28 juin 2017

LA PAROLE EST D'ARGENT, MAIS LE SILENCE EST D'OR.

Si les médias continuent à "gloser" à partir des faits et gestes du Président, et de son gouvernement, le sentiment qu'il ne se passe rien reste tenace. Si, quand même, pour le campagnard que je suis, un arbitrage du chef du gouvernement, forcément conforme à la pensée du Président, m'a fait réagir.  Il s'agissait des produits phyto-sanitaires, plus précisément des "rétro-nicotinoïdes", très efficaces en prévention des ravageurs, que la France, fille ainée de l'église écologique, a décidé d'interdire, prenant une avance (c'est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 juin 2017

INJURES "PSYCHIATRIQUES","TRANS-PACIFIQUES"

Kim Jung Un, le petit père du peuple nord-coréen, a traité son homologue nord-américain de "psychopathe". Dont il a, il est vrai, quelques traits. Donald Trump ne sait pas assez de coréen pour avoir pu lui demander:"T'es tu regardé?" C'est la question qui surgit immédiatement. Leur différence réside dans le degré du contrôle auquel l'un comme l'autre est soumis.  Il est permis de penser que le nord-coréen, dictateur incontesté, n'en subit aucun de son entourage, dont chaque membre tient à sa vie, en sursis au jour le jour. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 juin 2017

ALLONS-NOUS VERS DES CABINETS SECRETS?

Ce qui vient de se passer à l'occasion de la composition du deuxième gouvernement de la présidence Macron, donne à réfléchir. Quatre ministres, dont l'allié François Bayrou, qui avait apporté les voix du Modem, et consolidé le projet présidentiel d'Emmanuel Macron, obligés de démissionner, parce que touchés à des degrés divers par les rumeurs d'emplois fictifs aux dépens du Parlement Européen.  La justice ne s'en est pas encore mêlée, mais aurait déjà de quoi remplir une dent creuse, avec ce que "ON" dit. ELLE ne le tient que... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 juin 2017

LÉGISLATIVES DEUXIÈME TOUR: UN "COUP DE MOU".

C'est l'abstention, particulièrement élevée, qui a affaibli les résultats de la République en Marche au deuxième tour. Comment l'expliquer?  Je vois la chaleur, en marche (de son côté!) vers une nouvelle canicule, à la fin de cette semaine. La tentation d'aller se mettre à l'ombre, ou dans l'eau, pourrait avoir pesé. À quoi s'est ajouté le sentiment que l'affaire était pliée, qu'il y aurait un triomphe pour le parti du Président. Son succès reste solide, promettant des coudées franches au Président et à son Gouvernement, pour... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 juin 2017

COLLISION DE BATEAUX EN MER DU JAPON, OU LA SENTINELLE ENDORMIE"

Cette incroyable collision entre deux navires modernes, à l'équipement électronique dernier cri, ou presque, me rappelle ce passage de Citadelle, l'essai "philosophique" d'Antoine de Saint Éxupéry*, où il médite sur l'importance de la vigilance et de la responsabilité dans la vie sociale. Il revient à plusieurs reprises sur l'image de la sentinelle endormie. Mon vécu de la guerre d'Algérie me rendait sensible à cette image, et à la méditation de l'auteur. Tous les accidents qui surviennent dans la vie des hommes, seuls, ou en groupe,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2017

ÈRE MACRON: LA SCIENCE SERA-T-ELLE RÉHABILITÉE?

La science, la vraie, pas celle qui affirme, mais celle qui démontre, vient de passer cinq années pénibles, après cinq précédentes déjà chaotiques.  Ces dix années ont vu la montée en puissance des affirmations tranchantes, ou des dénis catégoriques. En médecine, il y avait même du beau monde qui participait aux autodafés des legs des deux siècles précédents. Le pouvoir politique ajoutait la légitimité qui sort des urnes. Pourquoi la science échapperait-elle à la liberté des opinions? Les intéressés, assommés par la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juin 2017

ILS ONT CAPTURÉ UN HOMME, ILS RENDENT UN "LÉGUME".

Le régime nord-coréen était tout heureux d'avoir pu mettre la main sur un visiteur ennemi, un étudiant, qui s'était permis de mettre dans ses bagages une affiche exposée dans son hôtel. Condamné à quinze ans de travaux forcés, il est resté au secret, jusqu'à ce que, brusquement, "IL" le libère, et le renvoie dare dare par avion sanitaire, vers son pays, les États-Unis. En effet, le travailleur forcé n'est plus bon à grand chose. Il est dans le coma depuis un an, à la suite d'une toxi-infection botulique. Celle-ci, liée à la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juin 2017

LES GROS SOUS DE CARLOS GHOSN.

Ouvrez votre télé sur une chaine "commerciale", vous vous apercevrez que la bagnole est encore une "chose" très sérieuse. Elle vaut le coup, elles doivent valoir le coup de cette débauche de publicités. Très sophistiquées, très inventives, luxueuses, pour tout dire. Elle ne font pas scandale. Pour quelques esprits chagrins, sûrement. Ellles doivent être efficaces, car les "capitalistes" ne dépensent pas leurs sous pour rien. Tout relâchement doit retentir sur les ventes et le chiffre d'affaires, et rappeler à l'ordre les radins. Par... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 juin 2017

LÉGISLATIVES DEUXIÈME TOUR: UN DÉBAT À VALEUR DE TEST.

Je n'apprendrai rien à personne, sur la situation créée par l'engouement des électeurs pour le Président Macron, et ceux qui se réclament de lui, rassemblés dans le mouvement LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE. Le deuxième tour, qui aura lieu Dimanche prochain 18 Juin, sera fait majoritairement de duels entre un candidat (ou candidate) de LREM, le plus souvent en tête, et le survivant de l'Assemblée Nationale sortante.  Survivant, ou survivante, qui compte rallier les électeurs des partis vaincus, en leur faisant valoir le "danger" d'une... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 juin 2017

MACRON: "TOO MUCH?"

Entre la jalousie, et le dépit, le triomphe des partisans du Président fait siffler les serpents. Ils se voient déjà contraints au silence, mais aussi, "raides comme passe-lacets". Ce n'est pas la mouise qui les tracasse le plus, mais le pouvoir que promet une telle majorité. En principe, dans une démocratie, on ne devrait pas s'en plaindre. La nôtre a connu des "chambres introuvables", et a survécu. Celle de fin 1968, dès l'accalmie obtenue par le pactole déversé, n'a pas réussi à rassurer complètement le Général Président. Qui,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]