10 avril 2014

ÉLOGE DE L'AMITIÉ.

Ne soyons pas mesquins! Rendons hommage au sens de l'amitié dont a témoigné le Président François Hollande. Un copain, con, mais pas coquin, reste un copain. Harlem Désir a été touché par le principe de Peter en accédant au poste de secrétaire général du P.S. Comme l'avenir du P.S. a encore de l'importance, il a été décidé de l'exfiltrer. Par amour, craignant pour sa vie, ses subordonnés le séquestraient*. Au grand étonnement du monde politique, de l'opposition, mais aussi de la majorité, il a reçu en consolation un portefeuille de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 avril 2014

LES ABEILLES ET LES HOMMES.

Je place cette réflexion dans la catégorie "société", car elle l'implique de diverses manières. Les abeilles ont connu une période de paix "royale", d'une durée de 58 ou 59 millions d'années, juqu'à l'apparition de l'homme, il y a un million d'années ou plus. Et il semblerait que le chasseur-cueilleur qui nous a représentés pendant "un certain temps", a vite découvert les délices des provisions que ces petites bêtes accumulaient dans leur nid, pour leur progéniture. Courageuses, en plus, "elles" se remettaient au travail sitôt les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2014

À CHACUN SA SCIENCE(LES FRANÇAIS ET LA SCIENCE)

La science, ou les sciences, ne sont plus un savoir pour tout le monde. Ce n'est plus, pour beaucoup, en France, qu'une opinion, ou une croyance, ou, encore, une invention personnelle. L'intérêt pour un fait entrant dans la catégorie des sciences de la nature est un filtre qui déterminera son évaluation, son rang sur une échelle d'angoisse, ou de révolte, personnelles, mais à vocation universelle. Trois faits "défrayent la chronique" d'un de mes quotidiens préférés, aujourd'hui, 8 Avril 2014. Un tremblement de terre affectant les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 avril 2014

LE DIVORCE ROSES-VERTS, LES RÈGLEMENTS DE COMPTES (I)

Un divorce, ça libère. On n'est plus obligé de faire semblant de s'aimer, pour la galerie. Cécile Duflot avait toutes les dispositions naturelles pour tirer la première sur l'infidèle. "Hollande est incapable de prendre une décision". Constat qui rassemble de plus en plus d'approbations, mais c'est méchamment envoyé! Bien sûr, on peut l'entendre autrement:'Hollande est incapable de prendre une décision...conforme aux exigences de "l'allié" EELV. D'un côté, tant mieux, car ces exigences sont exorbitantes, et annuleraient tout espoir... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2014

"APOCALYPSE NOW", 2

La violence des phénomènes météorologiques de l'été 2013, celle des tempêtes atlantiques de l'hiver 2013-2014, la douceur, oubliée, du même hiver, et un printemps précoce, semblent avoir remis en selle le discours catastrophiste du GIEC, ses prédictions apocalyptiques.  Plus aucune variabilité "naturelle" du climat n'est maintenant admise. Toute variation d'une ampleur propre à frapper les esprits, à se graver dans les mémoires, est portée au compte de la présence humaine, de sa voracité multiforme. Et c'est évidemment le moment... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2014

L'APOTHICAIRE ET SA PRÉPARATION MAGISTRALE.

J'avais déjà touvé étrange la façon dont le Président avait formulé son choix. La potion que va devoir prendre Manuel Valls me parait bien amère et laxative. À part deux nouveautés, les ingrédients ont déjà beaucoup servi. L'infortuné Premier Ministre va connaitre les effets secondaires: coliques et nausées. Au contraire de la pièce de Romain Rolland, c'est le pharmacien Mousquet qui manipule le Docteur Knock! Les principes irritants ou inefficaces, les substances non indispensables, et les allergisantes, ont été retirées de la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 avril 2014

LE DIVORCE ROSES-VERTS: PAS DE REGRETS, SURTOUT!

L'alliance des "roses" et des "verts" était "contre-nature", uniquement tactique, destinée d'un côté, le candidat Hollande, à "retenir" des voix, de l'autre, les "Verts", à avoir un pied dans le pouvoir, se faire garantir ce qui leur tenait à coeur, comme l'abandon de l'énergie nucléaire, la réduction drastique de la consommation des énergies fossiles, et l'extension du "bio" à l'ensemble de notre agriculture. La masse des électeurs des socialistes a une demande bien plus immédiate, et moins austère: un état-providence, qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2014

L'ADRESSE DE FRANÇOIS HOLLANDE...À SES INFIDÈLES.

La grave défaite des socialistes aux élections municipales, espérée modeste, mais finalement proche d'une déroute, a contraint le Président de la République à prendre la parole et à poser quelques actes. À commencer par accepter la démission de Jean-Marc Ayrault, et nommer Premier Ministre un rival, d'un autre niveau d'ambition que l'ancien Maire de Nantes, et Président du groupe socialiste à l'Assemblée. Mais avait-il besoin de présenter ces changements par des mots de contrition, de culpabilité, plutôt que de responsabilité?... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 mars 2014

SOUVENT FRANCE VARIE...

"Ils" ne voulaient pas le croire. C'était uniquement par mérite qu'ils avaient gagné en 2008. Ce serait uniquement par mérite qu'ils seraient récompensés en 2014, quoi qu'ils aient fait à partir de Matignon et de l'Élysée. L'effet "Parodi" ne pouvait les concerner. La "passion de l'ignorance" a encore piégé les politiques au pouvoir. C'est à croire qu'ils ne font jamais de retour en arrière, d'analyse des scrutins qui ponctuent la vie démocratique. La versatilité de l'opinion, ils n'en ont jamais entendu parler. Ils avaient tellement... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 mars 2014

LES SOCIÉTÉS "MODERNES" ET LEURS "ARCHAÏSMES" AU GOÛT DU JOUR.

Si l'eau d'un fleuve n'est jamais la même, sa place, son lit, ne varient pas, ou peu, à l'échelle de plusieurs générations. Le fleuve des croyances humaines connait le même changement permanent, mais plus rapide, plus impétueux, parce qu'il doit charrier la production d'une source unique, le besoin de croire, qu'on appelle aussi "crédulité" en termes courants. Parce que les savants n'aiment pas le langage simple, ils ont inventé la créditivité, un besoin de croire, comme la faim ou la soif. De grands fleuves, qui ont coulé pendant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]