09 janvier 2009

Rachida Dati de retour à son Ministère: grands émois ridicules!

Toutes les femmes de France descendent de grand-mères ou d'arrière-grand-mères qui ont interrompu leur tâche pendant quelques minutes, pour accoucher, seules, de leur Nième enfant, puis, une fois l'enfant nettoyé et langé par elles-mêmes, elles reprenaient leurs occupations. Bien sûr, l'affaire pouvait se présenter mal, et c'était alors terrible. Une sage-femme ne pouvait pas toujours tirer d'affaire la parturiente, les médecins étaient encore rares, les spécialistes de l'obstétrique, bien plus. La mort en couches était encore... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 janvier 2009

France, as-tu du coeur? Tout autre que Poutine l'éprouverait sur l'heure!

La France est co-fondatrice de l'Europe, elle en constitue un élément essentiel(au moins, à son idée), et lors de la crise financière qui vient de s'abattre, il n'est pas niable qu'elle a tout fait pour obtenir de ses partenaires une réaction coordonnée, et éviter un recul de l'idée européenne. L'acte brutal du vrai maître du Kremlin, prétextant un client indélicat pour pratiquer le refus de livraison à l'ensemble de l'Europe de l'Est, y compris à ses frères serbes, ne semble pas, effectivement, émouvoir profondément l'Europe de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 janvier 2009

Le pavé de l'Ours

L'attitude du nouveau Tsar de toutes les Russies, d'hier et de demain, et de son petit vizir par intérim, ne nous laisse pas le choix entre la fierté et la soumission humble à ses exigences. Nous n'y sommes pas prêts. Il va nous falloir laisser humilier et punir l'Ukraine, qui voulait sortir de la liberté à la russe, et négocier, pieds nus, en chemise et la corde au cou, le gaz nécessaire à notre vie. Nous étions pourtant prévenus. Par les polonais, experts en rapports avec les russes depuis des siècles. Il fallait prévoir le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2009

Le prochain qui s'approche, on le descend!

Il s'agit du prochain astéroïde "géo croiseur"*. Une de ces énormes masses rocheuses qui se promènent dans le système solaire, sur des orbites instables car perturbées par les effets gravitationnels des vraies planètes, surtout de la plus grosse et la plus massive, Jupiter. Notre connaissance de l'histoire réelle de notre terre s'est enrichie et affinée. Nous savons maintenant qu'au cours de son existence, notre terre a pris de plein fouet des chocs équivalents à des centaines de bombes atomiques explosant en même temps, et que... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 janvier 2009

À quoi sert un ministre? Épisode II

Il y a quelques jours, je reprenais un entretien de Jean-Jacques Aillagon donné au Monde, dans lequel l'ancien Ministre de Jean-Pierre Raffarin posait la question de l'utilité d'un Ministre de la Culture, au regard des particularités du fonctionnement du domaine culturel, décentralisé ou autonome. Mais il concluait sur l'impossibilité de supprimer le Ministère, pour des motifs purement conservateurs, donc négatifs. Visait-il l'action de l'actuelle Ministre, Madame Christine Albanel, tellement peu médiatique qu'elle est pour moi la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2009

"Gott mit uns" à Gaza

À Gaza, c'est au nom de l'humanité, dans le sens de sa valeur, que le Hamas réclamait la levée du blocus, de la nourriture, de l'eau, de tout ce qui est essentiel à la vie des civils de tous âges. Pour les armes, les munitions, les explosifs, il se débrouillait, apparemment pas mal. Mais c'est au nom d'Allah qu'il lançait tous les jours des fusées Kassam vers les villes israéliennes proches de sa frontière. C'est au nom des droits de son peuple et de sa responsabilité politique, que le gouvernement israélien a décidé de se... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 janvier 2009

Crise de l'automobile, primes à la casse et incendies volontaires

En économie, on essaie de voir comment transformer en intérêt tout événement ou phénomène. En politique, c'est plus difficile. Il faut mesurer les divers aspects, au premier plan desquels, l'émotionnel, au moins chez ses propres électeurs. Ensuite on évalue les conséquences: négatives ou positives: 1) pour les adversaires. 2) pour son propre parti. Ainsi des plus de mille voitures détruites par incendie volontaire pendant les nuits festives de la Saint Sylvestre. Pour un économiste, mille voitures détruites en 2008, c'est mille... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2009

Parlons d'un livre...

Celui de Jacques Attali, intitulé:"La crise, et après?" * Si vous voulez tout savoir sur ce qui a amené un libéralisme débridé à la catastrophe financière et économique mondiale qui vient de se produire sous nos yeux, vous pouvez faire confiance à la grosse tête peu complaisante, mais sans passion, de Jacques Attali. Il ne condamne de l'économie de marché que ses excès, sa dérive vers la réalisation de profits financiers les plus élevés possibles pour des capitaux, eux mêmes empruntés à un taux "normal". La substitution du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2009

À quoi sert un ministre?

La réponse parait simple: à représenter l'autorité politique de l'État auprès d'un secteur public chargé d'une mission précise. L'observation quotidienne de la vie politique, et plus précisément, des rapports entre les ministres et leurs ministères respectifs, montre une grande inégalité de ces rapports. La plupart ne font pas parler d'eux. Quelques uns sont en guerre permanente avec le ministre désigné. Dans ces cas là, que faut-il supprimer? Le ministre, ou le ministère. Il tombe sous le sens immédiat que c'est le ministre... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2008

"Faire feu de tout bois"

L'évasion d'un malade "dangereux" d'un hôpital psychiatrique, le décès par crise cardiaque d'un malade, faute d'une place dans un service de réanimation, ont provoqué la montée immédiate sur l'estrade des responsables syndicaux, avides d'occuper la place médiatique brusquement ouverte par ces événements. Dans le premier cas, les psychiatres gardant le silence à propos d'une évasion susceptible de conforter le jugement sévère du Président de la République sur la sécurité des hôpitaux psychiatriques*, c'est un représentant du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]