11 avril 2017

FRANÇOIS FILLON SUR FRANCE 2 (MATINALE)

François Fillon était l'invité, ce matin, de la matinale de France 2. Questionné sur sa phrase: "Je ne vous demande pas de m'aimer, mais de me soutenir", il s'est expliqué. Bien qu'un homme politique puisse éprouver un plaisir à recevoir des signes d'affection, il ne doit pas soumettre ses actions à cette préoccupation. Il ne doit avoir en vue que l'intérêt général, la résolution des problèmes rencontrés par la nation, la mettant en danger ou en difficulté, celle des handicaps durables qui l'affaiblissent ou obèrent son avenir, celui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2017

BRÈVES DE PRÉSIDENTIELLE, II.

Ce Dimanche a été un festival de grandes réunions électorales de candidats ayant, ou se voyant, la chance d'être au second tour de la présidentielle. Condition "sine qua non" pour atteindre le but de leur vie, être élu Président de la République. Certains ont beau dénigrer ce mécanisme très sélectif, et promettre un retour à un régime parlementaire, la case Présidence est la seule à en promettre les moyens. Et, ces moyens sont au nombre de deux: la renommée, la capacité à la faire valoir, par l'éloquence. Il y a eu, donc, ce... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 02:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2017

QU'ÉTAIT ELLE ALLÉE FAIRE DANS CETTE GALÈRE?

"ELLE", c'est Marine Le Pen, Présidente du Front National, candidate à la présidence de la République. Tout naturellement, considérant que la Corse est une partie insulaire de la France, elle a programmé un "meeting" dans l'île*. Mais la salle où étaient rassemblés ses auditeurs a été envahie par des manifestants, criant en corse "francesi fora" ou "francia fora". C'était signé! Il ne s'agissait pas de défenseurs de la hollandie, de la République, mais de la Corse indépendantiste, en charge, actuellement, du pouvoir régional. On... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2017

LE "COUP DE POING" DE DONALD TRUMP: UN ACTE POLITIQUE? OU IMPULSIF?

Tant au cours de sa campagne qu'après sa victoire, le Président Donald Trump avait annoncé une position isolationniste, un renoncement à être le gendarme du monde, et plus qu'un simple rapprochement avec la Russie de Vladimir Poutine. L'usage du gaz sarin au cours du bombardement d'un village "rebelle" par l'aviation de Bachar Al Assad, le dictateur syrien, a bouleversé le Président américain, spectateur, comme le monde entier, des images d'enfants agonisants, diffusées par les rebelles. Évidemment, le pouvoir syrien a nié sa... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2017

EMMANUEL MACRON A-T-IL UNE RESPONSABILITÉ DANS LE BILAN DE FRANÇOIS HOLLANDE?

C'est le point de vue de Pierre Moscovici, interrogé par Nicolas Beytout directeur-fondateur de L'Opinion. D'abord, je ne vois pas de quelle manière précise, ensuite, je m'en tiens à un principe: la constitution de la Vème République place toutes les responsabilités entre les mains ou sur la tête du Président de la République. Ce sont d'ailleurs les protecteurs du Président qui sont tentés de charger le Premier Ministre, ou d'autres ministres chargés de portefeuilles importants. Mais je n'ai jamais entendu un ancien Président user... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2017

GUYANE: UNE DERNIÈRE "MOLLESSE" DE FRANÇOIS HOLLANDE?

Kourou n'est pas Bamako, mais le Centre Spatial vaut certainement plus cher que deux milliards et demi. Et une bonne partie de son capital n'est pas à nous, mais à nos associés. Dans mon précédent billet consacré à cette affaire, j'imaginais possible la prise comme gage de cet ouvrage par les indépendantistes de l'UTG. J'imaginais, aussi, la mobilisation de toutes les forces de sécurité présentes en Guyane, à la sanctuarisation du Centre Spatial. Il n'en a rien été. À la fin de non recevoir opposée à la nouvelle exigence des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2017

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES: LE GRAND SHOW DE BFM-TV.

La chaine privée BFM-TV a osé organiser la confrontation des onze candidats admis à se présenter, grâce à la possession d'au moins cinq cent parrainages. C'était d'autant plus une gageure que les "petits candidats", soit par leur sentiment d'importance , soit par celle du parti qui les désigne, surcompensent le petit nombre qu'ils représentent par une hypertrophie de leur moi, et un volume sonore ajusté. À quoi s'ajoute la discipline que les organisateurs, et organisatrices, ont fait respecter. Difficilement! Peine perdue, à mon... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2017

BRÈVES DE PRÉSIDENTIELLE, ET AUTRES.

JEAN-LUC MÉLENCHON PLUME BENOÎT HAMON. LES BONIMENTS FONT MIEUX QUE LA VÉRITÉ.  Grâce à une version édulcorée de son discours, il remonte dans les sondages, aux dépens de Benoît Hamon. Il se voit déjà rattrapant François Fillon, prenant son actuelle troisième place. LE SOUK GUYANAIS Un milliard, ce nest pas assez, et la Guyane n'étant pas trop dépendante du travail, la grève et le blocage continuent. Sceptique, 2 Avril 2017, 11h30
Posté par Sceptique à 11:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 avril 2017

L'ANGE D'AMIENS SE REBIFFE.

Les hommes, français, ne s'engagent pas dans l'élection présidentielle, sans rêver au moins un peu à un succès, même improbable. Des fois que la foudre s'abattrait sur les rivaux, au cours du premier tour, on ne sait jamais! D'autant plus qu'ils ont tous un projet épatant et miraculeux, faisant fi de tous les obstacles, naturels, ou placés sur leur trajet par les concurrents. Au fur et à mesure de la campagne, cependant, les chances de chacun se précisent ou s'évaporent, les résultats des sondages, à dix pour cent près, ne pouvant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2017

CHÈRE GUYANE, CHERS GUYANAIS....

Ça ressemble à une lettre affectueuse, mais aussi à  un commentaire rageur du résultat de la négociation. Le problème est qu'il renouvelle une mauvaise habitude séculaire, la seule solution à court terme, la seule solution, aussi, qui dispense la Guyane et les guyanais de réfléchir aux causes de leurs problèmes, et aux solutions difficiles qui pourraient réellement les réduire, au moins. Leur point de vue a une logique imparable: "ils" n'ont pas demandé à être là, ils sont victimes de l'histoire, d'abord, de la géographie,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]