29 mai 2009

Ma lettre à H.

Ma chère H., J'ai visionné la video que tu m'as transmise, à propos des ampoules "basse consommation" et de leurs prétendus dangers. Ma réponse est claire: ces accusations et ces mises en garde n'ont aucun fondement scientifique. La science n'est pas fondée sur des suppositions ou des peurs. La lampe "basse conso" ,n'est autre que le tube "néon", dont nous nous sommes servis pendant des décennies, pour éclairer les ateliers, les bureaux, toutes sortes de lieux publics, et, chez les particuliers, les salles de bains, les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 mai 2009

Cherche Ministre Éducation Nationale désespérément

La Gaule s'appelle maintenant la France, mais sa fibre est toujours gauloise. Ce constat explique mon choix de cette rubrique, qui n'est pas près d'être fermée. Il parait(Le Figaro.fr de ce matin) que notre Président, préparant un remaniement ministériel pour l'après-Élection européenne, a le plus grand mal à trouver un amateur pour remplacer Xavier Darcos. Le Ministère de l'Éducation Nationale envoie beaucoup de ministres aux Invalides, qui ne sont pas loin (peut-être exprès?), et je comprends que beaucoup d'hommes et de femmes... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2009

Bombe A en Corée du Nord: garder la tête froide!

La Corée du Nord vient de procéder à un essai nucléaire souterrain qui paraît nettement plus réussi (et plus convaincant) que le précédent. Presque en même temps, elle a étalé ses progrès en matière de fusées capables de porter une bombe atomique. Qu'est-ce que cela veut dire? Si on s'attarde sur le discours officiel, délirant, c'est l'annonce d'une nouvelle conquête de la Corée du Sud, injustement occupée par les américains. Le David nord-coréen, avec sa fronde bien garnie, va s'attaquer au Goliath américain et l'abattre d'un seul... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2009

Grenelle des ondes: sus aux enfants!

La France s'ennuie. Il y a deux sens à cette phrase. Le sens courant est un sentiment, qu'on cherche à annuler en saisissant un livre, en ouvrant sa radio ou sa télévision(ouh! lala!), en sortant faire du lèche-vitrine, en allant soigner son jardin. Le second est un phénomène entièrement nouveau. Quelques personnes majeures et parfois vaccinées, qui ont en commun le sentiment d'être injustement inconnues, fondent une association dénonçant comme dangereuse ou insupportable telle ou telle activité qui occupe leurs voisins. Que... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 mai 2009

Claude Allègre au gouvernement?

J'écrivais il y a à peine deux jours que l'homme de science n'était pas préparé, par la rigueur de la méthode imposée à la démarche scientifique, à l'exercice de l'ambition, au compromis, au sens de la manoeuvre, qui caractérisent le "métier" d'homme politique. Il est chercheur. L'homme politique est chasseur, disais-je. Claude Allègre est un scientifique qui se distingue sur ce point. Sa passion pour la "chose publique" l'a rapproché du monde de la politique. Il a été un ami de Lionel Jospin, et il lui a apporté le concours de ses... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2009

Une femme-soldat

Rachida Dati, compagne de route fidèle de Nicolas Sarkozy depuis 2002, était hier soir l'invitée du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. Depuis son dernier passage, que je situe en 2007, après sa nomination comme Garde des Sceaux, par cette épreuve difficile, la femme symbole de la diversité ethnique et sociale de la nouvelle majorité a subi bien des épreuves. Chargée d'une mission précise par le Président de la République, elle est montée au front, et passée à l'attaque d'une institution dont le conservatisme est à l'image de l'ensemble... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2009

Saintes Femmes pour l'anti-science

Les vrais scientifiques ne sont pas doués pour la politique, car leur méthode et ses exigences ne les forment pas au compromis. Comme Saint Thomas, ils veulent voir de leurs propres yeux la vérité, condition pour qu'ils se rendent. Les vrais politiques ne peuvent utiliser la méthode scientifique pour faire une politique. Ce sont des chasseurs, soignant leur approche, scrutant les traces du "gibier", se plaçant face au vent, utilisant tous les leurres, d'usage aussi libre que celui des coups. Des scientifiques peuvent se tromper,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 mai 2009

Élections européennes, manoeuvres discrètes des partis

Personne n'ignore que les élections européennes ne passionnent pas, et c'est bien dommage. L'Union Européenne est une réalité, son action en faveur des pays qui la composent est essentielle, le Parlement que nous devons renouveler élabore et vote des Lois qui s'imposent aux législateurs des pays membres. Les français, ils ne sont pas les seuls, voudraient une Europe qui soit le portrait agrandi, mais ressemblant, de la France. La droite est la mieux servie: l'entente de membres de l'union européenne se fait sur des propositions... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2009

La guerre franco-universitaire: suite, sans fin.

Nos Tigres estudiantins ont encore les dents longues. Mis en minorité par la majorité longtemps silencieuse, mais qui voit arriver avec angoisse une fin d'année sans cours et sans examens, ils campent sur leur position de sauveurs de monuments historiques. Plus conservateur que moi, je meurs. La Ministre exprime et met en actes sa compassion pour les étudiants qui vont perdre une année. Comme le dit une passionaria télégénique d'une faculté, "que pèse une année face à l'éternité que nous construisons?" Éternité d'une révolution, de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2009

Médecines: la tentation étatique?

LA médecine, en ses trois parties, générale, spécialisée, hospitalière, est LE casse-tête de tous les politiques, de toutes les politiques. Pendant des siècles, elle fut une activité marginale, empirique, sans fondement scientifique, sans réelle efficacité. La chirurgie pratiquée par les barbiers rendait davantage de services, très occasionnels, aux sociétés humaines. Le savoir des quelques grands noms qui jalonnent l'histoire de la médecine n'atteignait pas le petit peuple. La séparation de la pensée scientifique des autres... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]