La France a une tradition, disons, centenaire, de la délation, et de la calomnie. De nos jours, elles remplacent le débat quand il n'est pas possible. Elles servent, aussi, à faire trébucher ou tomber un adversaire politique.

Français Fillon semble surpris de l'attaque lancée par le Canard Enchainé, et reprise par tous les médias et toute la future opposition. 

Si François Fillon est surpris, c'est parce qu'il n'avait jamais trouvé de mal à embaucher son épouse comme attachée parlementaire, qui s'est vue confier la circonscription, la Sarthe d'abord, Paris, depuis qu'il en est député. 

Cet usage est légal en France. Toutes les situations sont possibles*.Le contrat est particulier, entre le parlementaire et l'attaché. Les tâches sont multiples et variées. Aucun compte-rendu n'est obligatoire.

La mission de parlementaire ne doit pas faire gagner beaucoup d'argent, mais elle ne doit pas non plus en faire perdre. Sinon, la mission serait réservée aux citoyens aisés. Le financement** par l'Assemblée concernée permet une égalité, forcément approximative. 

"On" critique, en écho, d'un média à l'autre, la forme de la protestation de la victime. "Elle" a évalué en un instant le solde négatif de la calomnie. L'électorat étant influençable, l'élection pourrait être perdue. La contre-attaque doit être à la fois rapide, bien ajustée, et authentique. 

François Fillon dispose de quelques mois pour traiter et refermer la blessure. J'espère, aussi, qu'il aura le plaisir de mesurer la fidélité de ses partisans.

Sceptique

*J'ai reçu la confidence, il y a bien des années, de l'embauche de sa maitresse par le député. Six pieds de terre  recouvrent leur péché.

**Le parti communiste (je pense que le présent est encore justifié), est le plus radical. Les indemnités du député (ou du sénateur) lui sont intégralement versées. Il reverse un salaire très modeste, peu éloigné du SMIC, mais prend en charge tous les frais, sans exception, et, bien sûr, la "fourniture" des attachés parlementaires, recrutés dans ses rangs.

Note: François Fillon est apparu, ce soir, au JT de 20 heures, de Gilles Bouleau. Il a réaffirmé la légalité de la collaboration de son épouse, "plus instruite que lui-même", et l'importance réelle de sa collaboration, sous les formes les plus diverses. Il va contre attaquer, déposer une plainte contre le Canard enchainé.