17 mars 2009

Le massacre de Reims

Il ne fut, heureusement, qu'en effigie. Mais peut-on, d'un revers de main, balayer ces simulacres de lynchage, commis par des ouvriers en colère, sur des mannequins représentant les patrons de leur entreprise? Si ces patrons avaient eu la témérité de venir expliquer leur point de vue à ces hommes chauffés à blanc par leurs syndicalistes, peut-on garantir qu'ils seraient sortis vivants et sans blessures d'un dialogue de sourds? Quelle est la part de la peur de l'ouvrier français dans la décision de la firme Continental de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 2009

"Qu'il capitule, nous lui accorderons les honneurs de la guerre."

C'est ainsi que je résume l'injonction faite par la coalition des oppositions à Nicolas Sarkozy, Président de la République. Dix-huit mois après son élection, et une crise mondiale sur le dos, il est devenu impopulaire, c'est évident. Mais est-ce le premier à qui cela arrive? Les opposants politiques et les politologues comptent les coups et supputent sa chute, avant la fin de son mandat, de préférence. Les premiers n'ont pas fait le deuil de la IVème République. Avant 1958, son sort (de Président du Conseil) aurait été réglé... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 mars 2009

De la Mélancolie à l'Amok

La folie meurtrière de l'adolescent allemand, qui "en voulait à la vie", est, avec les événements semblables qui surviennent presque tous les jours dans notre monde occidental, le signe d'un profond changement culturel de nos sociétés . Pendant trois millénaires, des humains de tous âges, appartenant à notre culture, se sont donné la mort parce qu'ils ne la supportaient pas ou s'en sentaient indignes. Les monothéismes, qui firent de la vie un don de Dieu, ont jeté l'opprobre sur le suicide, destruction du bienfait divin*. Dès... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 mars 2009

"Tous suspects!"

Aucune société n'est composée que de saints, et, à l'intérieur d'une société les différentes professions ne le sont pas davantage. L'exigence d'éthique de certaines ne les met pas à l'abri de parjures au serment spécifique. D'où l'existence d'Ordres ou d'organismes professionnels ayant la mission de vérifier et de sanctionner les transgressions aux règles de la profession. Pour déclencher leur action il faut une plainte contre un professionnel, et la vérification par une enquête de la recevabilité de celle-ci. C'est un système... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2009

Alain Minc au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Alain Minc est une "grosse tête", dominant par son assurance souriante ses trois partenaires dans cette émission. Ses commentaires de la crise et des remèdes que tous les états tentent de lui apporter m'ont paru pertinents et propres à redonner confiance. Ce mot, "confiance", propre à la psychologie, est pour lui, et je partage sa conviction, le sentiment essentiel qui doit être lié à une économie saine. La crise est liée à une perte brutale de la confiance, au sauve-qui-peut général. L'intervention des états est déterminante,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2009

Un ragoût à la sauce piquante...

Que se mitonne-t-il en Guadeloupe, locomotive d'un mouvement général ( pourquoi pas?) des départements d'outremer? Le gouvernement a, en apparence, cédé sur absolument toutes les revendications. Les millions d'euros ont été promis par centaines. Seul le Medef local fait de la résistance. Monsieur Élie Domota, pour parler vulgairement, "ne se sent plus pisser". Jour après jour, il en rajoute, et tient des propos, qui, de ce côté-ci de l'atlantique, seraient des délits d'incitation à la haine raciale(délit national) et à... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2009

L'indépendance de la justice et la justice "tout court".

Ce qu'il y a de commode dans l'affaire "Florence Cassez" qui défraye en ce moment la chronique, c'est qu'elle nous permet de nous détourner de notre propre difficulté à répondre à la question: comment parvenir à une bonne justice humaine? Dans le monde, on relève trois manières de rendre injustes ou suspectes les décisions judiciaires: -la première est l'accumulation de négligences ou de parti-pris au stade de l'investigation policière. -la seconde est le relais, au stade de l'instruction judiciaire, des erreurs initiales, ou... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2009

Les bourgeois de Calais sous les tropiques

"On" a du mal à sortir de la situation qui s'est créée aux Antilles, par la volonté d'Élie Domota. J'allais ajouter "et de son LKP". Mais le LKP n'est que son instrument, composé de fidèles qui ont confié à leur chef le soin de penser pour eux, commodité répandue dans l'espèce humaine. Dans son blog, Yves Thréard reproduit l'exposé des motifs dont la signature par les patrons de Guadeloupe est exigée par le meneur de la grève. C'est la version moderne et tropicale des bourgeois de Calais, à la différence que la reine, en... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2009

Des anges dans nos campagnes...? Ou des médecins?

Les inégalités de la démographie médicale sont actuellement examinées par l'Assemblée Nationale, dans le cadre du projet de Loi présenté par Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé. Les "déserts médicaux", c'est à dire les campagnes ou les banlieues, où on compte un peu moins de médecins pour mille habitants que la moyenne nationale (2 médecins pour mille habitants, environ), et où les médecins installés sont surchargés de travail et ne peuvent répondre aux urgences, sont une "tarte à la crème", pas mal surie. Les médecins... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2009

Benoît Hamon au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Le bouillant porte-parole du Parti Socialiste, "qui n'est pas un magnétophone pré-enregistré", précise-t-il, offre un contraste très franc avec le précédent homme de gauche cuisiné par ces journalistes, Olivier Besancenot. Il fait partie du monde tel qu'il est. Il en donne une interprétation respectueuse de la bonne pensée péniblement élaborée de son parti, différente de celle de la droite. Certains silences ont leur éloquence. La fragilité de son argumentation dans le domaine de l'économie est évidente, mais le manque de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]