15 février 2017

DITES SEULEMENT UN NOM, SEIGNEUR POUTINE, DÉVOILEZ-NOUS NOTRE AVENIR!

Vous auriez fait le Président Trump, aux USA, et vos agents s'en vantent, au point de se faire virer(de leur job américain). Mais vous n'avez pas empêché le coup de poignard dans le dos de François Fillon, qui promettait une meilleure entente avec vous, et une levée des sanctions que vos manières en Ukraine vous ont values. Vous ne nous ferez pas croire que vos services n'étaient pas au courant du complot. Vous auriez pu en toucher un mot au commanditaire. Tout sentiment étant réciproque, vous ne sauriez bouder Marine Le Pen, qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2017

DU COLÈJE NAJAT AU LISSÉ PAPILLON.

TOTNEIB NO AREHHCRAM RUS AL ETÊT! Il faudra attendre au moins cinq ans pour accéder à cette étape essentielle de notre novlangue. Car une pause se profile, et la dernière nouveauté (à moins qu'il s'agisse d'un archaïsme) de la pédagogie libérée du passé, ne fait pas jaser qu'à Landerneau. Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué, pourquoi insérer de l'ordre, dans le cerveau des enfants, alors que la confusion rime avec libération? Faut il rire de l'introduction du concept de prédicat dans l'initiation aux usages du... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2016

PETITE ANNONCE:"ACHETONS TRÈS CHER (UN MILLIARD D'EUROS) DIX-HUIT MILLIONS DE VOIX."*

Le marché ne sera conclu qu'en Mai 2017, mais les premiers versements interviendront en Janvier de la même année, sous forme d'abattements sur les impôts calculés (revenus de 2015). Les allègements sont déjà votés, mais comme récompense d'un bon vote présumé, en faveur du bon Président sortant.  Mais ce dernier ayant abusé de la patience des électeurs par quelques bêtises, son retrait de la compétition a été la conclusion. Cependant les orphelins voudraient bien que leur majorité soit reconduite, que l'un, ou l'une, de leurs... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2016

QUAND LA DÉMOCRATIE CHOISIT SES PRÉFÉRÉS.

Chacun a pu remarquer que notre droit ne prend pas en compte la préséance. Si un quidam à la recherche du calme et du bon air s'installe à la campagne, il pourra, si le coq de son voisin, installé là depuis "toujours", l'empêche de dormir, obtenir par voie de justice le silence du coq. Par contre, si c'est la sonnerie des cloches qui le dérange, "il" aura davantage de mal. Il y a davantage de défendeurs. Sur le pourtour des villages, existent généralement des exploitations agricoles, ou des élevages. Les plus importants disposent... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2016

SPORT OLYMPIQUE: UN HOMMAGE APPUYÉ D'ÉRIC LE BOUCHER(L'OPINION)

L'économie est une discipline sévère. Si les sentiments font partie des paramètres de la conjoncture économique, l'évaluation de leur influence reste subjective. Éric Le Boucher, un de nos meilleurs journalistes se consacrant à cette matière, la plus fluide, la plus incertaine, m'a surpris ce matin par un billet uniquement consacré aux sportifs de haut niveau, offrant leurs exploits aux millions de spectateurs des Jeux Olympiques. Il exalte leur volonté, la rigueur de leur préparation, la ténacité dans leur participation, et, pour... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2016

LA SCOUMOUNE RUISSELANTE DE FRANÇOIS HOLLANDE.

Pour les non initiés aux jargons méridionaux, la scoumoune (prononcée, souvent, "schcoumoune") décrit une malchance récidivante. Dans le récit moqueur que le Courrier Picard fait des cérémonies commémoratives de la bataille de la Somme, débutée le 1er Juillet 1916, la coïncidence des premières et copieuses averses avec l'arrivée du Président de la République, fait "tilt" avec divers épisodes similaires, que le président semble attirer, et subir stoïquement. Mais, méchanceté bien française, ça fait rire, plutôt que s'apitoyer. "IL"... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2016

DES ABEILLES QUI FONT DÉSORDRE!

D'abord, elles inversent le bon ordre politiquement correct: on s'en plaint au lieu de les plaindre. Ça se passe dans le village de Giraumont, dans l'Oise, près de Compiègne. Je l'imagine cossu, habité par des gens aisés, qui fleurissent leur jardin. Mais ils ont des problèmes avec leurs voitures et leurs costards, car une sorte de granules jaunâtres tombe en pluie en ce moment. "Ils" s'écrasent et font des taches malororantes. Leur nature et leur origine ont été identifiées: des déjections d'abeilles!  Le complice est un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2016

L'ÉTAT HONTEUX.

Je viens de supprimer mon dernier billet, vidé de tout sens par la prosternation du gouvernement devant la violence d'une partie tout à fait particulière de la jeunesse.  Celle qui n'est ni assez complexée pour rester muette face au sort qui lui est promis, ni assez outillée pour se prendre en mains et se passer de l'assistance de la société pour un accès à son avenir. Elle a imité ce qui s'est passé ailleurs, un mouvement protestataire rappelant celui des étudiants de 1968, mais reprenant le modèle du parti espagnol Podemos,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 décembre 2014

LE MASSACRE DE PESHAWAR.

Pour un occidental vivant dans un pays "administré", ce qui vient de se passer dans cette ville du Pakistan, son horreur méthodique, est impensable. L'effet de surprise dans un pays en état de guerre civile, ne l'est guère moins. Et, pourtant, ça a bien eu lieu, "ils" l'ont fait, le plus complètement possible, en prenant tout leur temps. Les rescapés n'ont dû leur vie qu'en faisant les morts, en se cachant efficacement. Le commando est maintenant assiégé dans un bâtiment de l'école, protégé, semble-t-il, par un nombre important... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2014

LA PASSION DE L'IGNORANCE, CONTRE CELLE DU SAVOIR.

Il s'agit d'un projet élaboré dans les coulisses de l'Éducation Nationale, et mis entre les mains de notre Ministre, Najat Vallaud-Belkacem, à la limite du "burn-out", en ce moment. Ce projet est parti d'un constat douloureux: née du désir d'émanciper le peuple par le savoir, utile à la meilleure expression possible de la démocratie, et facteur d'égalité des chances, l'Instruction, gratuite, laïque et obligatoire, a placé sous nos yeux enfin désillés, cette évidence: plus instruite, notre société est encore plus inégalitaire qu'avant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]