BIEN.

J'oserai le dire: je n'ai pris qu'une fois dans ma vie, des vacances, avec ma famille, dans un village du Club, mais j'y ai pris un plaisr extrême. J'ai regretté qu'il ne fut pas unanimement partagé. Il y a longtemps que la formule n'est plus de mon âge, mais je ne l'ai jamais dénigrée. Ce sont les goûts qui changent. Pour ceux qui découvrent ce droit, acquis avec l'élévation du "niveau de vie", c'est une prise en charge totale, de tous les instants, une offre pour tous les goûts. À l'auditorium de musique classique, j'étais toujours... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2015

LA COQUETTERIE DE THOMAS PIKETTY.

Si Jean Tirole a été arraché de l'ombre par l'attribution du prix Nobel d'économie, Thomas Piketty a connu un succès, à la fois rapide et massif, au pays de Guignol. Un personnage substituable, le banquier, le patron,le "riche", au gendarme, pour prendre du bâton, ça marche toujours bien chez nous, sauf dans les circonstances sérieuses, comme les élections. Les français ont le coeur à gauche, mais le portefeuille à droite, surtout quand "on"prétend y toucher. Thomas Piketty avec ses idées fiscales machiavéliques (le prince, riche,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 13:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 janvier 2015

PREMIER JANVIER 2015

Je n'ai jamais été passionné par les festivités et les grands serments des changements d'année. Un vilain virus s'étant invité à faire un festin dans mes bronches, malgré mes protestations, j'ai fait facilement mon deuil du menu obligatoire de la Saint-Sylvestre.  J'ai écouté, quand même, plutôt deux fois qu'une, grâce à internet, les voeux et promesses du Président François Hollande.  Le bla-bla-bla économique? Les effets miraculeux de dispositions entrant en application? "On verra!" La machine économique à la française... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 décembre 2014

LE CHOIX DE LA VIANDE.

Plus l'humanité évolue, plus l'histoire de l'homme s'allonge, plus elle s'interroge sur le bien fondé de ses moeurs, de ses pratiques de production, d'échanges, de distribution des rôles dans une société complexe, cloisonnée, stratifiée.  Aux philosophes, qui ont accompagné les premiers pas des sociétés modernes, se sont ajoutés beaucoup de "scientifiques de l'homme", qui prennent leurs congénères isolés ou en groupes, comme objet de leurs études. Ce sont les sciences humaines. Leur caractère principal est d'analyser le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2014

VRAIE GUERRE ET FAUSSE PAIX EN ISÈRE.

Il s'agit de cette commune de Roybon, en Isère, dont les édiles, soutenus par la majorité qui les a réélus, il y a huit mois, ont approuvé le projet d'un centre de vacances privé, sur une partie du territoire communal. Ce serait pour cette commune rurale, un ballon d'oxygène, sous forme de ressources fiscales, et d'un apport de résidents, éloignant le sort promis à nos communes rurales, leur disparition politique. J'entends par là leur prise en mains par des communautés de communes, centrées autour d'une ville petite ou moyenne, qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2014

LE "MARCHÉ" DE NOËL.

Noël, la date fondatrice de notre civilisation, est devenue une fête frénétique, à l'échelle du monde, chrétien, ou non. Pendant les semaines qui précèdent, c'est la frénésie des achats, de toutes sortes, y compris de voyages, de casse-têtes pour trouver les cadeaux pour ceux qu'on aime. Le jour même, ce sont les agapes, toujours "de luxe" par rapport à l'ordinaire, des boissons symboliques, comme le champagne, de nourritures: le foie gras, les volailles, le chocolat*. Et les cadeaux, multiples, fonction du nombre des parties... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2014

TERRORISME ET MIMÉTISME.

Sydney, Joué-les-Tours, Dijon, des passages à l'acte se proclamant terroristes, et faisant des blessés et des morts, ont provoqué leur lot d'émotions et de commentaires perplexes. Quelle est la part d'un fanatisme tout frais, ou recuit, ou d'une suggestibilité mentale pathologique, dans ces passages à l'acte? Doit-on, du côté des responsables politiques, mettre ces actes dans le bilan de l'ennemi djihadiste, admettre les critiques attendues des médias et des citoyens alarmés, ou apaiser les mêmes en soulignant la "responsabilité" de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 décembre 2014

LA "GRÈVE" DES MÉDECINS.

Les sociétés en faillite sont spécialement impuissantes sur ce "volet" du service public. Non seulement celui assumé par les praticiens hospitaliers et les urgentistes, mais aussi celui des médecins généralistes libéraux. Le financement de la médecine hospitalière et de la médecine générale est assuré par un prélèvement sur l'économie générale, et on sait en quel état se trouve celle-ci. N'importe quel gouvernement est incapable de satisfaire les revendications des professions de santé. Mais il ne reste dans l'imagination des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]