24 novembre 2015

DIFFICILE D'ÊTRE PLUS C..!

Je ne sais pas dans quelle catégorie placer ce billet, rapportant une bavure de l'armée de l'air turque (avec l'assentiment de son gouvernement). Un souvenir, associé: un film avec Stan Laurel et Oliver Hardy. En noir et blanc. Stan Laurel est tout seul dans un poste, équipé d'une mitrailleuse. On le voit préparer son repas en ouvrant une boite de conserve. Il verse son contenu dans sa gamelle, puis jette, par dessus son épaule, la boite vide. La caméra suit la boite. Qui atterrit au sommet d'une pyramide de boites. Depuis combien de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 novembre 2015

APRÈS LES MASSACRES, LA RÉFLEXION.

Il ne s'agit plus, cette fois-ci, du chef de l'État, de son gouvernement, de ses actions de police, mais du peuple français, choqué par l'agression, qu'il faut donc rassurer et calmer, tout en l'empêchant de rendre oeil pour oeil, dent pour dent, tentation à fleur de peau. C'est à ceux qui se présentent comme sages par profession que "le Monde" donne la parole, dans son édition datée des Dimanche 22 et Lundi 23 Novembre 2015, pages 18 à 21. J'y associe l'ordonnance du Docteur Diafoirus, en page 31, "saignare, ensuita purgare". Il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 novembre 2015

LA LENTEUR, DIGNE D'ÉLOGE OU NON, APPARTIENT À L'HUMANITÉ.

Le monde animal est, à l'échelle de l'histoire de la vie, quasi immobile. L'individu humain est très rapide. Conscient de sa finitude, il se dépêche d'accomplir sa vie, et de notre temps et dans notre société, de jouir de tout ce qu'elle offre comme plaisirs. Mais toutes les sociétés humaines du présent pratiquent la lenteur, envers et contre toutes les raisons de se presser. La dificulté de mettre tout le monde d'accord est l'unique raison. Ainsi des guerres. Ayant dépassé l'étape individuelle de la décision, du chef de clan, du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2015

FRANÇOIS HOLLANDE, VLADIMIR POUTINE: LEQUEL A "VIRÉ SA CUTI"?

Selon leur opinion, ou leur sympathie, les commentateurs du dégel subit des relations entre Hollande et Poutine en attribuent le mérite, ou la faiblesse, à l'un ou à l'autre. Il ne me parait cependant pas difficile de reconnaitre que celui qui a changé, de posture, de discours, est Vladimir Poutine. Le maitre du Kremlin était, il a  peu de temps encore, le chef "sûr de lui et dominateur" qu'on a subi sur le front ukrainien, dont on pouvait encore douter à la suite des accords de Minsk (qui risquaient d'être de Muninsk), dont la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2015

"CET ANIMAL N'EST PAS MÉCHANT. QUAND ON L'ATTAQUE, IL SE DÉFEND!"

Cette définition concerne l'éléphant. Elle va comme un gant à François Hollande. Là, "On" les lui a brisées, menu, menu, comme lui aurait fait dire Michel Audiard.  Ce n'est pas la première fois que ce personnage tout en rondeurs se fâche....rondement. Le coup de poing sur AQMI au Mali fut une surprise, pas seulement pour les fiers bandits du désert, mais aussi pour les français, dont bon nombre de ses électeurs.  Les massacres commis à Paris par les commandos de l'État Islamique*, multipliant par sept ou huit le bilan des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 novembre 2015

UN CONGRÈS QUI NE PLAISANTE PAS.

Usant d'une disposition constitutionnelle ajoutée par son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, le Président François Hollande s'est adressé solennellement au Congrès, réunion des députés et des sénateurs. Il leur a présenté l'ensemble des mesures défensives et punitives, prises en réaction aux attentats meurtriers, massifs, visant des civils dans des lieux symboliques de la capitale, le Stade de France, où il se trouvait , une salle de spectacle musical, le Bataclan, et diverses terrasses de cafés et de restaurants, représentant l'ensemble... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2015

EFFETS POLITIQUES DES ATTENTATS DE PARIS.

Les effets politiques des attentats djihadistes à Paris promettent d'être importants, si....l'arrière tient. Le changement de ton et de mots du président François Hollande, du Premier Ministre Manuel Valls, l'offre d'unité de François Fillon, puis, de Nicolas Sarkozy, sont des attitudes significatives. Je signale aussi, l'Éditorial d'Alexis Brezet, directeur des rédactions du Figaro. L'enquête a déjà permis l'identification de deux "kamikazes". Quant à l'effet de surprise, il tient à la préparation de l'opération en Belgique, au... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 novembre 2015

ATTENTATS MULTIPLES À PARIS

J'en ai trouvé l'annonce à l'ouverture de mon ordinateur. Ma famille, demeurant près d'un des lieux attaqués, voulait me rassurer. Un flash du Point énumérait les faits, et annonçait un bilan inouï. 120 morts, au moins, dont 8 terroristes, tués ou suicidés (ceinture d'explosifs). Le Président François Hollande, présent au Stade de France, un des premiers lieux attaqués (à l'extérieur) a vite réagi. Toutes les forces de police et les moyens médicaux d'urgence ont été mobilisés. L'État d'Urgence a été décrété. François Fillon, député... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2015

EMMANUEL MACRON, OU LE "FOU DU ROI". MAIS LE ROI N'EST PAS HOLLANDE, C'EST LE PEUPLE!

Emmanuel Macron, parle, de nouveau, beaucoup, ose dire des vérités pas bonnes à dire, et fait parler  de lui, en bien. Sauf par la Cour. Tous ceux qui l'entendent, les médias, en premier, sont surpris par son culot. Mais le peuple, cette abstraction permanente, dans une surprenante majorité, l'approuve, accepte ses critiques d'un présent bloqué, ses mesures hérétiques. Le premier sentiment qu'on éprouve, c'est qu'il parle pour le Président, son mentor, qu'il "mithridatise"* le peuple avec ce que tôt ou tard, IL lui fera subir,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2015

ANGLETERRE! ANGLETERRE!

Je ne peux donner complètement tort à ces hommes qui assiègent l'Angleterre depuis la base de Calais, où s'ouvre l'objet de leur désir, le tunnel sous la Manche. S'il n'existait pas, ce tunnel, que doivent maudire et s'en mordre les doigts, les anglais, les assiégeants se répartiraient le long des côtes de la Manche, et auraient beaucoup moins d'espoirs. Il y aurait, sans doute aussi, bien plus de drames humains. La mer est encore plus meurtrière que les trains. Oui, je ne peux leur donner tort, car la grande-Bretagne est un pays... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]