21 mars 2017

LE GRAND DÉBAT DE TF1 (AVEC LES CINQ CANDIDATS LES PLUS CRÉDIBLES) D'HIER SOIR.

Le grand show organisé par TF1, rassemblant, pour une confrontation disciplinée, les cinq principaux candidats à la Présidentielle de 2017, s'est vite transformé en foire, et a largement débordé le temps prévu. J'ai décroché bien avant la fin, mais pas insatisfait.  Il a, je pense, été utile aux électeurs-téléspectateurs, mais aussi à des participants qui avaient tout à gagner à y paraitre. Tandis que d'autres, par leurs excès, ont du donner des frissons aux plus prudents de leurs électeurs. Deux postulants à la magistrature... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2017

POURRIEZ-VOUS VOTER POUR UN CANDIDAT MIS EN EXAMEN?

C'est la question posée par un sondage du Point numérique, auprès de ses lecteurs. Le résultat, stable sur quelques jours, est étonnant et rassurant pour les malheureux candidats (ils seront plusieurs, semble-t-il, d'ici au premier tour.) 67% des sondés affirment qu'ils pourront voter pour un candidat "mis en examen". Il est licite d'avancer qu'il s'autorisent à évaluer eux-mêmes les faits ayant conduit la justice à faire ses réserves sur les droits du candidat à participer à la compétition. Un droit "moral", puisque, effectivement,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2017

TROIS HOMMES, DEUX FAIBLES, UN FORT.

Mon premier "faible" est Tayep Raycip Erdogan, le Président turc, qui se croit l'héritier des grands sultans ottomans, et se verrait bien à la tête d'expéditions conquérantes et vengeresses vers Berlin et La Haye. Mais comme c'est impossible, il se satisfait de bordées d'injures, des plus ridicules, "à la Capitaine Haddock", presque. Sa revendication, envoyer ses ministres faire campagne auprès de la diaspora turque en Europe, afin qu'il ne manque pas une voix en faveur de sa désignation comme Président à vie. Héréditaire sera la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2017

PRÉSIDENTIELLE 2017: ET TROIS, ET DEUX, ET UN.

La campagne commence à peine, mais l'angoisse est trop forte pour qu'on attende patiemment la fin du premier tour. Qui dictera, j'ose l'avancer, les conduites dans les isoloirs des électeurs français. La situation me parait plutôt claire. Il y a un pouvoir "sortant", disqualifié, éclaté entre ses héritiers légitimes, nés et élevés dans le sérail, et la vraie religion, et l'enfant "naturel", plutôt  bien réussi.  Il y a deux pouvoirs "entrants", en tout cas comptant l'être. François Fillon, représentant l'opposition de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2017

APRÈS LE RASSEMBLEMENT DU TROCADÉRO.

Au lendemain d'un rassemblement fervent des partisans de François Fillon, estimé par la police à quarante mille personnes, nombre qu'il est honnête de retenir, car ses méthodes sont plus fiables que la pifométrie, la situation est restée claire dans les deux camps. François Fillon s'est senti encouragé, il a pu s'exprimer, il a maintenu sa candidature, légitimée par la primaire de Novembre 2016. Du côté des Républicains et des Centristes, on reste dans le désaveu, et on prépare fiévreusement un plan B, prévoyant de soutenir Alain... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 mars 2017

COUP DE TABAC SUR LE FILLON. DES RATS QUITTENT LE NAVIRE. LE MACRON ENVOIE DES CANOTS.

 François Fillon a reçu une convocation devant un des juges d'instruction....pour se faire notifier une mise en examen. Il se rebiffe et annonce à ses troupes qu'il maintiendra sa candidature. Quelques pointures politiques, comme Bruno Le Maire, ont décidé de déserter. Il avait pris au mot l'annonce par François Fillon qu'il se retirerait en cas de mise en examen. Ne s'estimant coupable de rien, il est revenu sur cette intention il y a longtemps et à plusieurs reprises, car la loi ne l'y contraint pas. Bruno Le Maire a fait un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2017

LA MISE EN EXAMEN DE FRANÇOIS FILLON NE CHANGERA RIEN.

"Elle" fera plaisir à ceux qui ne l'aiment pas et n'auraient jamais voté pour lui, mais ne fera ni chaud ni froid à ceux qui l'ont choisi, et pas davantage à l'intéressé qui s'y est préparé, et ne perdra pas plus de temps à se défendre, sauf pour répondre aux convocations des juges. Supposons qu'il soit élu Président de la République en Mai, toute action sera suspendue pendant la durée de son mandat.  Si c'est son rival Emmanuel Macron qui est élu, il ne me parait pas du genre à user de cet instrument pour faire le vide devant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2017

PRÉSIDENT, SINON...RIEN!, CHAPITRE II

C'est au tour de François Fillon, "estourbi"par l'attaque juridico-médiatique, mais rassuré par le resaisissement de ses troupes et de ses soutiens, de se remettre en marche (tiens, tiens!) et de parler le Président comme s'il l'était déjà. Attaqué dès le début de sa campagne sur ses propos sur la Sécurité Sociale, il a précisé ses intentions...rectifiées, et enrobées d'un onguent adoucissant(de la pommade, dit l'éditorial de l'Opinion). Il rafle, aussi, au passage, quelques idées du rival Emmanuel Macron, qui accuse le larcin,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 février 2017

UN DÉFAITISME, HANDICAP POUR FRANÇOIS FILLON.

Je ne me fie pas trop à la presse française, ou à nos médias radiophoniques et télévisés. "Ils" veillent à ne pas avoir tort trop vite, à maintenir au chaud la fricassée. Mais ma source québécoise, à la fois fraternelle et distanciée, se fait toujours l'écho du défaitisme qui a gagné la droite, après ce coup porté à son candidat légitime.Bien que contesté par les avocats, le PNF continue sa pression sur le candidat, en passant sur son gril ses grands enfants, qui ont eu l'imprudence de travailler pour lui, et recevoir de ses mains de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:18 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
05 février 2017

PRÉSIDENTIELLE 2017, SES PERSPECTIVES.

Si François Fillon est handicapé pour quelques semaines au minimum, Emmanuel Macron est de ce fait en bonne position. Il n'avait pas vraiment besoin de jouer au Père Noël. Heureusement, on va vers l'été. Les vacances, pour ses électeurs, la réalité, pour lui, s'il est élu, aideront à oublier les petits cadeaux. Son principal rival, le plus sérieux, reprend le combat. Il pourrait rassurer ses électeurs et ses troupes parlementaires, regagner, territoire par territoire, la confiance qui l'a mis en tête des Républicains.  Réalité... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]