Le Président Emmanuel Macron et son premier Ministre n'ont pu que constater l'insatisfaction du peuple français, de Dunquerque à Perpignan, de Brest à Strasbourg.

On veut TOUT ont hurlé les citoyens de tous âges, de tous sexes, de toutes conditions, arborant leur gilet jaune. Tout l'argent, lune belle voiture, le plein d'essence, la suppression des radars, les gendarmes à la retraite, et les vacances du 1er Janvier au 31 Décembre.

Tous les diplômes qu'on veut, sans études et sans examen, ont surenchéri les lycéens et les étudiants, et un revenu universel de trois mille euros par mois.....à partir du premier mois, augmenté de dix pour cent chaque premier janvier.

Une présidence tournante de trois mois, ont exigé les recalés de Mai 2017, nourris, logés au Palais de l'ÉLYSÉE, avec voiture présidentielle et chauffeur, la grand croix de la Légion d'Honneur, un certificat à la fin, et les avantages et honneurs d'ancien Président, à vie. Quand la réparation de ces victimes sera accomplie, le tirage au sort des présidents et présidentes, toujours pour trois mois, sera perpétué.

Le peuple français ne pouvant qu'être ravi par cette réforme, il n'est pas nécessaire d'en rajouter.

PCC Sceptique