10 avril 2019

DES MORTS POUR QUELQUES PHOTOS, EST-CE RAISONNABLE?

C'est le sort promis et accepté des participants à une expédition sur la planète Mars, en préparation. Le retour n'est pas prévu. Trop coûteux en énergie, semble-t-il. Même si les partants sont volontaires, enthousiastes et décidés, le suicide, de fait, qui lui est associé, me gêne. Je suppose que les proches, parents, conjoints, enfants, sont prévenus et consentants. Mais l'imaginé n'est pas une réalité, tant qu'il n'est pas accompli.  On me dira, "des morts, il y en a un grand nombre tous les jours. Le risque est accepté,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 20:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 avril 2019

VIE FRANÇAISE, VIE DE HAINE!

Mes insomnies ont un remède, le spectacle de la France, tel qu'il est donné par les chaines d'information. Ainsi, cette nuit, je suis "tombé" sur le plaidoyer du Premier Ministre, au secours du grand débat et de ses suites. Tandis qu'il parlait, avec la sonorité rocailleuse, grave, de sa voix, les commentaires "in live", de ses auditeurs, les députés, les commentaires haineux et injurieux figuraient sur les marges de l'image. Les artilleurs de la France Insoumise étaient tous à leur pièce, qui crachait leur mépris, leur négation du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 avril 2019

RÉUNIFICATION DE LA LIBYE: POURQUOI CHOISIR À LA PLACE DES LIBYENS?

Même si la première unification fut l'oeuvre des italiens, elle fit l'affaire des libyens qui eurent la chance de se saisir du pouvoir par la force. À ma connaissance, il n'y en a pas encore eu d'autre. La force est celle d'un libyen audacieux, ou d'un occupant soucieux d'ordre. Depuis l'élimination par la force de Khadafi, la Libye est sans pouvoir reconnu par le concert des nations. Il y en a deux, "de fait", constitués par des forces, l'une à l'Ouest, à Tripoli, l'autre à l'Est, à Benghazi, celui du Maréchal Aftar, un officier... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 avril 2019

DÉBUT DE LA FIN?....OU LA FIN DE TOUT?

Ce samedi a été marqué par la baisse des effectifs des manifestants, par la diminution des violences, sur les personnes, et sur les objets, mais par les serments de ne pas relâcher la pression, de ne tenir aucun compte des décisions ou propositions du gouvernement. Il n'existe pas, il ne devrait pas exister. La fracture de la nation persiste, car tel est le désir des gilets jaunes, qui ne reconnaissent qu'eux-mêmes,mais  pas tous! Les plus radicaux, tout en ne sachant pas quoi faire de "laprès", ne veulent pas évoquer une remise... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 avril 2019

L'ANARCHIE AURA-T-ELLE RAISON DE LA RÉPUBLIQUE?

La République appartient à tout le monde, est synonyme de liberté ("en République, on fait ce qu'on veut!, disait le Robert) C'est encore vrai six jours sur sept. Du Lundi au vendredi, les français sont au travail, bien sagement. La société fonctionne harmonieusement. Mais le samedi, les foules se précipitent vers les villes réputées "ouvertes", les envahissent, et trop souvent encore, elles détruisent tout ce qui est sur leur passage. C'est chez l'autre, évidemment!. Le quartier voisin, la ville voisine. Quand on est fatigué "on"... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2019

À QUOI SERT "L'ÂGE LÉGAL" DE LA RETRAITE?

Je ne pense pas me tromper en le définissant comme l'âge en dessous duquel "on ne peut pas prendre sa retraite", même si le nombre de trimestres de cotisation est atteint. Le trop jeune possesseur de droits devra attendre....un certain temps. Inversement, atteindre l'âge légal de la retraite ne suffit pas, non plus. Il faut aussi avoir cumulé le nombre nécessaire de trimestres de cotisations, pour avoir acquis tous les droits à une retraite au taux plein. Indépendammant de ses avantages comptables, notre système par répartition... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:27 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
01 avril 2019

LA LOGIQUE DU PAPE FRANÇOIS.

Les problèmes de migrations qui s'imposent aux nations développées du monde, placent dans une situation inconfortable les religions, en particulier les chrétiennes, qui se veulent comptables de toutes les misères du monde. Ces misères sont à l'origine des migrations qui conduisent les populations  désespérément pauvres, sauf en informations, à émigrer vers les pays développés, pour y trouver une vie meilleure. Les autorités laïques des dits pays développés ne se sentent pas obligés par ces migrations, et mobilisent leurs moyens... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
31 mars 2019

SARKOZY ET MACRON NE FONT PAS LA PAIRE.

Je l'aime, lui, non plus, sont les mots qui me viennent pour décrire les relations entre les deux Présidents, l'ancien, et l'actuel, qui ont en commun beaucoup de qualités, mais ne sortent pas du même moule. Sarkozy est une force de la nature, Macron est une grosse tête, bien faite et bien pleine. Trop? Les deux ont leurs fidèles, "perinde ac cadaver", et les mêmes ennemis. Les personnalité "too much" font à la fois trop de lumière et trop d'ombre. La jalousie de leurs concurrents est leur défaut commun. Le fossé qui les sépare de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:42 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
30 mars 2019

MAINTENANT, LA FRANCE CRIE "POUCE!"

Les premiers appels viennent de Bordeaux, ville martyr, et jouant, cette fois-ci, la ville morte! C'est à dire que préventivement, les commerçants sont incités à prévoir le pire, et de ne pas s'offrir aux casseurs, identifiés, et annoncés. Tant que Bordeaux ne sera pas rayée de la carte, "ILS" insisteront, ils seront là chaque samedi, après avoir vérifié qu'aucun piège ne risquera de se fermer sur eux. Leur obstination a un sens, Bordeaux est une belle ville, riche de son environnement viticole réputé. On pourra "lui faire sa fête"... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 mars 2019

L'ESPRIT "GUIGNOL", OU DE "GUIGNOL", TROP BIEN FRANÇAIS. UN EXCÈS DE MORTS SUR NOS ROUTES.

On peut déjà entendre les clameurs. "Ce n'est pas moi, ce n'est pas moi! C'est, toujours, l'Autre! La puissance publique participe au grand pardon: "c'est la faute des destructeurs de radars", effectivement méthodiquement détruits ou neutralisés, pendant la période du pouvoir "de fait", des gilets jaunes, du mois de Novembre 2018, à nos jours. Comme si les automobilistes ne pouvaient pas, de temps en temps, regarder ce que disent leurs instruments! C'est par millions d'euros que se chiffrent les dégâts subis par notre dispositif de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]