20 septembre 2017

KIM JUNG UN, LE NOMBRIL DU MONDE.

Il a des raisons de jubiler. Une journée entière de l'assemblée générale de l'ONU à parler de Lui. Il a de quoi être fier, lui, le petit roi de la Corée du Nord*, qui fait trembler le monde, de peur ou de colère. Les uns voulant le laisser tranquille, les autres, le pulvériser, préventivement. Mais la raison dicte à tous qu'il faut prendre le risque qu'il passe à l'acte. L'exécuteur de la punition sera tiré au sort. Même ses frères, grands ou petits, en ont assez de ses provocations. Mais l'esprit de famille les empêche de voter... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2017

LE SECRET MÉDICAL DOIT IL ÊTRE ABSOLU?

Dans un article de la publication numérique Contrepoints, un médecin conteste les mises en cause de ce secret, à la suite du drame de l'avion de la German Wings, que son copilote, ayant disposé des commandes, a précipité contre une montagne, entrainant dans sa propre mort, 151 personnes, les passagers et les autres membres de l'équipage. L'enquête a révélé que le jeune copilote était suivi pour des troubles bi-polaires, dont la clinique a évolué, dans le contexte de l'évolution de la culture occidentale, qui a remplacé la culpabilité... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2017

ÉCOTAXE, LE RETOUR?

En France, on se lamente sur le chômage, mais on tire sur le travail. Incohérence? Sûrement, mais "on" continue, "on"recommence.  Il y a des prélèvements justifiés, ceux des assurances ciblées sur la santé, le chômage, et la retraite. Mais il y en a qui n'ont d'autre sens que les besoins des divers niveaux d'administration: communal, départemental, régional.  Une activité de production ou de service est taxée dès qu'elle commence. Les parties prenantes ne peuvent attendre la fin de la trajectoire du produit ou du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2017

L'ENFANT, ENCORE L'ENFANT, TOUJOURS L'ENFANT.

En promettant la procréation médicalement assistée à toutes les femmes, sur simple demande, donc, Emmanuel Macron, le futur Président de la République, a semé un paquet de germes de discorde. Pas tellement entre les citoyennes lambda, qui ne s'attristent pas d'un intérêt pour elles, mais entre les spécialistes des deux sexes, qui se sont positionnés sur ce créneau. Leur question lancinante est:"quel sera l'avenir des enfants mis au monde, pour la satisfaction de la seule mère?" La question subsidiaire est:"un enfant peut-il vivre... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 septembre 2017

DES RELIGIONS ET DES HOMMES...MODERNES.

Les religions sont vieilles , mais moins que le monde. Et elles vieillissent moins bien, car elles ne s'adaptent pas, ne se remettent jamais en question, se cramponnent au schéma initial. Elles choisissent d'ailleurs, pour diminuer le risque de se tromper, de s'appuyer sur le contenu d'un Livre, que leurs scribes ont rempli de leur histoire, de leurs bases intangibles, des prescriptions éternelles. Même si l'auteur  lointain du texte s'est retiré du monde des hommes, sa parole, noir sur blanc, est disponible, présumée intacte,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 septembre 2017

TRISTES TROPIQUES, 2017

Le déchainement des ouragans, saisonniers, sur les Caraïbes, a révélé la fragilité des implantations humaines, la plupart, indépendantes, quelques autres, pouvant compter sur la solidarité d'une puissance tutélaire, circonstance devenue rare. C'est le cas avec deux îles, Saint-Martin, partagée depuis des siècles avec les hollandais, et Saint-Barthélémy, ex dépendance de la Guadeloupe, devenue auto-gérée depuis dix ans. Ces deux îles seraient restées dans la misère, si leurs charmes habituels n'avaient pas attiré les touristes... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2017

MAIS QUI SONT LES FAINÉANTS?

En évoquant les opposants à sa réforme du Code du travail, le Président Emmanuel Macron a cité "les fainéants". Le tollé était prévisible, et, bien sûr, il a eu lieu. Il est évident que sous le coup d'une émotion, d'une passion violente, Emmanuel Macron dérape facilement, et ses adversaires en profitent. Est-ce à dire qu'il n'y a pas de "fainéants" parmi les partenaires sociaux et politiques? Tous ceux "qui ne veulent rien en savoir", qui ne veulent pas reconnaitre les effets pervers des encadrements juridiques de notre vie sociale... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 septembre 2017

LES QUESTIONS DE LA DROITE, ENTRE DEUX CHAISES.

Après cinq ans de pouvoir d'un François Hollande admettant lui-même son échec, les vaincus de 2012 ne pouvaient concevoir une nouvelle mise à l'écart. L'irruption d'Emmanuel Macron dans le jeu politique, un peu plus d'un an avant l'échéance présidentielle, ne devait pas changer le résultat, le retour d'une droite revigorée, solidement préparée. Le pou trouvé dans la tête du candidat massivement choisi, François Fillon, a brisé l'élan d'un parti "sûr de lui et dominateur". Le troisième larron a imposé sa victoire, mais pas par défaut.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2017

LA CHANCE QUE LA FRANCE A SAISI LE 7 MAI 2017.

Je n'avais pas pu acheter le numéro du Point, mettant à la disposition des français, l'entretien que leur avait accordé le Président Emmanuel Macron. Ses éléments essentiels ont été diffusés par les autres médias, selon leur gré, mais, les quelques distributeurs de presse de mon environnement n'ayant pas été resservis, je n'avais, depuis, pas pu me plonger dans le compte rendu de cet entretien. Maintenant "dossier" du Point à part entière, j'ai pris le temps de l'ouvrir, de m'y plonger. Génial, je n'hésite pas à l'écrire, nous avons... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2017

COMME TOUTES LES DROGUES, LES EMPLOIS AIDÉS CRÉENT UNE DÉPENDANCE. LE SEVRAGE EST PÉNIBLE!

Je ne peux m'empêcher de sourire quand j'entends les cris d'orfraie, protestant contre l'avarice des finances publiques. Elles ne sont pas, d'ailleurs, en cause. C'est le gouvernement, pour ne pas dire "Le Président", qui a annoncé la fermeture du robinet, grand ouvert par le précédent Président..  Il est forcément dificile de trouver ce genre de ressources dans les sabots d'un cheval, comme "on" dit. On ne peut que pester contre le gouvernement.  Cèdera-t-il? Un peu? Beaucoup?  Je serais d'avis qu'il ne cède pas,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]