28 février 2016

LA PUISSANCE SYMBOLIQUE DE NOTRE DAME DES LANDES.

Les images aériennes du territoire désigné comme l'emplacement sacré du paradis terrestre, ne peuvent que rabattre cette emphase. On ne voit que de la forêt atrophique et des herbages délimités par des haies.Vu du sol, ce n'est pas plus engageant. Mais l'empêchement de transformer cette zone ingrate en un aéroport international, desservant une région éloignée de l'Île de France, est devenu une grande cause nationale. Quinze mille personnes rassemblées pour montrer l'opposition irréductible, venues de toute la France, en renfort de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2016

LA CRISE DE L'AGRICULTURE FRANÇAISE ET SES RETOMBÉES POLITIQUES.

Une crise profonde, structurelle et durable, de notre élevage, une baisse conjoncturelle du prix des céréales, secouent notre agriculture depuis quelques mois, aggravant une situation nationale peu réjouissante. Celle qui touche l'élevage et la production laitière concerne les entreprises modestes, dépendantes des marchés. Or, ceux-ci sont détabilisés par une augmentation sensible des productions de masse, qui concerne maintenant plusieurs états membres de l'Union Européenne, dont certains sont des nouveaux venus. Leur atout est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2016

LA VÉRITÉ DE L'ÉCOLOGISME.

J'écoutais, hier après midi, une émission de LCI que j'apprécie. "Politiquement show". Qui réunit habituellement un politologue, Olivier Duhamel, Professeur à Sciences'Po, des journalistes du Figaro (le plus souvent Alexis Brezet, Directeur du quotidien), un spécialiste des sondages  et des élections, Jérôme Jaffré, et un invité politique, alternativement de gauche ou de droite. La modération est assurée par Arlette Chabot*. L'invité de du jour était Denis Baupin, Député écologiste des Yvelines, mais surtout, pilier écologiste**... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2016

LES CRIS DES VAUTOURS.

 Il y a toujours loin entre les annonces du Président François Hollande et leur réalisation. Sa parole est napoléonienne, ses actions d'une prudence de sioux. Et les cow-boys surveillent les mouvements. Pour les français, la réalité est une. Des millions de chômeurs, une activité économique languissante, marchant au pas de l'escargot. Qui rentre dans sa coquille dès qu'elle entend des voix. Voilà le placide François Hollande désigné comme loup féroce. Comme il fait un beau voyage, ses ennemis peuvent se promener dans ses bois,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2016

GREENPEACE ET SON NÉO-COLONIALISME.

Grand émoi chez Greenpeace ces jours-ci. Voilà que les africains se permettent de planter des palmiers à huile et des hévéas, là où ils ont quelques chances de pousser, c'est à dire, là où il fait chaud, et où il y a beaucoup d'eau. Ce faisant, ils cessent de résorber l'excès de CO2 produit par les malheureux pays riches en industries. Pour résumer, "ils nous pompent l'air!". Voyons donc! Le palmier à huile n'est pas un arbre. Il n'en a pas les qualités mécaniques, mais il a un tronc qui peut monter jusquà vingt-cinq mètres, ce qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2016

RÉFÉRENDUM DES ANGLAIS: POURVU QU'ILS DISENT NON!

Prises de panique, toutes les nations continentales de l'Union Européenne ont promis à David Cameron tout ce qu'il voulait pour qu'il puisse défendre le maintien des liens avec l'Europe, devant son Parlement. Ces privilèges pourraient donner des idées à certaines nations, entrées dans l'Europe récemment, peut-être plus par un intérêt très raisonné que par passion. Alors, pourquoi se gêner, si les vingt-sept autres sortent leur portefeuille à la première demande? Du côté anglais, c'est par contre la passion qui motivera les votes... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 février 2016

MON ADRESSE À KAMEL DAOUD.

Cher Monsieur, Les médias français vous ont fait connaitre de leurs lecteurs ou auditeurs, quand votre livre, Meursault, contre-enquête, a fait partie des ouvrages en compétition pour le prix Goncourt.  Je vous ai découvert à cette occasion, j'ai lu votre livre, je l'ai trouvé sévère, difficile, je l'avoue. Mais j'ai toujours été passionné par les auteurs choisissant la langue française pour écrire leurs livres, lui rendant hommage, nous provoquant parfois par leur perfection. J'ai en même temps fait votre connaissance, de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 février 2016

LA DERNIÈRE CARTE DE FRANÇOIS HOLLANDE.

L'allègement du Droit du Travail, annoncé par François Hollande et sa Ministre, sera-t-il autre chose qu'un coup de plumeau, ou un coup de peinture?  Ce qui en a déjà été dit ne reprend rien de ce que souhaitent le Medef, les économistes sages, les politiques soucieux du redémarrage du pays. On sent à l'énumération de l'essentiel que le changement pourrait bien être nul. J'ai déja écrit, maintes fois, que la gauche française était trop dogmatique pour s'interroger, au niveau de son encadrement subalterne, sur les raisons de ses... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 14:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 février 2016

BREXIT: NE RIEN CÉDER!

Les anglais raisonnables admettent que la sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne serait une erreur. Les anglais vivant en France sont encore plus sévères. Manifestement le mot "erreur" leur parait trop faible. Les français peureux craignent que le ciel leur tombe sur la tête. Ceux qui ne le sont pas admettent que ce "Brexit" serait sans conséquence grave pour l'Union. Ils ne retiennent pas les anglais. Les gouvernements des autres pays européens jouent le jeu de la désolation. Par principe, probablement, car la dislocation... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2016

LA MISE EN EXAMEN DE NICOLAS SARKOZY.

C'est un coup dur pour l'ancien président de la République, et président en exercice du parti Les Républicains. Tout indiquait  qu'il se voyait "the right man in the right place" pour arrêter la course à l'abîme déclenchée par son successeur, François Hollande. Son handicap depuis son retour en politique était que les personnalités de son parti l'avaient remis sur ses pieds, et étaient convenus d'un mode de sélection du candidat à la présidentielle de 2017, des primaires à deux tours. François Fillon, son ancien Premier... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]