02 décembre 2017

OBAMA QUI RIT, TRUMP QUI ENRAGE

Pendant que le Président Obama joue son rôle, maintenant unanimement apprécié, au moins par comparaison, son successeur problématique ne sait plus où donner du "tweet". Un moustique assoiffé ne pourrait pas l'énerver plus que le dictateur nord-coréen et sa démangeaison d'en découdre à la bombe atomique. Sur le territoire américain seulement, semble-t-il penser! L'idée d'en prendre autant sur son pays, le perdant en même temps que sa vie et son peuple, le retient peut-être, mais l'indisponibilité de la fusée adéquate est plus... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2017

MÉDITATIONS À PROPOS D'UNE FUSÉE.

Kim Jong Un, le petit roi de Corée du Nord provoque de nouveau Donald Trump, avec le lancement d'une fusée. Intercontinentale? L'altitude atteinte à la verticale ne le certifie pas. Comme pour un pipi en l'air, l'altitude atteinte ne prouve que la force de la vessie, le bon calibrage de l'urèthre, la bonne préhension du zizi. Quand il s'agit d'une fusée, c'est sa puissance de lancement qui est calculable. Par le lanceur, qui connait la masse en jeu Une trajectoire parabolique, dont la "corde" horizontale a une valeur essentielle, est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2017

ROBERT BOURGI, UN PARRAIN SUSCEPTIBLE?

LCI recevait hier soir un invité mystérieux, Robert Bourgi. J'en avais entendu parler comme d'un ami généreux de François Fillon, tant par une place au sommet des donateurs, que par un cadeau de trois costumes d'un réputé habilleur de Paris. Les trois costumes étaient en fait des torpilles, qui ont contribué au naufrage du candidat des Républicains. Alerté, le PNF s'est empressé de les ajouter aux casseroles déjà accrochées aux basques de François Fillon. Il avait, auparavant, décrit dans le détail son rôle dans la "Françafrique",... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 novembre 2017

ROUND'UP OR ROUND'OUT, THAT IS THE QUESTION!

Ce n'est pas une mince affaire! Car l'importance sociale et politique de notre agriculture s'est réduite comme peau de chagrin, à partir des années d'après-guerre (39-45), avec l"arrivée de la mécanisation des principales productions agricoles. Le monde agricole s'est réduit aux exploitants et à leurs familles. Selon les territoires, leur productivité, ou la nature des principales productions, les exploitants ont gagné en puissance, ou, au contraire, en ont perdu, jusqu'à pas loin de zéro. Or, c'est un trait bien enraciné, les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2017

L'OUTREMER....OU COMMENT S'EN DÉBARRASSER?

Nous avons, à deux reprises, participé à un grand jeu, celui de planter notre drapeau sur des terres, occupées, mais par des humains en état d'infériorité technologique face à nous, leurs "découvreurs-en-second". Le premier grand jeu des  petits drapeaux suivit la découverte des continents américains, par Christophe Collomb et quelques autres. La loi du premier occupant ne s'appliquant pas encore, ou plus du tout, c'est le découvreur, au service de son roi, qui prenait possession de la découverte en son nom. Si le premier... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2017

TANT QU'IL Y AURA DES HOMMES....ET DES FEMMES.

Je ne suis pas inquiet de la passion qui a saisi notre société, et dont l'objet est double: rabattre la domination, de fait, des hommes, majoritaires dans les couches dirigeantes, les plus instruites, les plus proches du pouvoir, et promouvoir activement l'égalité des femmes, par un choix hors compétition,un "numerus clausus". J'ai toujours attribué, et je ne change pas d'avis, cette inégalité, à l'instinct de compétition présent dans la mentalité masculine, quel qu'en soit l'objet, force physique pour commencer, sélection par les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 novembre 2017

L'AFFREUX DILEMME DE L'IMMIGRATION.

L'arrivée de l'hiver, tout doux et tout sec qu'il soit, donne aux flux migratoires, en provenance de l'Afrique ou du Moyen Orient, un caractère de plus en plus dramatique. Au sud, un continent, au moins ses deux tiers nord, "cherche" à vider son contenu humain en Europe À l'est, le Moyen-Orient, en feu, exerce une pression moindre, car contenue sur place par une Turquie qui tient parole, qui respecte son contrat avec l'Europe. Sans être tari, le flux de migrants motivés, s'est réduit. Je ne jurerai pas que l'approche de la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2017

EMMANUEL MACRON EST IL FROID?

C'est ce que pense Françoise Grossetête, Vice-Présidente du PPE, le groupe des élus de droite au Parlement Européen. Il n'exprimerait pas ses sentiments. Qu'il soit, surtout maintenant, dans son rôle de Président de la République, défendu , me semble justifié par son état "d'homme public". Mais au début de sa campagne présidentielle, il s'est souvent laissé aller à des états émotionnels plutôt excessifs. Par la suite, il s'est repris et contrôlé. Président, maintenant, il a une obligation de réserve, de sérieux. Mais il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2017

L'ASTEROÏDE VENU D'AILLEURS.

Les sciences me consolent mieux de la bêtise française (la seule dont mon destin dépend) que les autres discours.  Je n'observe pas le ciel moi-même, car celui qui est au dessus de ma tête est toujours brumeux (plus que ma tête, en tout cas). Je confie donc cette tâche aux professionnels, dont les rapports sont toujours palpitants. Ainsi de cet astéroïde, apparu dans notre ciel il y a quelques semaines, dont l'origine a rapidement été établie en dehors de notre système solaire, en raison de sa trajectoire en direction du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2017

LA DISPARITION INQUIÉTANTE DU SOUS-MARIN ARGENTIN.

Les sous-marins sont des navires de guerre conçus pour naviguer sous la surface de la mer, afin de rester invisibles. Ceux qui ne disposent pas de l'énergie nucléaire, mais, classiquement, de l'alternance électrique, en plongée, et du diesel, en surface, ce qui permet, en même temps, de recharger les batteries, doivent donc, périodiquement, émerger, et accomplir un parcours en surface. La navigabilité est alors médiocre, et une mauvaise mer, ce qui est le cas sur le parcours prévu du bâtiment, peut être fatale, par irruption d'un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]