Tout le monde s'accorde sur les vertus exceptionnelles de nos systèmes de retraite, inégalitaires, mais encore avantageux à leur niveau le plus bas, si on les compare à ceux des autres pays.

Les défenseurs de nos systèmes de retraites tels qu'ils sont....inégalitaires sont, évidemment, ceux qui en profitent le plus. La France est le pays de Descartes!

Il n'a pas échappé au peuple français que les meilleures places sont occupées par les plus forts. Leur main droite est placée, bien ouverte, sur la gorge d'un autre. En cas de mécontentement, il suffit de serrer la main. Couic, tout s'arrange!

La dernière bataille, et dernière victoire, date de 1995, au début de l'été. J'ai fait partie des gazés, à l'hosto.

Là où je suis maintenant, loin de tout centre-ville, je n'encourrai plus ce risque. Pourtant, les rapports de forces n'ont pas changé. Simplement, retraité, je ne suis plus mobilisable! Je ne peux participer à la bataille que comme volontaire.

Jusqu'ici, ce sont toujours les retraités, présents, et futurs, qui ont gagné. Leur masse est irrésistible.Les impôts permettent d'ajuster les comptes. Quant à ceux qui participeront aux frais, leur jeunesse les rend généreux. Ils sont fiers de banquer!

Il fut une époque, celle de mes grands parents, où la retraite était un apauvrissement. Elle l'est encore, ça ne peut être autrement. Mais les besoins, plus ou moins vite, se réduisent....naturellement! les gémissements ne se maintiennent que par principe. La retraite reste une période agréable, et appréciée.....un certain temps.

Sceptique