09 décembre 2017

LA MEILLEURE DÉCISION DU PRÉSIDENT MACRON.

Ma philosophie ne m'avait pas préparé à ces funérailles nationales de notre Johnny. J'ai essayé de les fuir pendant toute la journée, mais toutes les chaines d'info, sans la plus petite exception, m'ont poursuivi de zapping en zapping*. Même à cette heure, où tout est fini, nos journalistes glosent à tout va. Mais je rapproche ce grand rassemblement national à ceux qui ont suivi les plus atroces attentats commis sur notre sol, contre ceux qui avaient la malchance d'être là. C'était, aussi, des grand-messes, mais toutes religions... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2017

LES ÉTATS-UNIS, L'ISLAM, ET ISRAËL, ENTRE RAISON HUMAINE ET RAISONS DIVINES.

Le geste de Donald Trump, décidant de transférer l'Ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, reconnue capitale de l'état juif, fait grimper aux rideaux le reste du monde, effrayé par l'audace, et particulièrement le monde islamique. Car si les juifs sont dans le vrai en réaffirmant qu'ils ont été les fondateurs de la ville, à la fois politique et religieuse, pour revendiquer son retour comme possession, l'islam doit s'appuyer sur un décret divin, révélé par son prophète, qui pose comme définitive et donc éternelle, la prise... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2017

LA MORT DE JOHNNY HALLIDAY.

La mort du chanteur ne pouvait être une surprise. Il a eu le courage de "crâner", d'être un artiste, donné à son  public, presque jusqu'à la fin, mais le cancer a ses règles, et, au stade atteint, "il n'y a plus d'espoir". Nos rites qui accompagnent la mort ont beaucoup changé. Plutôt que l'accompagner avec humilité, elle tend à être exorcisée, dès qu'elle concerne des personnalités. "Elle" ne devrait pas "déranger". Les moyens d'enregistrer définitivement l'oeuvre des artistes, permettront à ses passionnés de le réécouter sans... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 décembre 2017

LES CORSES: DES PAS VERS QUOI?

 Le nationalisme corse a commencé à crier fort dans les suites de notre décolonisation, de notre départ de l'Algérie. C'est dans les années qui ont suivi le grand retour, qu'une invitation à passer des jours de vacances, émise par une parente native de l'île, m'a fait prendre pied dans les pénates d'un peuple alors peu aimable, jaloux du bonheur des algériens et de quelques autres. Par dessus le marché, un certain nombre de "colons" chassés de l'Afrique du Nord, craignant de manquer de soleil, s'étaient jeté jetés sur la plaine... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2017

L''ORDRE RÈGNE À PARIS-MONTPARNASSE.

Pour la deuxième fois en quelques mois, un "bug informatique", comme on dit quand on veut paraitre informé, a paralysé le trafic ferroviaire, en partance ou à destination de cette gare qui dessert tout l'ouest de la France, de la Bretagne jusqu'aux Pyrénées. Je ne sais pas comment ça se passe sur les autres réseaux ferrés de l'Europe continentale. Leur publicité ou les récits de leurs déboires ne sautent pas les frontières.  Nous apprenions à l'école que nous avions le meilleur et le plus ponctuel des réseaux ferroviaires, et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 décembre 2017

LA PARITÉ DOIT ELLE CONCERNER LES CONCOURS?

Vu parmi les extraits de presse qui circulent sur le web ce matin: Le concours de l'ENA parviendra-t-il à produire une parité des résultats? C'est apparemment le souhait de la nouvelle majorité. On en reconnait l'inspiration, présidentielle. "On" croise les doigts pour que les candidats et les candidates soient en nombre égal, mais cela peut-il suffire? Un résultat, conforme à l'idéal, serait au contraire suspect, et attaquable. Une parité "fabriquée" par des manipulations des notes, à l'oral, ou au stade des corrections, serait un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 décembre 2017

OBAMA QUI RIT, TRUMP QUI ENRAGE

Pendant que le Président Obama joue son rôle, maintenant unanimement apprécié, au moins par comparaison, son successeur problématique ne sait plus où donner du "tweet". Un moustique assoiffé ne pourrait pas l'énerver plus que le dictateur nord-coréen et sa démangeaison d'en découdre à la bombe atomique. Sur le territoire américain seulement, semble-t-il penser! L'idée d'en prendre autant sur son pays, le perdant en même temps que sa vie et son peuple, le retient peut-être, mais l'indisponibilité de la fusée adéquate est plus... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2017

MÉDITATIONS À PROPOS D'UNE FUSÉE.

Kim Jong Un, le petit roi de Corée du Nord provoque de nouveau Donald Trump, avec le lancement d'une fusée. Intercontinentale? L'altitude atteinte à la verticale ne le certifie pas. Comme pour un pipi en l'air, l'altitude atteinte ne prouve que la force de la vessie, le bon calibrage de l'urèthre, la bonne préhension du zizi. Quand il s'agit d'une fusée, c'est sa puissance de lancement qui est calculable. Par le lanceur, qui connait la masse en jeu Une trajectoire parabolique, dont la "corde" horizontale a une valeur essentielle, est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2017

ROBERT BOURGI, UN PARRAIN SUSCEPTIBLE?

LCI recevait hier soir un invité mystérieux, Robert Bourgi. J'en avais entendu parler comme d'un ami généreux de François Fillon, tant par une place au sommet des donateurs, que par un cadeau de trois costumes d'un réputé habilleur de Paris. Les trois costumes étaient en fait des torpilles, qui ont contribué au naufrage du candidat des Républicains. Alerté, le PNF s'est empressé de les ajouter aux casseroles déjà accrochées aux basques de François Fillon. Il avait, auparavant, décrit dans le détail son rôle dans la "Françafrique",... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 novembre 2017

ROUND'UP OR ROUND'OUT, THAT IS THE QUESTION!

Ce n'est pas une mince affaire! Car l'importance sociale et politique de notre agriculture s'est réduite comme peau de chagrin, à partir des années d'après-guerre (39-45), avec l"arrivée de la mécanisation des principales productions agricoles. Le monde agricole s'est réduit aux exploitants et à leurs familles. Selon les territoires, leur productivité, ou la nature des principales productions, les exploitants ont gagné en puissance, ou, au contraire, en ont perdu, jusqu'à pas loin de zéro. Or, c'est un trait bien enraciné, les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]