10 octobre 2011

À propos de la théorie du genre

L'introduction dans les manuels scolaires de la théorie du genre, qui professe que l'orientation sexuelle n'est pas déterminée par le sexe anatomique et hormonal, mais résulte du parcours culturel d'un sujet au milieu des autres humains*, a soulevé des protestations véhémentes de la part de responsables politiques, se voulant tolérants à l'égard des formes que peut prendre la sexualité humaine, mais irrités par ce qu'ils soupçonnent constituer une tentative de banalisation de ces formes de sexualité, tolérées par les sociétés... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
26 septembre 2011

Non, Einstein n'est pas mort (une deuxième fois) d'une rafale de neutrinos!

Je ne précipite pas sur le fait du jour, le "ras de marée", ou le "clapotis", qui donne une majorité à l'opposition, au vénérable Sénat, et sur son effet sur la cote de la peau de Sarkozy. Il parait que ça n'est jamais arrivé sous la Vème. Oubliées les difficultés du Président Charles de Gaulle avec le Sénat et son envie de s'en débarrasser! Non, je préfère revenir sur ce pavé lancé par la science de la matière dans le cocon des sciences "dures", appelées ainsi parce qu'elle sont dures à comprendre, sauf par quelques cerveaux... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 septembre 2011

Un peu de "relativité" dans notre science, svp!

C'est une information* évidemment "exploitée" par les climato-sceptiques. Un prix Nobel de physique, américain d'origine norvégienne, a démissionné avec éclat de sa société savante, pour la raison que cette dernière exigeait de ses membres qu'ils acceptent, bien que sans objet en science physique, le dogme du "réchauffement climatique d'origine anthropique". Or ce savant, non climatologue, n'ignorait rien des réfutations de ce dogme, et, surtout, ne pouvait accepter une telle condition idéologique. Il n'y a plus, de nos jours, de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 septembre 2011

Le pétrole monte, les cerveaux chauffent.

L'humanité continue de courir après le pétrole, irremplaçable dans l'immédiat, mais elle est consciente de ce que ses trouvailles dans les lieux les plus invraisemblables, "off shore" profond, ou arctique surgelé, seront flambées "en moins de deux". Tôt ou tard, il faudra lui trouver un remplaçant, et on ne voit pas comment l'intelligence humaine, et son activité particulière, la science, pourraient ne pas être mises à contribution.  Car l'option "décroissante" du retour au vélo, à la traction animale, au gazogène pour quelques... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2011

L'inceste est-il un fléau caché, rongeant notre société?

Un article sur ce sujet, de la journaliste de l'AFP Brigitte Castelnau, inspiré par un entretien donné par le DrCédric Grouchka, de la HAS (Haute Autorité de Santé) présente ce phénomène comme d'une ampleur réelle énorme, dans notre société française, car il serait dissimulé dans la proportion de 90%. Ce qui permettrait de multiplier par un facteur 10 le nombre de cas connus, avoués, au moins par leurs victimes, soit 3000 cas qui devraient être dépistés chaque jour, au lieu des 300 affirmés, et les deux millions d'adultes qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2011

Le crime de Médée au masculin

Il s'agit ici de la science de la déraison, que les sciences dures désavouent. Que se passe-t-il dans notre société pour que les pères se mettent à tuer leurs enfants, pour se venger de la femme qui les a portés, et qui ne les aime plus? La maternité a été jusque il y a peu de temps, l'apanage de la mère. C'était aussi la malédiction de la femme, promise aux douleurs de l'accouchement, et à la mort en couches. Les hommes ne revendiquaient rien de ce côté, leur sort étant relativement enviable, et envié. La mise au monde d'un garçon... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 janvier 2011

Une grrrande découverte!

Sans doute en raison de ses suggestions croustillantes, la presse profane s'en est emparée: nul n'ignorera désormais que les larmes des femmes inhibent le désir sexuel des maris et amants "normaux".  L'étude, "scientifique", ne s'est pas intéressée à la situation créée par les violeurs récidivistes. On sait pourtant qu'ils sont excités par les réactions émotives, en principe négatives, de leurs victimes*. Quelle drôle d'inhibition, se sont dit les savants. Comment est-ce possible qu'un homme soit découragé par les larmes... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2010

Climat: le grand dérangement....des esprits!

L'hémisphère Nord est actuellement en hiver, et cette évidence n'échappe à personne, même si il, ou elle, se subit pas la galère des routiers et des voyageurs. L'évolution de nos sociétés s'est ainsi faite que nous n'aimons la glace qu'en été! Le problème est que les climatologues sont actuellement en majorité à nous annoncer, depuis dix ans, que le climat "moyen" de notre terre se réchauffe inexorablement. Chaque année qui passe est annoncée comme la plus chaude jamais vue. Les preuves de l'assertion ne sont pas montrées. "On" est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 décembre 2010

Cachez-moi cet hiver que je ne saurais voir!

Cet épisode neigeux et froid, qui ne connaît que de courts répits depuis la mi-novembre, est dérangeant à un double titre (au moins): notre civilisation a pris l'habitude d'organiser le temps, celui des horloges et des calendriers, sans concession, de principe, au temps des météorologistes. Quand ce temps-là est le plus fort, c'est la civilisation qui doit céder, à sa grande humiliation. Comment? On ne peut pas partir en vacances? C'est un comble! À l'offensive de l'hiver, répond la contre offensive des peuples motorisés. Et ces... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2010

L'Antarctique n'est pas gentil. Pas du tout!

L'humanité est obsédée d'ordre. En réaction au désordre qui lui est imposé depuis que la conscience et la mémoire ont fait d'elle une victime et un témoin gênant. Régulièrement, "sa" maison est saccagée par quelque colère de La Nature. Aux débuts de l'humanité, l'élément (vent, eau, feu) était déchaîné par la divinité qui en était la gestionnaire. Les humains essayaient d'identifier la mouche qui avait piqué la divinité et provoqué sa crise. Leur recherche restant vaine, ils se posèrent vite la question de leur propre faute, et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]