01 octobre 2008

Finance et Politique

Le monde de la finance est montré du doigt ces jours-ci, parfois même désigné à la vindicte populaire par un bras vengeur. La plupart des profanes de l'économie le jugent à l'aune de leur tendance politique. Les libéraux disent:"Ils ont joué, ils ont perdu, qu'ils crèvent!" Les anti-libéraux disent:"ce sont des incapables malhonnêtes, reprenons-leur cette activité dont ils sont indignes, et mettons à leur place des fonctionnaires au dessus de tout soupçon." C'est ainsi que les conservateurs américains ont (pour le moment) refusé... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2008

L'homme aurait-il "mal tourné"?

Il y a déjà près d'un siècle que pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de l'homme, la cause était entendue: dès que les hommes ont commencé à être nombreux, et que certains avaient des réserves de nourriture, grâce à la découverte de l'agriculture, ils ont commencé à se battre, les uns pour prendre ces provisions qu'ils ne se fatigueraient pas à ramasser, les autres pour les défendre. La suite de l'histoire de l'humanité jusqu'à nos jours atteste que ce sont les seconds qui ont fini par s'imposer. Mais aucune science ne se... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 septembre 2008

Moscou: les frères Niet ont voté Obama

Depuis le conflit géorgien, inauguré par un piège dans lequel Saakachvili , Président de la Géorgie, est tombé, et qui a bien failli se terminer par la reprise de contrôle de son pays par une Russie dopée par l'argent pétrolier, et revancharde, le duo qui mène en bateau l'Occident et ses protégés, n'en finit pas de souffler le froid et le chaud dans les instances internationales qui les mettent en présence de leurs ennemis intimes. L'action prompte, ferme, et convaincante du Président Nicolas Sarkozy, au nom de l'Union Européenne,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2008

Le quatrième pouvoir

J'assistais hier à une réunion politique en présence du député de ma circonscription. On en était au stade des questions. La démocratie participative n'est pas l'exclusivité d'un parti! Un citoyen électeur (et vice versa) prit la parole pour dénoncer des parlementaires qui ne jouaient pas le jeu de la discipline de parti et se répandaient dans les médias pour critiquer le programme de leur formation. Sa colère était tellement vive qu'il pensait ne pas renouveler son propre engagement. À quoi bon adhérer à un parti dénigré par des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2008

Il y a nationalisations et nationalisations...

Les opérations de sauvetage des sociétés menacées de faillite par la crise des subprimes et le krach de Wall Street, par l'administration américaine, consistent en injections massives d'argent public, inscrites comme prises de participation et faisant "de facto" de l'État Fédéral un actionnaire de l'entreprise renflouée. Actionnaire au poids conséquent, auquel le management devra rendre compte de sa gestion. Mais actionnaire pressé de récupérer sa mise, dès que possible. Sans doute parce que nous n'avons pas d'autres mots, nos... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2008

Lumières sur l'esprit civique

C'est une histoire qui a commencé il y a quelques années. Peut-être pas plus de trois à quatre. Le temps passe si vite! En ce temps là, Gilus Robienus était le Ministre des transports, charge on ne peut plus délicate, car si les engins qui circulent sur les routes sont en acier, leurs conducteurs sont en fine porcelaine de Limoges. Leur maniement exige des mains douces. Gilus Robienus était présumé posséder cet avantage. Dans l'histoire que je vais vous raconter, les efforts de délicatesse du Ministre furent totalement vains: sans... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 septembre 2008

Les nations (ou les peuples)ont-elles des racines?

Le Président Nicolas Sarkozy l'a dit: la France a des racines chrétiennes. C'est ce qu'il pense et que sa fonction présidentielle ne lui a pas interdit de dire. Le Pape Benoît XVI a renchéri. On imagine difficilement un désaveu de sa part sur cette question. Mais ces affirmations ont créé un malaise, ont été vécues comme une fermeture, au présent et à l'avenir. Car la société française n'a plus d'unité religieuse depuis longtemps . Ce sont d'ailleurs les tenants de la laïcité, ceux qui ont pris une franche distance avec LA... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2008

Le Krach de Wall Street: un avatar de l'évolution?

Le grand biologiste Stephen G. Gould décrivait dans un de ses ouvrages l'évolution, de cette façon saisissante: un ivrogne qui titube sur un trottoir bordé par un mur: il ne peut tomber que dans le caniveau! Il ne voyait, bien sûr, que le sort promis aux espèces, qui se forment et se transforment, sans nécessité évidente, et dont certaines, finalement ratées, tombent dans le caniveau impitoyable de la nature et disparaissent. En fait, comme il se dit à l'annonce d'un décès inattendu:" ce sont toujours les meilleurs qui partent les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 septembre 2008

Géorgie: un point de vue d'André Glucksmann*

En dehors des américains, ceux qui sont les plus sévères à l'encontre de Vladimir Poutine et de sa nostalgie de l'empire soviétique, et qui préconisent une "fermeté" dont on voit mal le contenu, sont d'une part les européens de l'Est, qui ont eu sur le dos l'occupant russe pendant quarante ans et craignent son retour, et les penseurs, parmi lesquels les "Nouveaux Philosophes", anciens sympathisants crédules de l'idéologie communiste, qui en ont subitement découvert la fausseté et la brutalité primitive. C'est une sorte de "n'ayez... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2008

Délinquance

Mon lever matinal m'a permis de voir la dernière partie du film (génial à l'égal des autres) de Stanley Kübrick, "Orange mécanique". Avec un humour grinçant, le cinéaste dénonce l'idée d'un conditionnement défectueux des délinquants et sa contrepartie logique: remplacer un conditionnement défectueux par un autre qui vise son contraire: avoir l'horreur du crime plutôt que d'en jouir. Trente ans ou plus après la sortie de ce film qui fit sensation, plus par la satisfaction d'un voyeurisme latent chez les "honnêtes gens", que par la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]