15 avril 2010

Ségolène Royal, la Reine de Coeur*

Notre vie politique est ainsi faite, que même le niveau des mers varie, selon l'appartenance à la majorité, ou à l'opposition. Et cela fait l'affaire des citoyens dans certains cas, comme celui des victimes de la tempête Xynthia et de son alliée, La Marée. Les survivants de ce désastre, nettement plus nombreux que ses victimes, déjà oubliées, se voient invités à quitter leurs maisons construites, non pas au dessous du niveau de la mer, mais pas assez au dessus pour échapper à tout coup à une conjonction fatale comme Xynthia et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:21 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
12 avril 2010

Climato-scepticisme, ou anthropo-scepticisme?

  Dans le Monde daté du 8 Avril 2010, Hervé Morin, du Service Planète, vole au secours des 600 climatologues* que compte à ce jour la climatologie officielle française, qui se sentent harcelés,c'est à la mode, par les deux très médiatiques empêcheurs de cuire en rond, Claude Allègre et Vincent Courtillot. Surpris par les contre attaques de ces deux scientifiques, portés soudain par les doutes qui ont envahi les esprits béotiens qui ont eu froid cet hiver et ont vu leurs notes de chauffage s'envoler, les obscurs et les sans... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 avril 2010

Laurence Parisot au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

"Quand tout le monde a tort, tout le monde a raison", a remarqué le révolutionnaire Mirabeau. Que peut peser l'avis modéré, mesuré, argumenté, d'une présidente du Médef, formation syndicale dont la "mauvaise foi par nature" sera inscrite dans la constitution dès la prochaîne présidence de gauche? Car sa défense d'une réforme de notre système de retraite par répartition, pour tenir compte des changements de la vie humaine et de l'énorme déficit, présent et à venir, d'un système qui reste le plus juste et le plus sûr, dans son... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2010

Neuf euros et 23 cents

Neuf euros et 23 cents: c'est le montant dont tout citoyen "normal" serait créditeur, si le bouclier fiscal était supprimé! À moins qu'il ne s'agisse d'intox, je ressens désagréablement les réactions chaotiques de la présidence, distillées par les conseillers de Nicolas Sarkozy, apparemment provoquées par les critiques de l'opposition de la politique fiscale du gouvernement. Il y a aussi cette affaire des sinistrés de l'événement "Xynthia", où il semble bien qu'une précipitation et des excès de zèle ont rendu juridiquement... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 avril 2010

Ah, la Belgique!

Les faits sont graves! Le contentieux a de l'ancienneté*. En 1948, trois ans après la fin de la guerre, la Belgique avait déjà restauré son économie et supprimé le rationnement. Chez nous, les gendarmes traquaient les paysans qui cherchaient à écouler sur les marchés leurs excédents de beurre que le service du ravitaillement ne leur achetait pas. Le marché noir était plus avantageux que le marché officiel, mais il était réprimé! Il restait encore deux à trois ans à subir la fiction de l'économie dirigée. Soixante ans plus tard, nos... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 avril 2010

Ballade polaire (chanson enfantine)*

Étienne qu'as tu vu? Commère j'ai bien vu! J'ai vu l'Arctique bleu, et ses voiliers blancs, filant sur ses flots, matelots bien bronzés, Étienne vous mentez! Étienne qu'as-tu vu? Commère j'ai bien vu! Dans l'eau émeraude, les grands requins blancs, des humains croquer, Étienne vous mentez! Étienne qu'as-tu vu? Commère j'ai bien vu! J'ai vu des beautés, dorant sur des plages, sous des cocotiers, Étienne vous mentez! p.c.c. Sceptique *ouverte à d'autres couplets
Posté par Sceptique à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2010

Meurtre dans le RER

Il n'est pas de jour ou de pays où ne survienne un meurtre imputable à la maladie mentale. Un malade mental est un être humain qui devient étranger à la collectivité dont il était membre. Étrangeté réciproque: sa société ne le reconnaît plus, et lui, se sent persécuté, rejeté, ignoré, et en même temps, envahi par sa société.  Le vécu du malade mental est celui d'une perméabilité de ses limites. Les sociétés modernes sont tenues de prendre en charge cette réalité, de protéger leurs citoyens "normaux" contre les actes vengeurs de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 avril 2010

Jean Arthuis, Jacques Julliard, Luc Ferry....

Jean Arthuis était l'invité, Jeudi dernier, de Politiquement show. Sénateur, et rescapé, comme tel, du naufrage du Centrisme, brisé sur les écueils de la Présidentielle, en Mai 2007. Renommé pour sa compétence en économie et en finances, Jean Arthuis, personnage plutôt austère, s'est cependant présenté comme un possible restaurateur d'un centrisme qui ne serait, ni maladivement anti-sarkozyste, ni engagé dans la mouvance de l'UMP. Interrogé sur la délicate question du "bouclier fiscal", il n'a pas caché son désaveu de la mesure phare... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 mars 2010

Henri Atlan et le Principe de précaution

Dans le Monde daté des 28 et 29 Mars 2010 (page Débats-16), Henri Atlan livre une réflexion remarquable sur l'abus du principe de précaution et sa conséquence, multiforme, la religion de la catastrophe. J'ai écrit multiforme, car la religion de la catastrophe touche toutes les sciences appliquées, mais à l'occasion, aussi, les sciences fondamentales. La récente remise en route du LHC européen a provoqué des fantasmes de fin du monde. Henri Atlan n'aborde dans cet article que le changement climatique et son origine anthropique... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 mars 2010

Attentats à Moscou, Trains en panne à Oslo, désarroi en Haïti

Attentats dans le métro de Moscou Malgré la chape de plomb qui recouvre les conflits du Caucase du Nord-Est, la guérilla y continue, sous forme d'embuscades, d'assassinats, de policiers d'un côté, de militantes humanitaires de l'autre. Il n'est pas bon de mettre son nez dans cette région, où règne l'ordre russe. En Tchetchènie, Moscou a placé ses espoirs entre les mains d'un satrape qui sait où se trouve son intérêt. La couverture médiatique de ce qui s'y passe étant nulle, il était prévisible qu'un terrorisme agissant au coeur de la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]