29 avril 2018

SI TU NE L'AIMES, MOI JE L'AIME, ET SI JE L'AIME, PRENDS GARDE À TOI!

Une bonne société française se doit de se chercher querelle, de veiller sur sa réputation. Pourquoi? Parce que sans disputes, la vie serait d'un ennui mortel. La politique possède une bonne part de cette fonction, mais elle lasse vite, et, au quotidien, elle est invisible, ou hors de portée, comme on voudra. Toujours à cause de cette invisibilité, les hommes d'ailleurs ne peuvent en avoir idée. Ce que leur montre de nous la télévision est très tentant. Bien sûr, pas autant que l'Angleterre, qui par son libéralisme à l'intérieur de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 avril 2018

LA RÉCONCILIATION CORÉENNE:SANS PUDEUR MAIS BONNE À PRENDRE.

 Le revirement de Kim Jong Un, qui s'est concrétisé hier par une émouvante rencontre des deux dirigeants coréens sur la ligne de démarcation, n'est pas à bouder, tant qu'il durera, il faut espérer toujours. Ses raisons ont été impérieuses. Elles sont au nombre de trois. Avoir la bombe atomique ne sert à rien, si on ne dispose par d'un moyen moderne pour son transport. Malgré la pudeur des commentaires des multiples tirs de fusées IMBC n'ayant abouti à rien, il semble bien que ces engins ne pouvaient être chargés d'une bombe, et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2018

RENART ET TEDDY BEAR

Renart, le très malin, espérait séduire, de nouveau, le butor qui a réussi à se faire élire, par un peuple désemparé, Président des États-Unis. Il ne voulait pas l'abaisser, l'humilier, mais, j'oserais le dire, le rééduquer, refaire ce que sa mère (celle de Donald Trump) n'a pas fait. Tout indique que Renart n'y est pas parvenu, que ce voeu, très courant chez les femmes, échoue, heureusement. Prendre conscience de sa malfaçon, entreprendre de rectifier le mal fait par la mère à son enfant, par excès ou par défaut, n'est possible que... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2018

QUAND L'IGNORANCE SE FAIT PÉREMPTOIRE.

Un "fait divers", rapporté par le Courrier Picard de ce jour, me parait illustrer le déficit scientifique qui caractérise notre culture, l'ordinaire, celle qui peut servir tous les jours. Il s'agissait de la mésaventure imposée à un enfant, refoulé par le personnel d'un Parc d'Attractions, parce qu'il portait un masque médical. En traitement pour une leucémie,  qui s'accompagne d'un déficit des défenses immunitaires, l'enfant portait un masque, pour être protégé des agents microbiens pouvant être présents dans l'air inspiré. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2018

LES ÉTATS-UNIS, L'IRAN, ET LA FRANCE.

Pour les États-Unis, il n'y a qu'un Iran, le méchant, l'odieux, même. Celui qui les a humiliés dès la chute du shah, en traitant tous les citoyens américains qui se trouvaient là, personnels diplomatiques en particulier, comme de vrais ennemis. Quant aux doubles nationaux, ils ont du éviter de mettre un pied dans leur pays natal, s'ils ne voulaient pas se retouver en prison, puis au cimetière, pour cause de trop vigoureuse affection. Encore récemment, des imprudentes, surtout, des intellectuelles de renommée internationale, sont... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 avril 2018

LES FRANÇAIS, ET LES TROIS CENTS IMAMS.

J'avais entendu parler de ce recours provisoire, lié au Ramadan, mois sacré de l'islam, mais dans l'état de mon information, je n'en comprenais pas la nécessité. Il ne s'agit que d'une spécialité de la religion musulmane, les imams "psalmodieurs", dont le rôle est de maintenir sous pression pieuse les fidèles réunis à la mosquée pour une prière continue. Malgré notre degré de mécréance, je pense que nous sommes encore capables de définir la psalmodie, l'action de psalmodier. Pour notre part, il y a quelques dizaines d'années, quand... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2018

ZADISTES, OU...SALISTES?

On en parle beaucoup, en ce moment, où se cherche une solution, si possible durable, pour le lieu dit "Notre Dame des Landes. Mais nos médias saisissent l'occasion de parler des autres implantations, attirées par les projets de l'homme contemporain, tous "artificiels". Du coup les reportages, courageux car dangereux, prolifèrent, affluent sur nos écrans, stéréotypés. Si les zadistes vomissent la société contemporaine, et ses artefacts, ils sont nettement post-néolithiques, agriculteurs ou éleveurs, très accessoirement... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2018

PRÉMICES D'UNE SORTIE DE CRISE?

 L'évacuation de la Faculté Tolbiac est le premier geste en direction de la normalisation, faisant écho à l'échec de la mobilisation citoyenne. Elle n'est pas sortie du cadre des actions syndicales. Personne ne ressent la nécessité de s'y associer. Ce qui est dit de cet événement par les médias insiste sur les dégâts causés, ce qui ne peut pas être interprété comme un soutien aux étudiants. Du côté de la ZAD de Notre Dame des Landes, une délégation s'est exprimée devant la presse pour dire qu'elle acceptait l'idée d'un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2018

RESSAISISSEZ-VOUS, MONSIEUR LE PRÉSIDENT!

On vous marche sur la tête, on ne respecte pas votre fonction, et en amont, la décision de vos électeurs. Dont, pourtant, des sondages affirment que si le scrutin était refait, ses résultats seraient les mêmes.  Ne désespérez pas ceux qui vous ont confié les instrruments du pouvoir. Que les divers vaincus, de gauche, et de droite, vocifèrent la haine qu'ils ressentent, leur jalousie, fait partie de notre culture politique, de la négation intime de la démocratie, peu adaptée, pour ne pas dire incompatible, avec les éléments de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2018

LA DÉPENDANCE ET SON FINANCEMENT.

L'allongement de l'espérance de vie, grâce aux progrès de la médecine et des conditions de vie, a augmenté, corrélativement, la fréquence des démences séniles, liées à une détérioration plus précoce du cerveau et de ses fonctions. Les malades n'ont pas une santé plus fragile que les autres, mais les fonctions cérébrales, assurant l'insertion sociale, comme le langage, la mémoire des identités des familiers, l'orientation temporo-spatiale, sont anormalement altérées, provoquant, globalement, la rupture de la personne malade avec ses... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]