20 octobre 2009

Le présent et le futur des services publics

La France se clive sur ce sujet selon les mêmes lignes qu'en politique. Avec cette différence qu'il se forme au jour le jour, en fonction des circonstances, des "alliances objectives" mouvantes. Un citoyen de gauche assujetti à la SNCF du fait de son emploi la maudira globalement durant la période de galère imposée, mais défendra le statu quo du "service public". Un autre, placé dans le même cas, maudira les syndicats de cheminots, et applaudira aux projets de réforme de l'entreprise publique. "On" nous bassine tous les jours avec... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2009

Ségolène Royal au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

C'était le grand retour sur la scène politique de Ségolène Royal. Je n'aurais pas aimé manquer cet événement. La première demi-heure fut surprenante: une Ségolène Royal sereine, sage, au bon sens du terme, raisonnée dans ses commentaires de l'actualité. Oui, le prix Nobel de la Paix attribué à Barack Obama est mérité. Il a déjà accompli beaucoup de choses, aux États-Unis même, et sur le plan international. Le prix Nobel l'oblige à poursuivre, à persévérer. C'est ainsi qu'il l'a compris et accepté. Est-ce que c'est compatible avec... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2009

La social-démocratie. Sa place en France

J'ai pu écouter hier, en fin d'après midi, une émission de LCI, d'un intérêt toujours soutenu, "Politiquement show". Sont habituellement réunis autour de Michel Field trois journalistes, un de gauche, Denis Olivennes, un de droite, Alexis Brézet, et un barbiériste, Christophe Barbier. S'ajoutent un Professeur de Sciences Po, Olivier Duhamel, dont les sympathies, souvent mises à mal, vont à la Gauche, et un invité politique, parlementaire de droite ou de gauche. Hier, c'était Yves Jego, ancien secrétaire d'État à l'Outremer, et député... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 septembre 2009

Roselyne Bachelot au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Notre Ministre de la Santé était hier soir la protagoniste du trio de chats du Grand Jury. Il me semble qu'il n'y a pas si longtemps qu'on l'a vue dans cette émission. Mais il est vrai que la grippe A(H1-N-1) la propulse au premier rang. Les premières questions, appuyées, intrusives, portent cependant sur les rumeurs qui accompagnent l'engagement de ministres dans la campagne des régionales. Poussés à s'engager, mais promis à la démission forcée en cas de victoire, afin de se consacrer pleinement à leur nouvelle tache, on se doute... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
18 septembre 2009

Des "calaisiens" pas comme il faut

Il y a des connaissances qui plaisent, qu'on enracine en soi, et d'autres qui ne plaisent pas, et sur lesquelles on s'assoit. Pour les malheureux irakiens et afghans qui fuient la guerre, ses meurtres à tout va, et sa misère, il y a un savoir: une fois le pied mis sur le sol britannique, à bonne distance des contrôles frontaliers (en l'occurrence le quai du port de Douvres), il n'y a plus aucun risque de se faire prendre. Le délit de "faciès", le contrôle systématique de l'identité, n'existent pas. Celui qui a réussi à passer, a dans... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2009

François Hollande au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

  François Hollande, invisible pendant ces derniers mois, absent des conflits qui ont déchiré le Parti Socialiste depuis le Congrès de Reims, faisait donc sa rentrée hier soir, comme invité de cette émission redoutable, mais combien prestigieuse par sa sévérité, cruelle, même, pour un homme politique (ou une femme, aussi). Sa posture était celle d'un homme qui se voulait sérieux, calme, solide. Un "présidentiable" pour tout dire...sans le dire. D'abord harcelé sur la question de l'élection controversée de Martine Aubry au... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2009

Luc Chatel au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Luc Chatel a deux casquettes, porte-parole du Gouvernement,et Ministre de l'Éducation Nationale.   La parole du gouvernement étant un trésor convoité, il est normal qu'elle soit enfermée dans une mallette à serrure à combinaison, attachée au poignet du ministre par une chaînette. La première partie de l'entretien a été consacrée à parler du contenu de la mallette. Bien pleine ou ne contenant qu'un petit billet de cinq lettres? La soif de confidences des trois journalistes était bien légitime, l'impression de brouillage en... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2009

Manuel Valls au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Il n'est pas douteux que le discours de Martine Aubry, en clôture de l'Université d'été du Parti Socialiste, a sonné le redémarrage de la vie politique, dans une France encore groggy sous l'effet du beau temps chaud et des vacances marquées par le retour des valeurs simples, dont les français avaient oublié le goût. Ce discours pétri de démagogie, de manichéisme, d'auto-satisfaction d'un passé formidable, à se demander pourquoi le dernier chef de l'armée des anges s'est fait coiffer par le leader de l'extrême droite, justement dans... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 août 2009

Le Parti Socialiste botte en touche.

Cette tactique propre au rugby possède deux utilités; -se rapprocher progressivement de la ligne de but adverse, plus difficilement accessible par l'attaque frontale. -écarter le danger d'une attaque de l'adversaire, permettant le regroupement de la défense. En politique, l'expression est une métaphore de l'évitement. Évitement de toutes les solutions qui divisent radicalement, qui sont des obstacles insurmontables. La "primaire(ouverte)à gauche" fait partie de cette tactique qui "ne mange pas de pain". Elle fait la quasi unanimité,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 août 2009

Daniel Cohn-Bendit, un électron libre.

Daniel Cohn-Bendit est un personnage qui attire l'attention. Il est difficile de faire la part du chef, du meneur, ou du prophète. En 1968, il fut le meneur des étudiants, le provocateur du régime autoritaire et auto-satisfait de l'époque. Mais il se fit souffler, non la vedette, mais le contrôle des événements, par les politiciens de métier*, épaulés par un Parti communiste pensant tenir le "Grand Soir" dont il rêvait, et sa fidèle CGT, qui organisa la paralysie du pays. La grève générale fit oublier l'agitation des étudiants,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]