06 août 2013

SIGNES D'APPARTENANCE RELIGIEUSE: L'UNIVERSITÉ, AUSSI?

Le phénomène avait perturbé le monde scolaire, plus particulièrement le secondaire, dont les élèves sont à l'âge de l'affirmation de l'identité. La seule solution a été d'interdire tous les signes d'appartenance religieuse. Dans les établissements publics ou sous contrat. Mais l'Université, qui reçoit des jeunes adultes, supposés libres, dans l'affirmation ostensible de leurs convictions, la tolérance a été, tacitement, considérée comme possible, sans risques, la maturité des élèves étant présumée faire obstacle à tout embrigadement.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 juillet 2013

RELIGION ET DÉMOCRATIE: UNE QUESTION DE TEMPÉRATURE.

François Hollande, en visite à Tunis, a déclaré à ses dirigeants actuels, pour l'essentiel, membres du parti Ennahda, parti islamiste proche des Frères Musulmans, que "l'islam était compatible avec la démocratie". C'est gentil, courtois, mais, en fait, ça dépend!... De la ferveur de la foi. Imaginons notre pays, où la majorité des électeurs seraient revenus à une foi catholique ardente, dans le contexte d'une phase militante de l'Église. Une loi comme celle du mariage pour tous aurait-elle pu passer? Il est évident que non.La... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2013

L'AFFAIRE "BABY-LOUP", SUITE, MAIS PAS FIN.

C'est le témoignage émouvant de la fondatrice, à la fin des années 1980,  de cette "crèche" associative, qui me ramène à ce qui ne peut être résumé à une péripétie juridique. Ce qu'expliquait cette femme, une réfugiée de la dictature chilienne de Pinochet, c'est que son projet, réalisé en commun avec d'autres femmes, issues d'immigrations diverses, vivant dans un même quartier populaire de Chanteloup-les-Vignes, visait à soulager ces femmes d'une partie de leurs obligations maternelles, afin de leur permettre de travailler et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 mars 2013

AFFAIRE D'ÉGLISE, AFFAIRE D'ÉTATS.

Je dois bien en être à ma sixième élection pontificale, mais je n'ai pas le souvenir qu'aucune précédente ait constitué autant un "suspense", et ait été autant médiatisée. En nombre de chaines, en durée d'émissions aux dépens des autres. Ma vision est peut-être déformée par ma dépendance à la diffusion par satellite, qui concentre les chaines vivant de la publicité, donc, de leur audience. Il n'est pas douteux qu'elles vont au devant des désirs et des goûts de leurs téléspectateurs. Il y a un rapport étroit entre l'abondance des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mars 2013

DRÔLE DE FRANCE!

Si notre presse écrite est réservée, ou plutôt discrète, nos journaux télévisés consacrent tous au moins un chapitre, voire les trois-quarts de leur temps d'antenne, à l'événement du mois, la démission du Pape Benoît XVI, et  l'attente anxieuse de son successeur. Leurs écrans sont pleins de monsignori à calotte rouge qui vont et viennent dans les rues de Rome, et dès qu'un visage d'un prélat français est reconnu, il est invité à une déclaration. Comme aucun d'eux ne semble avoir de chances d'être élu, leur liberté de parole est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 novembre 2012

La France confessionnelle. La place du catholicisme. Celle de l'islam.

En pleine préparation du "mariage pour tous", c'est à dire l'extension de cet acte d'état-civil aux homosexuels, l'Église catholique donne de la voix. Le mot "mariage" étant commun à la religion et au langage laïque, l'Église en défend la version sacrée (par elle), exposée à la confusion. D'un côté, il est ridicule d'en faire le reproche à l'Église, qui fonctionne selon la logique crée par la foi, de l'autre, il est imprudent, pour ne pas dire plus, de faire comme s'il n'existait plus de fidèles catholiques en France. "Vous aurez... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2012

Le mariage homosexuel: l'État n'oblige pas l'Église, l'Église n'oblige pas l'État.

La nouvelle majorité qui a en charge l'État a mis à son programme la reconnaissance du mariage des homosexuels et de tous des droits afférents à cet acte, dont l'adoption d'enfants. Ce projet a été approuvé en même temps que le Président  qui l'avait inscrit parmi ses propositions, et par la majorité législative qui a suivi. Les sondages sur cette question précise donnent 65% de réponses favorables au mariage, un peu moins à l'adoption. La démocratie fonctionne selon la logique, "autonome", de la "vox populi", amortie par le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 août 2012

Les bévues de Gennevilliers.

Un coup de menton qui tourne en eau de boudin. Voilà la mésaventure que viennent de vivre la ville de Gennevilliers (Hauts de Seine) et son maire. Dans une colonie de vacances de la ville, l'adjoint chargé d'inspecter ces oeuvres sociales chères à ces communes populaires, s'aperçoit que deux moniteurs présents au réfectoire ne s'alimentent pas. Musulmans, ils respectent le jeune du Ramadan. Or, à la suite d'un accident imputable à cette pratique peu compatible avec une activité normale, une clause a été introduite dans les contrats... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2012

Un phénomène nouveau: l'offensive du religieux dans le sport.

Par un curieux retour des choses, la pénétration lente, mais irrépressible, du mode de vie occidental dans les sociétés traditionnelles musulmanes de l'Arabie, permis par l'argent gagné avec le pétrole, argent surabondant qu'il faut bien dépenser, a fini par atteindre les femmes, soigneusement cachées, mais aimées et peut être craintes, par les maris et les pères, soucieux de paix dans leur vie très privée. L'apparente soumission des femmes dissimule sûrement des manipulations qui inversent le rapport de domination. Il faut se... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2012

Les suites "religieuses" des crimes de Toulouse

Mohammed Merah, l'assassin de militaires musulmans et d'enfants juifs à Toulouse, s'est autorisé de sa religion et de son concept de "guerre sainte". À ses premières victimes il reprochait de porter les armes contre les combattants musulmans d'Afghanistan. À ses dernières, d'être juives, d'appartenir à un peuple, ennemi dès l'origine de l'Islam, qui a aggravé son cas en reprenant à la Terre d'Islam la partie qui avait été son berceau historique, pour le motif qu'il pourrait y vivre sans partage et maître de sa sécurité, après deux... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]