03 avril 2018

LA GRÈVE!

Emmanuel Macron a donc SA grève, celle que lui a promise Philippe Martinez, le chef de la CGT. Organisation qui ne plaisante pas sur ses pouvoirs et ses instruments. "Elle" sera la plus dure possible, car l'enjeu est gonflé comme un pneu de camion, cette première année d'un quinquennat inattendu, mais dont le pays attend beaucoup. Montrer à ce blanc-bec qu'il n'est ni plus fort, ni plus malin que les précédents est d'une nécessité absolue.  Non la SNCF n'appartient pas au peuple français. À son personnel n'est qu'une apparence.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 avril 2018

QUELLE SOCIÉTÉ IMAGINENT LES SYNDICATS?

Les syndicats, je suis pour. J'ai toujours été syndiqué, tout au long de ma carrière professionnelle, mais l'honnêteté intellectuelle prend de sacrés coups de la mégalomanie "incontournable" qui fait le fond de la pensée syndicale.  Ca va de la gorge du patron à celle du Président de la République selon la prise convoitée, en passant par les divers niveaux de protection du tiroir-caisse en jeu. Directe, et pingre, pour un simple patron, prometteuse, mais hérissée de vipères sifflantes, sitôt que l'affaire est grosse. Il faut... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2018

PENSÉE MAGIQUE À GAZA.

Depuis deux jours, les dirigeants du territoire palestinien de Gaza, lancent des "offensives pacifiques" contre le territoire israélien. Des groupes de civils partent à l'assaut des clôtures, criant leur lassitude d'être "assiégés", et réclamant "un droit au retour". Un droit théorique, et probablement impossible à satisfaire, au bout de plus d'un demi-siècle de conflit. Les israéliens ne peuvent être dupes. S'ils se laissaient déborder par les civils, des hommes armés du Hamas pénétreraient sur leurs talons. Pour l'empêcher,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 01:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2018

VERS UN ÉTÉ RADIEUX, OU À FEU ET À SANG?

Je suis quelque peu tombé des nues, cette fin d'après-midi, en ouvrant ma chaine d'information préférée, LCI. Une question s'affichait, sur l'écran:MACRON VA-T-IL CÉDER? Les journalistes n'avaient pas la mine grave, aucune anxiété n'était perceptible. Ils faisaient, chacun à leur tour, le tableau des misères que les citoyens ordinaires allaient subir, de la part de ceux qui comptent. On sentait qu'ils ne voyaient pas d'autre choix possible. Le Président devait renoncer, se déjuger, s'annihiler. C'était une Loi de lhistoire, sa... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2018

LA MALADIE DE CARREFOUR: ON SOIGNE LA BÊTE, OU ON L'ABAT?

Je ne vais pas tergiverser. Si la CGT a choisi, la veille de Pâques, de pousser les personnels à se mettre en grève dure, avec, selon France Info, quelques voies de fait sur des clients têtus, cela veut dire que la CGT ne parie pas un kopeck sur la chaine de grandes surfaces.  Foutue, selon ses calculs, "elle" fera un bon champ de bataille, sur lequel ses gros bras récolteront une moisson de médailles. Force restera à la faillite et au plan social. Combien de temps la "bête" agonisera, se débattra? Quelques semaines, car elle a... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

EXTRÊME-ORIENT: LA CHINE SIFFLE LA FIN DU JEU.

La visite d'État, en grande pompe, de Kim-Jong-Un, en Chine, où il a été reçu par Xi Jinping, est très significative. Le leader chinois réaffirme la solidarité des nations se définissant comme communistes, il prend acte du renoncement du turbulent nord-coréen, à ses provocations dangereuses. Incidemment il permet à Donald Trump de remettre ses pieds sur terre. C'était la partie la plus difficile. La paix est sûrement ennuyeuse pour les va-t'en-guerre, mais les guerres seront plus catastrophiques que jamais. La vraie force est d'y... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 mars 2018

QUELQUES MOTS SUR LA CÉRÉMONIE D'HOMMAGE AU COLONEL ARNAUD BELTRAME.

J'aurais préféré qu'il soit toujours en vie, disponible pour la suite de la lutte contre le terrorisme islamique. Son sort tragique confirme le fossé qui nous sépare de ce fanatisme à l'oeuvre. Toute confiance est vouée à être trompée. Certes, l'officier est la dernière victime du terroriste. Les honneurs, très dignes, qui lui ont été consacrés, ont été à la hauteur de la dette contractée envers lui.  Son assassin est mort, sous la mitraille déversée par les hommes du RAID, mais s'il avait succombé dans un duel avec le colonel... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2018

L'ATTENTAT DE TRÈBES ALLONGE LES CANINES DES POLITIQUES.

Son bilan partiel, quatre morts, si je compte bien (j'omets volontairement le terroriste), dont le commandant de la gendarmerie de l'Aude, assassiné par le terroriste par traitrise. À qui la faute? Question automatique, qui suit chaque attentat!  Au pouvoir, en l'occurrence le Président en personne. Pas seulement par sa seule fonction. Par sa mauvaise compréhension du problème, selon ses ennemis, celui de la dérive islamiste de résidents, ou de citoyens, gagnés par le fanatisme, annulant leurs devoirs patriotiques. Ils auraient... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2018

TOUTES RÉFLEXIONS FAITES.

La mort du Lieutenant-Colonel sous les balles et le couteau du djihadiste de Carcassonne, me parait finalement une vraie perte, inutile dans le combat qui nous est imposé, loin des valeurs de la chevalerie, que cet homme brillant et sa famille cultivaient pieusement. Elles n'ont aucune chance de troubler l'ennemi en cause, armé d'un obscurantisme "militant", dont l'objet est la destruction de LA civilisation qui menace sérieusement un modèle, qu'ils ont entrepris de rétablir sous sa supposée forme originaire. Car l'Histoire ne... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 mars 2018

MORT D'UN HÉROS.

Dans notre Languedoc tranquille, près de Carcassonne, un djihadiste isolé est subitement passé à l'acte, et a entrepris son parcours de tueur, jusqu'à une action finale, l'attaque d'une "moyenne" surface à Trèbes. Deux morts immédiates pour être pris au sérieux, et une prise d'otages, à échanger contre la libération de son héros, Salah Abdeslam, le survivant des actes terroristes du 13 Novembre 2015. Le chef de la gendarmerie qui l'avait encerclé s'est proposé de prendre la place d'une femme faisant partie des otages. Le terroriste... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]