10 mars 2014

APPELEZ-MOI: "MONSIEUR"!*

Le passage de la nature animale à la nature humaine, il y a quelques millions d'années, a entrainé avec lui une "injustice" dont la nature brutale s'accommode, la séparation des fonctions sexuelles. Au sexe féminin d'assurer l'essentiel du renouvellement de l'espèce, au sexe masculin de concourir avec des rivaux, afin d'avantager les meilleurs gènes participant à la fécondation, et donner les meilleures chances à la progéniture produite.  Qui dit compétition dit "loi du plus fort", et cette sélection est à la source du tort... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2014

QUAND LES BRETONS PERSISTENT ET SIGNENT.*

Il y a une constante de l'histoire de la péninsule bretonne, au moins à partir de la chute de l'empire romain et de la constitution d'une France par l'envahisseur germanique dominant le territoire gallo-romain. Les périodes d'affaiblissement des maitres de la Gaule s'accompagnent d'une régression économique et politique de la Bretagne.  Il est évident que nous nous trouvons dans ce cas de figure. Des bretons en arrivent à penser que leur solution serait de prendre le large. Il faut leur reconnaitre le bon sens, quand ils... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2014

"VOUS AUREZ JURIDIQUEMENT TORT PUISQUE VOUS ÊTES POLITIQUEMENT MINORITAIRES!"

Ce "cri du coeur," lancé par le député Laignel à l'opposition de droite, lors de l'ouverture de la session parlementaire suivant la victoire de François Mitterrand en 1981, résonne à chaque retour de la gauche au pouvoir. Mais, cette fois-ci, l'expérience aidant, il prend des dimensions concrètes. Le procès du prédécesseur débute dès sa défaite. Si on peut soupçonner des juges mal aimés de mettre en oeuvre leur vengeance, qui trouvera toujours un os à ronger, on ne peut pas dire que le vainqueur politique défende le vaincu au nom du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 mars 2014

UKRAINE ET RUSSIE: L'ESSENTIEL À SAUVEGARDER.

La situation se décante et s'éclaircit, mais reste délicate, en raison de l'évidente perversité de Vladimir Poutine, qui n'est qu'aux premiers pas de son projet, reconstituer dans un même coup l'Empire des tsars et l'Union Soviétique, avec juste un peu moins de misère et d'obscurantisme, arrosés de vodka. En l'absence d'une pesée ferme de l'allié américain, en phase de reconstruction intérieure, pour cause de crise, et d'isolationisme, l'Union Européenne n'a que le choix de soutenir une Ukraine qui affirme son identité et son choix... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2014

"LES PAROLES S'ENVOLENT, LES ÉCRITS RESTENT....

....et les enregistrements des paroles équivalent à des écrits! Pourtant, la Loi prévoit que les enregistrements pratiqués à l'insu de leurs futures victimes sont interdits et frappés de nullité. L'actualité récente, et la très proche, attestent que personne, du haut en bas de la société, ne respecte ce principe. Jérôme Cahuzac fut contraint de se saborder, en raison de l'authentification de sa voix, sur un enregistrement d'une conversation téléphonique, organisé par une personne hostile. Les entourages de Madame Bettencourt... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 mars 2014

QUI FAUT-IL CROIRE, LA BOURSE, OU LES JOURNAUX?

Si à Simferopol, ou dans d'autres lieux, quelques épisodes de la partie de gendarmes et voleurs sont encore joués, si à Moscou, Wladimir Poutine souffle sur les braises, sur "les marchés", on a cessé de vendre, et on rachète. Il n'y aura, en ce mois de Mars 2014 ni réédition de Budapest 1956, ni de Prague 1968. L'Ukraine occidentale est posée sur les bras de l'Union Européenne et du FMI, et qu'ils s'en débrouillent, l'Ukraine orientale est en "stand by", dans l'attente qu'elle sache ce qu'elle veut, "Victor Yanoukovitch....n'a plus... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 mars 2014

ALORS, COPÉ, FILLON, BERTRAND, ET LES AUTRES, "ON" FAIT DES CACHOTTERIES À JEAN-MARC AYRAULT ?!

C'est le Premier Ministre qui s'en plaint, dans une interview au Parisien. Il n'est pas fatigué, non, ni découragé. Le Président le débarrasserait des deux tiers de ses ministres, il ne dirait pas non. Mais "ça ne le regarde pas", comme aurait dit Thierry Roland. Surtout, il en veut particulièrement à l'UMP, qui le critique, mais ne lui dévoile pas ses recettes pour redresser la situation. Quel égoïsme anti-patriotique! Alors que du temps de Sarkozy, le P.S. ne ménageait pas ses efforts pour faire adopter par la majorité au pouvoir,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2014

LA RUSSIE SE PAYE...AVEC LA CRIMÉE!

Poutine a comblé de joie tous les nostalgiques de l'URSS, en confirmant la primauté de ses valeurs sur celles d'un Occident bêtement libéral et démocratique. Bon joueur d'échecs, il a bouffé en un seul coup la Reine, très mal protégée sur le bord Est de l'échiquier, et, de plus, très consentante! Il peut encore progresser, dans les mêmes conditions, vers l'Ouest, où une Ukraine bien-pensante, parle et pense en russe. Puis vers le Sud-Ouest, où la ville d'Odessa, née russe, pourrait préférer la paix russe à la fièvre ukrainienne. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2014

SALADES ÉLECTORALES.

Si mon précédent billet traitait du doute par lequel semblaient saisis des hommes politiques du Centre, celui-ci résulte d'une certitude qui a gagné l'actuelle majorité: celle d'une "raclée" promise à chaque échéance électorale, au cours du quinquennat en cours. La dernière, la présidentielle de 2017, est encore dans son écrin. Quel que soit leur bord, les politiques n'ignorent pas l'histoire, même s'ils le laissent croire. C'est pourquoi, c'est sans tarder que les futurs perdants ont entrepris de trafiquer les règles électorales en... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 février 2014

DOUTES INSTITUTIONNELS.

La constitution de la Vème République est combattue depuis son origine par la gauche et l'extrême-gauche, mais aussi par l'extrême-droite, à laquelle le système électoral (scrution uninominal majoritaire à deux tours) ne peut garantir une représentation nationale ou territoriale, aucun appui des autres partis n'étant jamais accordé à la formation d'extrême-droite. Elle ne doit ses succès qu'au recrutement de nouveaux électeurs, protégés par le secret du vote. Les raisons de l'hostilité de la gauche à la constitution de la Vème... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]