16 juin 2017

ILS ONT CAPTURÉ UN HOMME, ILS RENDENT UN "LÉGUME".

Le régime nord-coréen était tout heureux d'avoir pu mettre la main sur un visiteur ennemi, un étudiant, qui s'était permis de mettre dans ses bagages une affiche exposée dans son hôtel. Condamné à quinze ans de travaux forcés, il est resté au secret, jusqu'à ce que, brusquement, "IL" le libère, et le renvoie dare dare par avion sanitaire, vers son pays, les États-Unis. En effet, le travailleur forcé n'est plus bon à grand chose. Il est dans le coma depuis un an, à la suite d'une toxi-infection botulique. Celle-ci, liée à la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juin 2017

LES GROS SOUS DE CARLOS GHOSN.

Ouvrez votre télé sur une chaine "commerciale", vous vous apercevrez que la bagnole est encore une "chose" très sérieuse. Elle vaut le coup, elles doivent valoir le coup de cette débauche de publicités. Très sophistiquées, très inventives, luxueuses, pour tout dire. Elle ne font pas scandale. Pour quelques esprits chagrins, sûrement. Ellles doivent être efficaces, car les "capitalistes" ne dépensent pas leurs sous pour rien. Tout relâchement doit retentir sur les ventes et le chiffre d'affaires, et rappeler à l'ordre les radins. Par... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 juin 2017

LÉGISLATIVES DEUXIÈME TOUR: UN DÉBAT À VALEUR DE TEST.

Je n'apprendrai rien à personne, sur la situation créée par l'engouement des électeurs pour le Président Macron, et ceux qui se réclament de lui, rassemblés dans le mouvement LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE. Le deuxième tour, qui aura lieu Dimanche prochain 18 Juin, sera fait majoritairement de duels entre un candidat (ou candidate) de LREM, le plus souvent en tête, et le survivant de l'Assemblée Nationale sortante.  Survivant, ou survivante, qui compte rallier les électeurs des partis vaincus, en leur faisant valoir le "danger" d'une... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 juin 2017

MACRON: "TOO MUCH?"

Entre la jalousie, et le dépit, le triomphe des partisans du Président fait siffler les serpents. Ils se voient déjà contraints au silence, mais aussi, "raides comme passe-lacets". Ce n'est pas la mouise qui les tracasse le plus, mais le pouvoir que promet une telle majorité. En principe, dans une démocratie, on ne devrait pas s'en plaindre. La nôtre a connu des "chambres introuvables", et a survécu. Celle de fin 1968, dès l'accalmie obtenue par le pactole déversé, n'a pas réussi à rassurer complètement le Général Président. Qui,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
12 juin 2017

LA RÉVOLTE CONTRE LE PÈRE A DU BON.

C'est un concept freudien. Freud donnait à ce scénario l'explication de l'ordre qui semblait régir les sociétés, l'exogamie qui faisait quitter leur famille par les hommes, pour prendre femme dans une autre. Et réciproquement. Cet ordre que nous avons toujours sous les yeux, résultait d'une révolte contre un ordre ancien, où les pères accaparaient toutes les femmes, et frustraient leurs fils. C'est évidemment une fiction. Les sociétés les plus archaïques organisent le mariage des fils et des filles. Ce qui est problématique, ce n'est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 juin 2017

DEPARDON LIBRE. PAS LES TURCS.

J'avais réagi intimement à l'arrestation du journaliste français Depardon, passionné de la Turquie et de la liberté, qui, en ce moment, est aux abonnés absents. Sitôt élu, le Président Emmanuel Macron a fait une démarche auprès de son alter ego. Il s'est fait prier, a eu, semble-t-il, besoin de rappels. Car le Président Erdogan ne peut pas piffer les journalistes, qui ne lui tressent pas assez de louanges.  Enfin, pour ne pas laisser se prolonger le désordre international et le supplice de sa proie, Erdogan a donné les ordres... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2017

ET MAINTENANT, QUE VAIS-JE DIRE?

L'accalmie n'est pas seulement dans le ciel, bleu et brûlant après quelques bonnes averses. Elle est aussi dans la vie sociale. Il y a encore, aujourd'hui et dimanche prochain, deux tours d'élections législatives, dont on attend beaucoup et pas de surprise, tout à la fois. Le Président Macron,pour le moment, "fait le président" très dignement, et noblement. Bien que m'interrogeant sur l'avenir de notre manie mémorielle, qui nous sert de lubrifiant, ce qui est bien utile, je l'écoute. Il a été admirable à Oradour sur Glane, je ne... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2017

LÉGISLATIVES: UN "TABAC" D'EN MARCHE SERA-T-IL UNE "PREMIÈRE" ?

Pour le mouvement du Président, le succès annoncé sera sûrement exceptionnel. Mais logique. Les électeurs français n'ont aucune raison de ne pas donner au Président choisi, les moyens humains d'accomplir ce pour quoi il a été élu. Les législatives conforteront son mandat. Dès qu'il s'agit du vivant, une action détermine une réaction. La déception produite par le quinquennat de François Hollande, les actions judiciaires contre François Fillon, les outrances de Marine Le Pen, ont déterminé une réaction qui s'est concentrée sur le jeune... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2017

MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE: COMMENT ÉVITER LA DÉMAGOGIE?

C'est un sujet récurrent, une obsession qui accompagne, ou poursuit, la vie de notre démocratie, depuis des décennies. Des lobbyistes lâchent sur internet des descriptions apocalyptiques du "pognon" ramassé par nos élus de tous niveaux. Vrais, ou faux, les chiffres ne sont accompagnés d'aucune analyse, d'aucune comparaison avec les systèmes politiques comparables. "Ils" doivent donner l'impression que le système a un prix exorbitant, qu'il garantit aux élus un niveau de vie de nababs, en contrepartie d'un travail et d'une... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2017

MÉDITATIONS

Il n'y a pas, dans la presse des dernières vingt-quatre heures, de sujet ou d'évènement, que je n'aie déjà eu l'occasion de traiter. Le monde est toujours aussi affligeant, dominé par la haine et la bêtise, réciproques et donc également partagées. Quelques goinfres exceptés, qui augmentent leur part. Cette conjonction s'est déjà produite, à deux reprises assez proches, et s'est résolue sous la forme d'une empoignade mondiale. Deux guerres mondiales, sans guérir tout le monde du goût du sang, ont permis l'édification de garde-fous,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]