12 janvier 2010

Climat: des cailloux dans les choses sûres!

Le monde des climatologues et des météorologues orthodoxes est dans un émoi "négatif": les vagues de froid qui s'abattent depuis Décembre 2009 sur l'hémisphère Nord ne vont pas dans le sens obligatoire du réchauffement climatique. Grelottant, européens et américains pourraient succomber à la tentation d'abjurer la vraie foi. Et d'exiger l'abolition du "denier du culte"*. La faute à qui? Difficile dans l'urgence de trouver un coupable, un démiurge qui aurait mis les forces du mal au service de la cause du scepticisme. Donc, la faute à... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2010

Burqa: vers une solution raisonnable et "nationale"?

Je place cette fois-ci mon Nième billet sur cette question, dans la catégorie "Vie politique", car plusieurs interventions de cette nature ont eu lieu cette fin de semaine: Celle, très en pointe, mais cran de sûreté en bonne position, de Jean-François Copé, Président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, qui parle de bousculer la réflexion en posant sur la table un projet de loi interdisant le voile intégral, dissimulant le visage. Selon lui, les deux tiers des députés UMP seraient favorables à cette loi. C'est insuffisant. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
09 janvier 2010

Grandes Écoles: on pousse le tabouret? Ou le piano?

  Je vois le gag du clown Grock. Il s'approche du piano, constate que le tabouret est trop loin, et entreprend...de pousser le piano. Il me semble que c'est ainsi que notre société s'apprête à corriger l'inégalité des chances. Passons vite sur la position maximaliste des Étudiants Fatigués, "faire voler en éclats la sacro-sainte sélection à l'entrée des écoles (l'adjectif "grandes" leur est supprimé). Du débat ressort une précision: le point faible des candidats défavorisés, ce n'est pas l'intelligence, mais la culture... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 janvier 2010

Identité nationale, la grande lessive, suite...

On peut reprocher quelques arrières pensées au lancement du débat. On peut déplorer des dérapages qui mettent à mal toute vision angélique et officielle de notre peuple. Mais après avoir entendu ceux qui ont peur ou qui sont débordés par leur haine, on peut aussi entendre ceux qui souffrent du fond xénophobe et raciste de notre peuple, ou de l'extraordinaire formalisme de nos lois sur la nationalité et du zèle légitime des agents de l'État chargés de les appliquer*. Si ce déballage de linge sale, ou simplement rêche et étriqué,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 janvier 2010

Les Grandes Écoles et la Tour de Babel

Les Grandes Écoles sont une tradition française. Elles sélectionnent et forment les élites dans les domaines pointus de l'ingéniérie, du professorat littéraire et scientifique de haut niveau, de l'économie et du commerce, et, depuis quelques décennies, certaines sont apparues dans les sciences humaines, l'ENA et Sciences Po, cette dernière étant privée. L'Université, contrainte à accepter le tout venant sans sélection, à faire en deux ou trois ans l'écrémage nécessaire, souffre de cette concurrence qui la plombe. Mais, rien n'y fait,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2010

IRAN: la République islamique touche-t- elle à sa fin?

Faute d'une véritable expérience historique, les français ont du mal à imaginer la chute d'une dictature sous l'effet d'une révolte populaire. Même l'exemple de notre révolution n'est pas probant. Le régime monarchique s'est écroulé sous les premiers coups. Sa force n'était qu'institutionnelle, elle n'était plus incarnée par des personnalités fortes de caractère, et, surtout, pénétrées de leur bon droit. C'est pourquoi la monarchie rétablie après la chute de l'Empire n'a pas résisté aux émeutes, en 1830, et en 1848. Quant à celles de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 janvier 2010

Lettonie: la misère en Union Européenne

La crise a surpris les derniers pays entrés dans l'Union Européenne, qui n'avaient pas eu le temps de moderniser leur économie, et de se débarrasser des séquelles de leur occupation par l'Union Soviétique, ou de sa domination idéologique, . Au sud-est de l'Union, la Roumanie et la Bulgarie sont dans un état qui fait le désespoir des jeunes, qui avaient refusé l'émigration en plaçant tous leurs espoirs dans l'entrée dans l'Europe. Certains se posent la question: était-ce une bonne chose? Nationalisme et nostalgie du communisme... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2010

Mafias, des ONG de bienfaisance!

Qui n'a jamais pensé que la probité payait moins que l'arnaque? Qui n'a jamais jubilé en entendant rimer honnête avec bête? L'Angleterre de Jean sans Terre a eu son régulateur social avec Robin des Bois. La France a gardé le souvenir de Cartouche, populaire parce qu'il redistribuait une partie de ses rapines.  La Colombie a eu du mal à capturer et à condamner Pablo Escobar, un trafiquant de drogue qui régnait sur une ville, à sa dévotion en raison de ses bienfaits. L'opinion populaire est plus indulgente pour cet usage de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 14:56 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
01 janvier 2010

CHINE, "en travers du gosier"

Atelier du monde, fournisseur à bas prix de toutes les fantaisies des consommateurs occidentaux, du high tech aux joujoux, grâce à une main d'oeuvre habile, docile, et peu exigeante, la Chine aurait du être LA première victime de la crise, proche de la faillite, qui a frappé le monde occidental, son client. Il n'en a rien été. En bon ordre, l'économie chinoise, capitaliste et socialiste, tout à la fois, s'est tournée vers son marché intérieur, auparavant sacrifié à la clientèle étrangère. "Pleine aux as", elle a fait son marché dans... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 décembre 2009

Taxe carbone: l'annulation par le Conseil Constitutionnel

La taxe carbone "retoquée" par le Conseil Constitutionnel, c'est sûr, c'est un coup dur pour le Président de la République, qui avait pesé de tout son poids pour en imposer le principe, mais qui l'avait en même temps vidée de son contenu dissuasif. Une nouvelle rédaction sera proposée au conseil des ministres le 20 Janvier 2010. Ce court délai ne laisse pas beaucoup de temps à une réécriture approfondie, et encore moins, à une révision de ses principes. Elle n'avait que le caractère d'un exercice de prise de conscience de notre... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]