26 octobre 2017

AGRICULTURE"LIBRE": ENCORE QUATRE ANS ET ON ARRÊTE?

J'oppose l'agriculture "libre", qui cherche à produire en quantité et en qualité, pouvant satisfaire les deux parties, producteurs et consommateurs, et la contractuelle, la "bio", qui s'impose un "cahier des charges", autorisant l'utilisation de la dénomination "BIO", à condition de respecter les restrictions en termes de semences, d'engrais, de méthodes d'entretien, d'usage de produits phyto-sanitaires. Ces restrictions ont un effet négatif  sur le rendement et le prix de revient. Mais elles répondent à une demande, qui,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:11 - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 octobre 2017

LA PESTE, ET LE SILENCE DE L'ANTISCIENCE.

Depuis quelques semaines, la peste, celle qui a éliminé un tiers de la population de l'Europe au quinzième siècle, est de retour. À Tananarive, la capitale de Madagascar, où elle a fait en toute discrétion, quelques dizaines de morts. Le service de santé local serait comme impuissant. La mort d'un résident français a fait, enfin, du bruit. Les médias vont s'y intéresser, contraignant peut-être nos politiques à dire ce qu'ils en pensent. Jusqu'ici, ceux qui sont supposés s'occuper de ces questions, ont gardé leurs conclusions pour... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 octobre 2017

LA "SÉCU", SON TROU, SES REBOUCHEURS.

Tout nouveau pouvoir, installé en France, par la volonté précaire et révocable du peuple, se précipite sur ce qui donne une mauvaise image à notre pays. Le "trou de la sécu", qui vu sous un certain angle, est en pleine figure, en fait partie. Le Président, son gouvernement, et la Ministre des Affaires sociales, viennent d'ouvrir le dossier...effrayant. À quoi est-il du, ce trou, que dis-je, ce gouffre, ce cratère? À un dépassement chronique des dépenses sur les recettes possibles. Et cela, malgré un blocage des rémunérations des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 octobre 2017

MACRON BONAPARTE....UNE THÈSE, UN LIVRE.

C'est le titre de l'ouvrage d'un journaliste, Dominique Merchet, qui voit des similitudes entre les deux personnalités, et la façon dont ils sont tous les deux entrés dans l'histoire, à l'occasion d'une "panne" politique. Je n'ai pas encore acquis ce livre, mais j'approuve cette comparaison, dont il manque un volet, celui de la formation. Napoléon Bonaparte était un militaire, et a réglé un grand nombre de problèmes rencontrés, à coups de canon. Intelligents, autant que faire se peut, et efficaces pendant près de vingt ans, ce qui,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 octobre 2017

CATALOGNE: LE BRAS DE FER AVEC L'ESPAGNE.

Le gouvernement espagnol a choisi l'application de l'article 155 de la constitution espagnole, pour mettre fin à la déclaration ambiguë d'indépendance du président catalan Puigdemont. Évidemment, les militants et les dirigeants indépendantistes manifestent leur colère, pendant que les prudents vident leur compte en banque. Ceux qui sont interviewés disent que c'est pour "embêter" l'Espagne! On ne sait jamais comment va évoluer une telle crise. Il me semble que la guerre civile de 1936 a tellement marqué les esprits, que les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2017

LES JOURNALISTES, LES ÉTATS, ET LEURS SECRETS.

Les hommes* de tous les pays ont le droit d'être informés, à commencer sur ce qui se passe chez eux. Les journalistes ont le droit de faire leur métier, et d'informer leurs lecteurs ou leurs spectateurs, avec honnêteté. Mais tous les États ont des secrets, temporaires ou durables, que leur révélation prématurée affaiblirait, dans un monde toujours hostile (quelque part) et dangereux (de même). Il y a donc entre les journalistes et les États un conflit potentiel et permanent. Il y a une échelle des moyens de défense des États,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2017

LES HOMMES SONT ILS TOUS DES COCHONS? SI OUI, QU'EST-CE-QU'ON FAIT?

La "Révolution sexuelle" des années 1960 a ouvert les boites craniennes, qui se sont révélées bourrées de fantasmes refoulés, en majorité. Au point de provoquer un grand nombre de désordres sociaux, de toutes échelles. D'une épidémie de divorces, pour commencer, de débridements pédophiles, de chastetés religieuses aux orties. La littérature, le cinéma, y ont puisé une inspiration massive, souvent de qualité, mais étrangement oubliée. La criminalité s'est ajoutée de nouvelles expressions, l'argent n'étant plus sa seule motivation. Les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2017

MADURO, ENFIN DICTATEUR!

Notre maduromane national doit être heureux, mais il pourrait rester discret. Son ami, son modèle, vient de remporter une ultime élection, dont il ne peut qu'être satisfait. Il n'y a plus de trace d'opposition dans le résultat. La force et quelques morts finissaient par vider les rues, mais les urnes se remplissaient toujours de bulletins hostiles. Le dernier scrutin a comblé de satisfaction son organisateur obstiné. La misère est maintenant, au Vénézuela, accessible à tous ceux qui pensent mal. L'opposition ne répond plus. Il n'est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2017

RÉFLEXIONS SUR LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE DES RÉPUBLICAINS.

Ce parti qui, sous un autre nom, mais avec les mêmes personnalités, a porté au pouvoir Nicolas Sarkozy, puis, a perdu la bataille présidentielle deux fois, en 2012, et cette année, malgré le quinquennat raté de François Hollande, a quelques raisons d'être "tourneboulé". Le torpillage de la candidature de François Fillon a brisé ses espoirs. Il était réellement le meilleur choix, extérieur aux espérances réelles du parti. Qui s'est fissuré sous le choc, ou s'est débandé, pour être précis. François Fillon n'était pas porté par le coeur... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2017

GAULLIEN, ET LUI-MÊME, TOUT À LA FOIS.

Il a bien fait de parler, et il a bien parlé, tout en restant concis et sobre, clair et pédagogue.  Il fallait s'y attendre, cette prise de parole a séparé comme par un coup d'épée ceux qui ont décidé de ne rien accepter, de ne rien comprendre. Par idéologie, la plus clivante possible, pour que le Dieu de gauche reconnaisse les siens. Par ambition personnelle, pour continuer à se voir le calife, le bon, le vrai, le "qui a toujours raison". Il suffit de le répéter trois fois. Ce ballet des égos va continuer, je le pense. Que ce... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]