05 juillet 2018

PÉTITION EN VUE DU TRANSFERT DE MON CORPS AU MUSÉE DE L'HOMME (APRÈS MA MORT, ÉVIDEMMENT!)

Il n'y a pas d'âge pour sortir de l'idiotie. Je viens d'en avoir la preuve! Il parait qu'il y a un risque majeur à porter son linge de corps neuf, avant de l'avoir fait laver au préalable. On peut se retrouver couvert d'eczéma, suintant, ravagé par le grattage, à faire fuir les foules, sur le passage desquelles on se trouve.  J'ai failli mourir idiot, mais curieusement, mon ignorance m'a protégé, je ne l'ai jamais fait, qu'il vienne du commerce patenté, ou du marché, dont j'aimais l'atmosphère, et le bon vieil habilleur (aussi... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 juillet 2018

LES PRISONS ET LES HOMMES

Pendant des millénaires, le maintien de l'ordre des sociétés a reposé sur la peine de mort ou le bannissement. La prison ne semble avoir concerné que les dominants, se faisant de l'ombre entre eux.  L'évolution vers ce qui devient la norme des sociétés modernes, l'égalité de la sanction pour un délit défini, quelque soit le statut social de l'auteur, est difficile, en raison de la résistance des classes dominantes. Et la fin de la peine de mort dans la plupart des mêmes sociétés, a réduit à un unique moyen les sanctions des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 juin 2018

POUR UN PEU PLUS DE SCIENCE DANS LA POLITIQUE, OU LES EMBARRAS DE MONSIEUR HULOT.

C'est le souhait, lâché par un bulletin d'agronomie, qui m'est adressé régulièrement.  Oui, mais quelle science?  Elles sont séparées en sciences "exactes", et "sciences humaines". Les premières sont démontrables, mais aussi réfutables, dès qu'un fait nouveau doit être intégré, et oblige à un renouvellement de la théorie en vigueur. Les secondes sont les sciences "humaines", fondées sur l'interprétation de faits, dont les humains se reconnaissent les auteurs(des faits et des interprétations. On ne peut démontrer, ni... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juin 2018

QAND MIMIT, LA MARIONNETTE DU BÊBÊTE-SHOW DISAIT:"LA POLITIQUE, C'EST UN MÉTIER!".

Cette formule péremptoire, supposée exprimer la conviction prêtée à François Mitterrand, m'a toujours parue juste et profonde. Car un métier ne se limite pas à la liste qui les énumère, mais à l'esprit qui anime l'humain qui l'exerce, la partie qui résulte de son apprentissage, et celle qui engage ses sentiments, ses passions, son "coeur". Je ne vois pas pourquoi elle ne concernerait pas les professionnels de la politique. François  Mitterrand devait la vivre ainsi. Parmi les derniers, Sarkozy la faisait vibrer,  François... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 juin 2018

LA CHASSE À L'HUMANITAIRE.

Ça a commmencé en Centrafrique, ce pays misérable, maintenant, divisé entre ses musulmans et ses chrétiens, et où les français, en uniforme ou en blouse blanche, ont été accusés de n'être venus là que pour "se taper des filles". Ça c'est prolongé par l'ONG OXFAM, engagée à Haïti, dont elle a du se retirer, tellement étaient insistantes les rumeurs d'un dévoiement de l'objectif des humanitaires, "avoir" des filles, au lieu de les nourrir, de les soigner. En Centrafrique, ex colonie française, notre sentiment de responsabilité nous a... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 juin 2018

UN COMPLÉMENT À LA THÉORIE DE LA RELATIVITÉ.

 Notre monde est bouleversé par un événement énorme: un prêtre, chargé de baptiser un enfant déjà réactif, a essayé de calmer la discutailleuse par....une claque?...deux...? L'histoire ne dit pas si Dieu a entériné cette intronisation dans la religion fondée par son fils, mais le monde humain comme un seul homme, y voit l'abomination des abominations. Ce prêtre a-t-il fondé l'État chrétien, sur le modèle de l'État islamique? La montée en mayonnaise de tout fait ordinaire, pour peu qu'il implique un religieux, montre, pour... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 juin 2018

UNE BONNE BLAGUE DE NOTRE DROIT!

Nous jouissons d'un droit écrit, couvrant tous les cas imaginables et possibles, ne laissant que peu de marge aux décisions de juges. Nos cheminots sont en ce moment en grève "perlée", c'est à dire, ni totale, ni continue. Elle fait ch--r les usagers, mais ne les asphyxie pas, ni dans les trains, ni dans les rues. Grâce à l'imagination de leurs syndicalistes, et à leur force de persuasion, ils disposent de jours de congé supplémentaires, en plus des jours légaux,au prorata des jours de travail. La participation à la grève étant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 juin 2018

LA NOUVELLE "BAVURE" DU PRÉSIDENT DONALD TRUMP.

La mise en actes par le Président américain de sa lubie de séparer de leurs parents les enfants de migrants, surpris sur le territoire des États-Unis, choque violemment un grand nombre de citoyens américains, qui se sentent humiliés par l'image que montre d'eux leur président*.  Leur protestation, leur désaveu, sont très nets, sincères, et attendus. Le citoyen américain s'idéalise tout autrement. Il se sait capable de violence, mais ne s'approuve pas, bien au contraire. L'impudeur de ces cages séparées, contenant, l'une, les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 juin 2018

LES RÉPUBLICAINS, ENTRE DE GAULLE ET BONAPARTE.

Quelle que soit la référence choisie, elle concerne le portrait du chef choisi, même par défaut. Quand Nicolas Sarkozy s'est retiré de la vie politique, en 2012, Jean-François Copé, Secrétaire Général, s'est saisi des commandes et de l'image qui s'y associe. François Fillon, Premier Ministre de l'ex-Président, a pris la décision d'incarner la revanche de 2017, et, dans ce but, de de faire désigner comme président par le parti UMP. L'élection interne pour le poste de Président de l'UMP, opposant Jean-François Copé et François Fillon,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 15:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 juin 2018

SNCF: LE REFUS OBSTINÉ DE LA CGT DÉVOILE SA VISION POLITIQUE.

Bien sûr, si un journaliste demandait à Philippe Martinez s'il considérait comme légitime la République, il répondrait sûrement que Oui, la République, son Président, son gouvernement, son parlement, sont légitimes. Pourtant, par sa décision de poursuivre, seul s'il le faut, le mouvement social qui perturbe depuis plus d'un mois le service public, "de fait" qu'est la SNCF, signifie pour beaucoup une fin de non recevoir une réforme élaborée par un parlement  et un gouvernement, élu par le peuple pour le premier, désigné par le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]