23 juillet 2017

SI EMMANUEL MACRON A UN POINT FAIBLE, C'EST SA FOI ÉCOLOGIQUE.

Je n'aime pas le désaveu systématique, venant de toutes parts, des actions d'un président bien élu, et doté de toutes les qualités pour être LE président réformateur, énergique et volontaire, dont nous avons le plus urgent besoin. Je suis rassuré par ce qu'il sait, l'économie, la finance, l'administration. Je ne redoute pas sa culture littéraire et philosophique, source de sagesse, entrainement à penser. Mais je suis inquiet des faiblesses de sa culture scientifique, que son parcours ne lui a permis qu'éfleurer, et de son choix de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2017

ET LE SAMEDI MATIN,EMMANUEL, LE CANETON, ÉTAIT TOUJOURS VIVANT!

Il faudra que notre Président, élu avec les deux tiers des voix exprimées, s'accroche, car les armées d'ennemis, et d'abstentionistes, sont parties à son assaut, pour sauver l'honneur d'un général susceptible. Encouragés, des dirigeants de partis évincés de la course, se ruent sur son image pour la piétiner. Jusqu'où ira cette bronca négationniste, qui me semble être plus garnie de troupes de droite, que de gauche. Hier, ou avant-hier, Alexis Corbière, invité à donner son coup de pied à l'âne, était nettement mal à l'aise, d'avoir à... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 00:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2017

LES DÉLICES DU MACRON-BASHING(CHAPITRE II)

La France bien-pensante s'est déchainée, hier, contre le Président Macron, "responsable" de la démission du Général de Villiers.  Comme si, lui, était une victime innocente d'un abus de pouvoir, ou de ce que les "psy" appellent une "projection". Ce n'est pas moi, c'est l'autre. Ce n'est pas dans un trou fait dans le sable que le général a grommelé :"je ne me ferai pas baiser comme ça", mais de manière audible par les plus proches participants de la Commission de la Défense, devant laquelle il exposait ses doléances. Le premier... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2017

LE MERDIER, CHAPITRE II

Mon billet d'hier parlait des dépenses, des douleurs qu'elles provoquaient chez les trésoriers-payeurs, et chez les toxicomanes de l'argent public, en manque répétée. Mais l'argent public prenant, violemment, sa source dans les poches privées, les douleurs de l'arrachement sont incurables, et ceux qui doivent se charger de sa quantité, ne peuvent ignorer, s'ils ont du coeur, la douleur des contribuables. Un bon politique est comme un bon rebouteux. Il sort le portefeuille, l'allège, et le remet en place sans arracher le moindre cri.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2017

LE PRÉSIDENT MACRON ABORDE LE MERDIER.

Sigmund Freud, le fondateur de la psychanalyse, ne se trompait pas en accolant, symboliquement, l'argent, et les excréments. Si l'argent n'a pas d'odeur, son possesseur pue le fric! Ce sujet a prudemment été mis de côté au mement de la campagne. De tous côtés, on est resté dans le flou, (ou le "yakaka"!)* Tous ceux qui ont essayé de faire chuter Emmanuel Macron sur ses moyens ou ses antécédents, personnels ou familiaux, n'y sont pas parvenus. La jalousie, l'envie, sont à double face. Si on fait semblant de mépriser l'argent, quand... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 juillet 2017

LE BEAU DISCOURS DU PRÉSIDENT MACRON.

Depuis sa prise de fonctions, une forte partie de son activité est consacrée aux commémorations d'événements dramatiques, dont une partie est largement antérieure à sa naissance. Il n'empêche qu'il parvient à les faire revivre, mais d'une manière apaisée,  et cependant propre à susciter une forte émotion, écho de la sienne. Aujourd'hui, lendemain de la commémoration de l'attentat de Nice, il y a un an, c'est celui de la rafle du Vel d'Hiv, préparée et actée par la police de Paris occupé, à l'instigation du gouvernement de Vichy.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2017

GROGNE MILITAIRE, ENGUEULADE PRÉSIDENTIELLE.

Les comptables de Bercy intiment les Armées de rembourser un dépassement de budget de 850millions d'euros. Du à une opération supplémentaire sur un théâtre d'opérations extérieures.  Les chefs les plus en vue de ces armées poussent un coup de gueule en direction du pouvoir politique, répondant au nom d'Emmanuel Macron, Président de la République de son état. Considérant ces cris publics comme actes d'insubordination, Le Président de la République, Chef des Armées, rappelle les chefs militaires à leur devoir d'obéissance...et de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2017

PASSE-MOI LA RHUBARBE, JE TE PASSERAI LE SÉNÉ.

C'est l'impression, peut-être sommaire, que me fait la vision du duo Trump, Macron, occupant tous les écrans des chaines d'information, toute la journée d'hier ou presque. Mimiques grimaçantes mais positives d'un Trump recevant la traduction des propos du Président français, constat par ce dernier du seul point de désaccord, celui de l'application du traité de Paris, dit de la COP21. Surenchère de compliments par le Président américain, lançant aux français des dithyrambes élogieux sur notre jeune Président, qui présentait très bien,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2017

EMMANUEL MACRON N'AIMERAIT PAS LES MÉDIAS!

Le jouisseur qu'il a remplacé, adorait "ça", au contraire, et comme tout abus, "il" finit par nuire. François Hollande est tombé, victime de son addiction. Réaction, crainte d'une répétition, ou simple différence de goûts, Emmanuel Macron n'a pas prolongé son propre usage des médias, lorsqu'il a fait irruption dans leur espace, et fait l'annnonce de son projet, et de sa conviction d'atteindre son but. Mais, maintenant qu'il est LE Président de la République, il ne veut plus "se livrer", mais, au contraire, choisir "ses"... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

UN PEU DE SCIENCE DANS LES CERVEAUX NE FERAIT PAS DE MAL!

Grande panique et grands émois, hier, dans le monde (pas seulement dans le journal de ce nom): les vertébrés de toutes sortes, sauf la nôtre, disparaitraient de notre terre, à une vitesse uniformément accélérée, chassés, affamés, et empoisonnés par un nuisible invasif, NOUS, les hommes. Oui, nous, homo sapiens sapiens, une espèce devenue dérégulée, envahissant tout, détruisant tout, avec une efficacité particulière sur les plus modestes de nos semblables structurels, les vertébrés. Pour les autres, les insectes, les arachnides, les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]