18 novembre 2012

MÉLENCHONADES

Il rêve d’être le chef de ceux qui retireront les marrons du feu. De réaliser, avec l’appui de 15 à 20% des électeurs, la Révolution, la deuxième de notre histoire, mais la bonne cette fois-ci. Car, qui peut nier l’échec de la première, remplacée tardivement et en douceur par une démocratie représentative, bien encadrée par des institutions et des libertés publiques ? Son modèle, c’est Hugo Chavez, le militaire de gauche qui achète son pouvoir avec les revenus de son pétrole. L’absence de cette manne à l’appui d’un pouvoir... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 novembre 2012

Laissons Obama à sa m...., retour vers la nôtre.

La fête est finie, les lampions sont éteints, les commentateurs de l'élection présidentielle américaine se sont couchés avec leur dose de somnifère et de sirop Euphon*. La relève repeint en noir le futur. Barack Obama et sa charmante famille ont réintégré la Maison Blanche et Washingtion, où les conservateurs du Congrès l'attendent pour lui faire toutes les misères possibles, qui ne seront retenues que par le risque de trahir leur serment de servir les États-Unis.  L'autosatisfaction de notre gouvernement et de notre majorité,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2012

HARCELER HOLLANDE? LA BONNE PRESSE S'EN CHARGE!

Les français ont élu en Mai un collectionneur de temps. Pour les changer d'un brûleur de temps, toujours pressé, parait-il. Pour employer le langage des jeunes, notre président est "cool". À tous les points de vue. "On" ne rapporte pas, à son sujet, de colères homériques, accompagnées de salves d'insultes humiliantes. Mais cette sérénité, face à une dégradation de notre économie qui s'accélère, et de ses conséquences sociales, et aux mesures qui sont supposées redresser le bâteau, mais qui consistent à créer une voie d'eau de l'autre... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 octobre 2012

"Couacs" ministériels: il vaut mieux en rire qu'en pleurer!

L’incident n’était pas inconnu, mais pas très fréquent quand la droite était au pouvoir, car elle a gardé du gaullisme la tradition de la discipline militaire, celle de la grande muette, du silence dans les rangs. Comme les ministres sont en principe des « personnalités », il peut leur arriver qu’ils expriment leur opinion, « ex cathedra », un peu comme des évêques peuvent se croire Pape un court instant. L’exemple que je retiens dans l’histoire de la droite sarkozienne est l’imprudence verbale de Jean-Louis... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
06 octobre 2012

AU JOUR LE JOUR-V

LE PRÉCIPICE DE FLORANGE Ou « on » l’évite, ou, « on » s’y jette, par solidarité avec ses victimes. Arcelor Mittal a annoncé l’arrêt définitif des hauts-fourneaux, mais conserve l’usine d’aciers spéciaux. Les ouvriers, sûrs de perdre leur travail, crient « au meurtre ». Ils accompagnent leur protestation d’un blocage de la production d’aciers spéciaux. Le gouvernement fait ce qu’il peut. Le Président François Hollande a  reçu Mr Mittal à l’Élysée. La réponse du sidérurgiste a été claire : il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 septembre 2012

Jean-Luc Mélenchon au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro (II-2012)

  « Nous sommes des ayant-droits de l’élection présidentielle.» martelera à plusieurs reprises Jean-Luc Mélenchon, égal à lui-même, entre maitrise et insultes à ses persécuteurs, les trois journalistes qui l’ont invité. Comme ayant-droits dont aucune idée n’est reprise par François Hollande et son Premier Ministre , lui et son front de gauche ont tout lieu de se plaindre. Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? La gauche n’a pas « marqué son terrain », comme Sarkozy l’a fait pour la droite en 2007. 2 ou 3... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 août 2012

Quand Arnaud Montebourg a tort, et a raison!

Il ne m'a pas fallu attendre longtemps pour avoir un bon exemple à l'appui de mon dernier diagnostic: une France de propriétaires (25/08/2012): Arnaud Montebourg, ex-candidat à la candidature à la présidence de la République, Ministre...de la Magie Rose, en récompense de son alliance, a fait connaitre publiquement sa position sur l'électro-nuclaire. Non seulement il est pour au présent et au passé, mais aussi au FUTUR! Il a tort, et il a raison, dirait un rabbin*. Il a tort parce que ce n'est pas lui, le Président de la République.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 août 2012

La remontrance de François Fillon

La guerre civile syrienne continue, mois après mois, jour après jour, et sur le terrain aucune évolution ne se dessine vraiment. L'armée, puissante et bien équipée par l'allié russe, continue sa destruction méthodique, pan de mur par pan de mur, de tout ce qui peut abriter un "rebelle", ou un "terroriste", pour reprendre le vocabulaire officiel. Et ces rebelles, obstinés, irréductibles, continuent leur combat, rue par rue, mur par mur, avec les armes légères que leur font parvenir leurs amis, les pays arabes sunnites. Car à la simple... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 août 2012

Rififis à la roseraie de Matignon

Dès avant les législatives, et, bien sûr, après, la discipline, appelée aussi, solidarité gouvernementale, ne paraissait pas être le fort de l'équipe constituée par Jean-Marc Ayrault et le Président François Hollande. Paroles et initiatives précipitées et malencontreuses n'ont pas tardé, donnant le sentiment que les nouveaux ministres se considéraient comme les propriétaires de leur charge. Cela paraissait particulièrement vrai chez ceux qui s'étaient considérés comme "présidentiables", à un moment ou à un autre. Il leur restait... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2012

Jean-François Copé au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro-2012

Faute de temps, je ne suivrai les détails de l'entretien avec la fine équipe du Grand Jury. Le motif évident de cette invitation: le bilan électoral de 2007 à 2012, et les perspectives de la vie dans l'opposition de la puissante UMP, force essentielle de la droite de gouvernement. Sa défaite y a créé des tensions centrifuges, des "inventaires", et des ambitions, plurielles et tendancielles. Avec l'annonce de la candidature de François Fillon à la Présidence de l'UMP, la "guerre des chefs", dans la perspective de 2017, a commencé. Il... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]