31 mars 2009

La "galère" des femmes en politique

Les hommes sont contre les femmes. "Tout contre", précisait, pour sa part Sacha Guitry. Il arrive aussi aux autres d'être "tout contre", mais de moins en moins souvent. Surtout dans notre monde moderne, en raison inverse des efforts qu'il fait pour donner à chaque femme qui le désire la place qu'elle mérite dans la société. Une femme qui a sa place dans la société n'a plus rien à demander. Mais en politique, il n'y a pas de place "méritée". Sauf pour le discret entourage d'experts, de conseillers, d'assistants de toutes sortes et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mars 2009

Grand-messes en tous genres.

Depuis des millénaires, suivant la pente ascendante de leur nombre et de leur prise de conscience, les hommes ont projeté vers le ciel ou les entrailles de la terre, leurs sentiments de gratitude, leurs protestations, leurs demandes. Le bien et le mal qu'ils subissaient ne pouvaient provenir que de consciences comme la leur, mais séparées en bonnes et méchantes divinités. Un premier progrès à consisté à attribuer à chaque divinité la versatilité et les tentations propres à l'être humain, ce qui a permis de simplifier les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mars 2009

Salaires des grands patrons, stocks-options: pourquoi il ne faut pas de loi .

Dans la situation de crise mondiale que nous traversons, qui met en difficultés réelles de nombreuses branches de l'activité économique, et crée des millions de sans emploi dans le monde, la tentation est grande de ne voir que ce qui se passe en France, et de régler le problème à notre manière "du peuple le plus intelligent". Prenons quand même un peu de recul par rapport à cette évidence. Se faire plus intelligents qu'une généreuse nature nous a déjà faits ne gâte rien. La tourmente mondiale a touché des grandes banques... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 mars 2009

Une question de confort

Une information, avec sa dose d'émotion, de parfum de scandale, saisie au vol: dans une institution psychiatrique spécialisée des Alpes Maritimes, si j'ai bien entendu, une jeune fille dépressive et anorexique, hospitalisée en surnombre, a dormi pendant quelques semaines sur un matelas posé sur le sol. Y a-il scandale? Quel est le devoir d'une institution de soins? Les normes de confort passent-elles avant le soin proprement dit? Une jeune fille anorexique DOIT être hospitalisée. Ce n'est pas si facile de trouver une place. Mais... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2009

Impasses en terre promise

Dans le "Monde" du 22/23 Mars 2009, l'écrivain israélien Amir Gutfreund exprime son angoisse d'un possible lâchage par l'Europe de la sauvegarde de l'État d'Israël. Car l'Europe s'inquiète de l'arrivée au pouvoir en Israël de la coalition d'une droite dure, d'une extrême-droite encore plus dure, et de partis religieux dont les références sont les mêmes que celles des islamistes: s'en tenir aux prescriptions divines de la Bible d'une part, du Coran, d'autre part. Elle ne devrait pas, car la majorité récemment élue pourrait bien... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2009

Gribouilles

Une information, à prendre avec précautions, parue dans l'Express.fr: Ratko Mladic, ancien chef des forces serbes en Bosnie, en cavale depuis la fin du conflit, se cacherait dans un appartement de la banlieue de Belgrade. Il n'en sortirait jamais, et serait ravitaillé par un homme de confiance. C'est peut-être une pure supposition, cependant logique. Ratko Mladic est toujours introuvable, mais il est forcement quelque part, caché ET protégé. Ne pas mettre le nez dehors est aussi une précaution évidente, quand on sait ce qui est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 mars 2009

Du droit à l'orgueil des nations

Dan le Monde daté du 19 Mars, André Fontaine, ancien directeur du quotidien, analyse les ambitions nucléaires de l'Iran d' Ahmadinedjad. Il se réfère à l'exemple de l'Inde et du Pakistan, qui ont accompli la démarche technologique de l'arme nucléaire, à celui d'Israël, supposé la posséder également, bien qu'il n'ait jamais procédé à un essai sur son propre territoire*. À cette lumière, la volonté du Président iranien, contre l'engagement de l'Iran dans le traité de non-prolifération, de démontrer la capacité de son pays à... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mars 2009

Cherche bonne foi désespérément!

Bien sûr, je n'y crois absolument pas. Que pourrait être une "bonne foi"? Une "foi" tellement bien construite, nourrie, aboutie, qu'elle serait comprise immédiatement et par tout le monde. On est mal partis! La pensée humaine obéit aux lois du chaos. Toute conviction est à la fois rationnelle et relative. Elle rencontre fatalement la contradiction, l'opposition, la condamnation, ou, plus souvent que de...raison, la persécution. L'histoire de l'humanité a rendu de siècle en siècle la tâche toujours plus difficile à ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 mars 2009

Le massacre de Reims

Il ne fut, heureusement, qu'en effigie. Mais peut-on, d'un revers de main, balayer ces simulacres de lynchage, commis par des ouvriers en colère, sur des mannequins représentant les patrons de leur entreprise? Si ces patrons avaient eu la témérité de venir expliquer leur point de vue à ces hommes chauffés à blanc par leurs syndicalistes, peut-on garantir qu'ils seraient sortis vivants et sans blessures d'un dialogue de sourds? Quelle est la part de la peur de l'ouvrier français dans la décision de la firme Continental de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 2009

"Qu'il capitule, nous lui accorderons les honneurs de la guerre."

C'est ainsi que je résume l'injonction faite par la coalition des oppositions à Nicolas Sarkozy, Président de la République. Dix-huit mois après son élection, et une crise mondiale sur le dos, il est devenu impopulaire, c'est évident. Mais est-ce le premier à qui cela arrive? Les opposants politiques et les politologues comptent les coups et supputent sa chute, avant la fin de son mandat, de préférence. Les premiers n'ont pas fait le deuil de la IVème République. Avant 1958, son sort (de Président du Conseil) aurait été réglé... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]