11 février 2019

TANT VONT LES CRUCHES À L'EAU, QU'À LA FIN....ELLES NOUS LES CASSENT!

La lassitude des français face au phénomène des gilets jaunes, a pris peu à peu, une ampleur sensible, qui a tout d'un bruit. De plus en plus, les contre attaques en provenance du "vulgum pecus" se font plus mordantes, à l'encontre des plus voyants, qui ne se sont pas oubliés dans la redistribution du butin. D'un seul coup, les voitures qui les transportent ont attiré l'intention. Elles sont d'occasion, mais pas de n'importe quelle marque. Ce changement de visibilité nous rappelle qu'il s'agit d'hommes, et non d'anges du paradis. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
09 février 2019

Y A-T-IL DES BONNES GUERRES CIVILES?

Ça fait maintenant quatre mois que des grandes manoeuvres ont lieu à Paris et dans quelques grandes villes, chaque samedi. De la casse, des horions, pour les manifestants et les policiers, réciproquement. Des blessures sérieuses, qui témoignent de la violence réciproque. C'est tout. Aucune solution ne montre le bout du nez! Comme je l'ai affirmé, notre état tient bon, fait son travail, assure le fonctionnement administratif, sécuritaire, solidaire, financier. De l'État. S'iln'y avait pas de médias pour nous informer des exploits... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 février 2019

LE PRÉSIDENT DES JEUNES.

Je suis heureusement tombé, hier après-midi, quand j'ai ouvert une chaine d'information, sur la rencontre du Président Macron avec des jeunes, venant de divers départements.  Un par un, une par une, le récit d'un harcèlement, l'exposé d'un handicap, celui d'un succès professionnel, était exposé calmement, avec confiance et courtoisie, par ces jeunes de diverses origines. Le Ministre de lÉducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, était présent, confirmait les faits, décrivait les actions présentes et futures, formant un projet... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:12 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
07 février 2019

LES MALHEURS ÉCOLOGIQUES DE LA VIE POLITIQUE.

La politique s'occupe des humains, l'écologie les voue aux gémonies.  Il en résulte que, périodiquement, un écologiste partenaire sous conditions de la politique, lui claque la porte au nez. Du côté extérieur! Normalement, les politiques abandonnés devraient pousser un ouf de soulagement, car les exigences de l'humanité sont antinomiques de celles de l'écologie: vouloir avoir chaud quand il fait froid, vouloir avoir la fraicheur quand il fait chaud. Si ce n'était que ça! L'humain veut aller à la mer quand il fait chaud, et à... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 février 2019

GILETS JAUNES, UNE ANALYSE PRÉCIEUSE.

Il me semble essentiel de signaler une analyse de Gérard Grunberg, publiée aujourd'hui sur l'excellent site Telos-EU.com. Examinant le discours commun et répétitif des Gilets Jaunes, il constate une similitude avec celui des "sans- culottes", définissant la primauté de la doctrine sur les hommes qui la portent, et dont l'aboutissement fut la terreur, frappant aussi bien les élus du peuple que ses vrais ennemis. L'essentiel de cette pensée est l'insignifiance de la représentation, soumise à la doctrine. Et non son interprète. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:54 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
04 février 2019

QU'ATTEND LE PRÉSIDENT MACRON DE SON RÉFÉRENDUM?

Si, "normalement", il compte sur l'approbation populaire des propositions qu'il compte faire à la fin du grand débat en cours, il sait que les réponses à ce modèle de consultation se partagent inégalement entre une réponse à la question, et une réponse au poseur de la question.  Dans cette optique, compte tenu de son niveau de popularité, c'est sciemment qu'il envisage d'être désavoué....et de pouvoir...démissionner dignement. Mais il sait qu'il sera promptement regretté, en raison du spectacle, peut-être bien plus, que... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2019

LE BORDEL EN FRANCE:QUESTION DE SOUS OU DE CARACTÈRE?

Ce samedi comme les onze précédents, le mouvement dit "gilets jaunes" et leurs suiveurs manifestent à Paris et dans quelques grandes villes où il reste quelque chose à casser. Au nom du gouvernement, le Ministre de l'intérieur délègue sur les champs de bataille annoncés (c.à.d., déclarés), les forces de police présumées suffisantes. À limiter la casse et le nombre de blessés. Les morts ne sont pas prévus. C'est un compte à part. Pendant la semaine, les "civils", c'est à dire, ceux qui travaillent et se reposent le samedi et le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:35 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
31 janvier 2019

FAUT-IL AVOIR PEUR DE RÉCUPÉRER NOS DJIHADISTES (PRISONNIERS) ET LEURS FAMILLES?

La meilleure solution serait de n'avoir peur de rien, de n'être guidé que par notre raison et nos valeurs. Il n'est pas dans nos coutumes  de solidariser les auteurs de crimes ou délits et leur famille (épouse et enfants). C'est pourtant ce qui se présente depuis peu avec la fin, de fait, du conflit syrien, dont l'État Islamique a été un acteur majeur, combattant d'une part le Régime syrien de Bachar Al Assad, et créateur d'un état islamique sur le territoire syrien, à l'ambition de rétablir un califat islamique, relançant la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:18 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
31 janvier 2019

ADRESSE À LUC FERRY.

Cher Luc Ferry, Vous recommandez au Président de la République, qui dispose de ce pouvoir, de dissoudre l'Assemblée Nationale. Pour quelle raison?  Parce que sa composition ne reflète plus l'état de l'opinion? C'est un fait banal et rapide. Pour bien faire, il faudrait une élection législative tous les.....j'allais écrire quinze jours,....je pousse jusqu'à trois mois. Mais ce serait contraire à l'esprit de notre constitution de 1958, tirant la leçon de l'instabilité favorisée par celle de 1946. Tous les pouvoirs qui se sont... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 janvier 2019

LES ÉTRANGES CHOIX DE LAURENT WAUQUIEZ.

 La douleur, lancinante, tortionnaire, de Laurent Wauquiez, c'est l'élection d'Emmmanuel Macron à la Présidence de la République, en Mai 2017. Cette élection devait être la réparation de celle de 2012, perdue par Nicolas Sarkozy face au futur désastre incarné par François Hollande, le choix hésitant de la gauche. Le concurrent vraiment sérieux, Dominique  Strauss-Kahn, avait perdu ses chances dans une chambre d'hôtel new-yorkais, pour un petit, mais impérieux, excès de libido. Notre poulain en 2017, François Fillon, adoubé... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]