09 février 2015

Y-A-T-IL UN GÈNE DU CRIME?

C'est le compte-rendu d'une étude rassemblant des résultats collectés en Europe et en Amérique du Nord, lue dans La Presse, de Montréal, qui me suggère une réflexion sur cette question. L'existence de criminels d'une particulière violence, d'une obstination dans la conduite criminelle étonnante, malgré l'accumulation de peines de prison qui accaparent l'essentiel de l'existence d'un homme (habituellement), posent la question d'un "atavisme", d'une détermination génétique, imposant à un sujet cette déviance irrépressible. Dans les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2014

TERRORISME ET MIMÉTISME.

Sydney, Joué-les-Tours, Dijon, des passages à l'acte se proclamant terroristes, et faisant des blessés et des morts, ont provoqué leur lot d'émotions et de commentaires perplexes. Quelle est la part d'un fanatisme tout frais, ou recuit, ou d'une suggestibilité mentale pathologique, dans ces passages à l'acte? Doit-on, du côté des responsables politiques, mettre ces actes dans le bilan de l'ennemi djihadiste, admettre les critiques attendues des médias et des citoyens alarmés, ou apaiser les mêmes en soulignant la "responsabilité" de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 novembre 2014

ROSETTA, OU LA SCIENCE JOYEUSE.

Le succès de la science spatiale européenne, dans l'état actuel de son résultat, est digne d'être accueilli par les hourras et les congratulations de ses acteurs, nombreux à se partager des tâches très partielles, mais toutes essentielles à la réussite. Et les profanes, admiratifs, éblouis, applaudissent. Les esprits chagrins ne savent pas quoi dire, car il s'agit d'une science vouée à la connaissance de notre monde physique. Si ses besoins en matériels divers sont satisfaits par des industries de pointe, qui auront d'autres usages,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2014

QUAND ÉBOLA RÉHABILITE LA SCIENCE.

Les ravages commis par le virus Ébola en Afrique de l'Ouest, parmi les populations pauvres, dépourvues de moyens médicaux et d'hygiène, ont mobilisé progressivement les ONG vouées à la misère du monde, puis leurs bases dans leurs pays d'origine, soucieuses de sauver leurs soignants contaminés et en danger de mort, et, enfin, les états concernés, effrayés par la menace sur leur population, leur panique possible," au cas, où?" Il y avait, sur place, des cas de guérison, "naturelle". D'adultes atteints, seulement. Les enfants mouraient,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 avril 2014

L'ÉDUCATION ET LA DICTATURE DE LA ROUTINE.

"L'ancienneté d'une erreur ne lui accorde pas le statut d'une vérité". Cet aphorisme lu un jour dans le "Monde" me revient souvent, lorsque je me livre  à l'analyse de nos répétitions. Dans le "Monde" daté du 16 Avril 2014, en page 20, un article signé Mélinée Le Priol* fait état du débat (feutré) qui s'est ouvert à l'Éducation Nationale à propos de la dictée, considérée depuis les origines comme l'instrument de l'enseignement de l'orthographe, alors qu'il n'en est que celui du contrôle de l'acquisition. Le succès ou l'échec de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 01:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2014

LA THÉORIE DU GENRE: PUISQU'ON EN REPARLE....

On en reparle tant et si bien, que des parents, bien chauffés par des "lanceurs d'alerte" (il n'y a aucun sujet qui échappe à cette profession, en croissance évidente), ont retiré leurs enfants de l'école publique, à la grande fureur de Vincent Peillon,  Ministre de l'Éducation Nationale. Il proteste contre l'accusation, affirmant que la théorie du genre n'est absolument pas exploitée, sous aucune forme, dans aucune nuance, par l'Éducation Nationale. Ce n'est pas l'avis des protestataires, qui ont remarqué d'étranges propos, ou... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 janvier 2014

UNE "BONNE" ÉTOILE.

L'actualité franco-française ne m'inspirait pas. Son radotage aurait forcément entrainé le mien. Entre les faits, et les fesses, que choisir? L'ukrainienne donne à réfléchir, à la fois comme repoussoir, et comme exemple: courage, esprit de sacrifice, à Kiev. Mais à Paris, déprime, accablement, hébétement, d'un peuple qui se contente d'envoyer au diable ses politiques, qui a la liberté, mais bientôt plus rien d'autre. Je ne regarde plus le ciel, car celui qui est au dessus de ma tête est toujours gris ou nébuleux. Il n'est clair et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 novembre 2013

HOMME NEURONAL, OU HOMME PARLANT?

C'est un titre curieux des pages "sciences" du "Monde" qui a attiré mon attention:"Dieu, ADN, et dépression". La lecture de l'article m'a appris que les chercheurs en neuro-sciences s'intéressaient à ce phénomène commun, au moins par l'histoire, à toute l'humanité, l'adhésion à une religion.  Tous les phénomènes existant dans la nature peuvent intéresser des scientifiques, et ils ont bien raison de ne pas en laisser un seul, hors de leur champ d'intérêts. Ainsi serait née, à mon insu, je l'avoue, une "neurothéologie", qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 octobre 2013

DE LA MÉLANCOLIE À L'AMOK.

Je réédite ce billet de 2009, non que l'actualité l'exige, mais en le relisant, je me suis rendu compte d'une erreur de rédaction à corriger. Il est plus facile de le rééditer que de le rechercher dans des archives anciennes. La folie meurtrière de l'adolescent allemand, qui "en voulait à la vie"*, est, avec les événements semblables qui surviennent presque tous les jours dans notre monde occidental, le signe d'un profond changement culturel de nos sociétés . Pendant trois millénaires, des humains de tous âges, appartenant à notre... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2013

L'ENNEMI DE MON AMI EST MON ENNEMI!

La nouvelle a provoqué un grand émoi, et a suscité les commentaires les plus pathétiques dans nos médias télévisés. L'apparition, dans quelques territoires francais, d'un ver, un "platelminthe", de couleur noir luisant, qui dévore nos braves et précieux lombrics, ces êtres très simples, qui se nourrissent des micro-organismes qui vivent dans la terre. Ils rejettent les résidus de leur digestion, formés de substances directement assimilables par nos plantes. Les galeries qu'ils creusent servent à la circulation de l'air et de la pluie.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]