07 février 2009

PUBLICITÉ

Si vous en avez assez d'entendre ressasser les soixante-cinq millions de sujets de mécontentement de l'hexagone. Si vous en avez assez d'entendre les tronçonneuses avec lesquelles les indépendantistes de Guadeloupe, de Martinique, et de Corse, s'activent à couper les branches sur lesquelles ils sont assis. Si vous en avez assez d'entendre que le ciel va vous tomber sur la tête parce que vous êtes abonné à EDF et client de Total. Si vous aimez parcourir l'Europe et le Monde sans quitter votre canapé. Si vous voulez oublier... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 février 2009

IRAN le grand et son prophète

L'Iran vient de lancer un satellite, et son chef, Ahmadinedjad, en est plus que fier. Il dédie le succès de ses techniciens à son référent officiel, Allah en personne. Ce n'est pas le satellite qui inquiète les occidentaux, mais la capacité du lanceur. D'avoir mis en orbite un satellite dont le poids n'est pas connu, en fait un vecteur balistique possible d'une bombe A. Le Président iranien n'est pas un personnage politique comme les autres. Il ne cache, ni ses haines, ni ses désirs, ambitions ou projets. Il se voit chef de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2009

L'État, c'est moi!....Non, c'est moi!...Non, c'est nous!...

Cette clé permet d'interpréter n'importe quel conflit éclatant en France entre nos institutions et des regroupements de citoyens partageant un intérêt commun. En 1968, au coeur de la tourmente, François Mitterand se proposait déjà de ramasser le pouvoir semblant en déshérence, le gouvernement légitime étant "aux abonnés absents", à moins que ce fut le vacarme des vociférations qui l'ait rendu inaudible. Mais Mitterand n'était pas le seul à avoir faim, et plusieurs fourchettes furent brandies, prêtes à se planter dans sa main. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2009

Diagnostic et traitement de la surdité

Une compétition s'est ouverte le 29 Janvier, et le peuple français a été institué en jury. Il aura à décider qui, de la coalition syndicale, ou du gouvernement de la République française, est le plus sourd et aura à se précipiter chez le renommé Audika. On lui demande, pour se faire une opinion juste, et rendre un bon arbitrage, de faire le tri entre les informations déversées dans ses oreilles à lui, peuple français, et de décider entre deux interprétations radicales: 1)Il y a une vraie crise, mondiale, conséquence des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 février 2009

Une rougeole mortelle: une victoire de l'Anti-Science?

Toute mort d'enfant est devenue un scandale. Surtout à la suite d'une maladie notoirement pénible, mais dont la survenue dans l'enfance était un passage obligé. Avant l'apparition des antibiotiques, disponibles en nombre croissant à partir de 1945, les complications de la rougeole étaient banales. Elles étaient la hantise des médecins. Pneumopathies gravissimes et encéphalites se partageaient leurs échecs. La situation sanitaire de la société était, cependant, globalement bonne. Depuis la révolution pastorienne qui avait pris... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2009

Quand la Suède ne rougit pas de faire du Sarkozy

L'opinion sur l'homme est toujours partagée en deux tendances opposées: la première, par l'histoire, traditionnelle: l'homme est capable du mal, du pire, même, et la société tente de contenir ses tendances pour obtenir une convivialité acceptable. La seconde, inspirée de J.J.Rousseau, pose que l'homme est "naturellement" bon, et que c'est l'organisation sociale qui le pervertit. Il faut inventer une nouvelle société, convaincre les hommes de l'adopter, ou l'imposer, s'ils sont "accrocs" à l'ancienne. À part cette entrée en matière... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2009

L'Université autonome doit-elle être un navire, ou une flottille?

L'autonomie des universités ne fait pas que des heureux, car elle entre en compétition avec celle des individus qui la composent, auparavant autonomes, par le défaut d'autonomie ET d'autorité des Universités" d'avant". Donner leur autonomie aux Universités, et renforcer par la même occasion l'autorité de leur management, émanation, cependant, de leur composition, les conduirait fatalement à une "dérive bureaucratique". Ainsi s'exprime, au nom "des" universitaires, dans le Monde du 28 Janvier 2009, Monsieur Dominique Rousseau,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2009

Procréation Médicalement Assistée: interdits, libertés, droits, obligations

La stérilité des couples, quelle qu'en soit la responsabilité, a longtemps été une malédiction, qui ne trouvait de solution que dans l'adoption. Le progrès des connaissances médicales, le développement des techniques, quelques prises de liberté avec les grands principes et les grands sentiments, ont fait apparaître et se développer une offre de solutions capables de forcer la nature défaillante de l'un ou l'autre membre d'un couple stérile. La liste s'allonge, rapidement. L'ensemble n'a pas cinquante ans. La fécondation "in... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 janvier 2009

Une femme

Je ne serai, en rédigeant cette note, ni objectif, ni distant. La "disgrâce" de Rachida Dati, diagnostic qui semble faire l'unanimité, m'affecte douloureusement, non seulement pour elle, mais pour toutes les femmes qui s'engagent en politique. La fin du "machisme", ce n'est pas pour demain. C'est même probablement une fiction. Toutes les femmes sont représentables par trois déesses de la mythologie grecque: Aphrodite, déesse de l'amour, réunissant toutes les grâces prisées par le désir masculin. Héra, épouse de Zeus, mère de ses... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2009

La médecine sur la table d'opération

Le programme opératoire suit son cours. C'est bientôt au tour de la médecine de passer sur la table. Les préparatifs vont bon train. Mais de quoi est elle malade? Elle coûte trop cher, globalement et en particulier. Globalement, parce que la demande de soins d'une population qui veut vivre mieux et plus longtemps ne cesse de faire pression sur l'offre. Le financement des dépenses de santé, tel qu'il a été conçu, ne peut plus suivre. En particulier, parce que les médecins, en pratique libérale, doivent se débrouiller pour... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]