15 février 2011

La pitié dangereuse

L'humanité est un trait fondamental de la personnalité du Président Sarkozy. Sa toute première manifestation se fit en faveur des infirmières bulgares et du médecin palestinien, enfermés par le satrape libyen. Il y eut bien d'autres prises de position chevaleresques en faveur de victimes d'injustices ou de la méchanceté fondamentale de régimes politiques ou d'organisations terroristes. Sa toute dernière, en faveur de Florence Cassez, enfermée à vie* dans une prison mexicaine, pour complicité d'enlèvement, présentait tous les risques... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 février 2011

Éva Joly au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Éva Joly, qui nous est arrivée de Norvège, il y a quelques dizaines d'années, a fait la démonstration de ce qu'est une vraie pensée de gauche, celle qui annonce que la vraie vie, c'est l'austérité, c'est le renoncement à cette civilisation qui profère que tout le monde a droit à la richesse, mais que ce droit ne peut être exercé par tous. Sa franchise sous-entend que les autres gauches mentent, soit qu'elles promettent qu'il y aura le même accès à l'abondance pour tous, sans qu'il en coûte plus, sans qu'on travaille plus, bien au... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
11 février 2011

Le crime de Médée au masculin

Il s'agit ici de la science de la déraison, que les sciences dures désavouent. Que se passe-t-il dans notre société pour que les pères se mettent à tuer leurs enfants, pour se venger de la femme qui les a portés, et qui ne les aime plus? La maternité a été jusque il y a peu de temps, l'apanage de la mère. C'était aussi la malédiction de la femme, promise aux douleurs de l'accouchement, et à la mort en couches. Les hommes ne revendiquaient rien de ce côté, leur sort étant relativement enviable, et envié. La mise au monde d'un garçon... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 février 2011

Crispation nationaliste en Égypte

Le "suspense" était au sommet, hier soir. La place Tahrir, au Caire, grouillait de monde, et les informations de toutes origines répétaient:"Moubarak va parler, Moubarak va partir". Les commentateurs, les politologues, les "spécialistes" de l'Orient arabe y allaient de leur glose, enthousiaste, ou angoissée. Le point particulier était le rôle que Barck Obama et les États-Unis voulaient jouer dans cette affaire. Le sentiment qui prévalait était qu'ils poussaient Moubarak vers la sortie, de manière indécente et intrusive, et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2011

Justice: grandeur et servitude?

Le monde judiciaire français, avocats compris, se cabre face au jugement global que lui assène le Président de la République, Nicolas Sarkozy. Il est vrai que c'est le premier chef de l'État qui va aussi loin dans la critique de l'institution. Et, c'est toujours à l'occasion de "faits-divers" qui bouleversent la sensibilité de l'opinion, qui lui rappellent que les femmes ne sont que des proies, guettées par des prédateurs, pour lesquels la chasse est ouverte toute l'année. L'insécurité qui touche les biens a également sa place. "Il y... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 février 2011

Christian Jacob au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Le passage de Christian Jacob, Député de la Seine-et-Marne, ancien Ministre, et Président du groupe UMP de l'Assemblée Nationale, devant le trio de journalistes, au grand complet, était le premier pour lui. Manifestement pas encore rompu à l'exercice, il n'était pas vraiment à l'aise, et, effet ou coïncidence, l'humeur des journalistes était joyeusement assassine. Leur carquois était plein de flèches. Peu pour lui, en personne, mais les autres étaient réservées au Président de la République, à Michelle Alliot-Marie, Ministre des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2011

Les oignons* de l'Égypte

Quand la Révolution parait, une bonne partie du monde applaudit à grand cris. Si elle dure, la même se met à gémir. Qu'est-ce qu'une révolution? Un mouvement à la fois "politique" et "de société". Ce n'est jamais, en terme de mécanique, qu'une demi-révolution: ceux qui étaient en bas se trouvent en haut, et ceux qui étaient en haut se retrouvent en bas. Avec le temps, assez court, quelques uns qui étaient passés en haut, retombent, éventuellement sous terre, tandis que quelques uns, jetés en bas, remontent discrètement, telles des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2011

Services publics: vous avez dit:"MOYENS?"

La question des "moyens" est lancinante, obsédante, en France.  Dans les services publics. Quels qu'ils soient, ils n'ont jamais les moyens d'effectuer les tâches qui leur sont affectées. Cette pénurie de moyens peut prendre une allure aussi spectaculaire que concrète. Lors du fort épisode neigeux qui a frappé la Picardie l'avant veille de Noël 2010, les automobilistes et camionneurs surpris par l'impraticabilité subite des routes n'ont vu personne pendant de longues heures. Quant au réseau secondaire, il a dépendu, contre... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 février 2011

Le crime de Pornic et le Chef de l'État

La jeune victime d'un criminel endurci ne retrouvera pas la vie qui lui a été prise, mais l'obstination mise à retrouver son corps, seul élément capable de confondre son meurtrier "présumé", sans attendre le hasard, doit sûrement beaucoup à l'implication directe du Chef de l'État dans cette affaire, après bien d'autres. Sa capacité d'émotion le place sans perte de temps du côté des victimes et de leurs familles. Son autorité directe dynamise les enquêteurs, et mobilise tous les moyens policiers, au service d'un résultat: élucider le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2011

IRAN: entre finasseries et meurtres

À l'extérieur, la République Islamique d'Iran multiplie les finasseries pour éviter les sanctions internationales, tout en continuant des activités nucléaires, soit disant pacifiques, mais refusant leur contrôle par les instances internationales qui en sont chargées. Leur production d'uranium enrichi pourrait tout aussi bien aboutir à la réalisation d'une bombe atomique, ce que l'Iran, autrefois, s'est engagé à ne pas faire. La possession de l'arme nucléaire n'est plus qu'une sorte de diplôme, de réussite à un concours secret. "On... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]